Manuel de soins de base du nouveau-né

23 décembre 2017

« Ce serait idéal si les bébés naissaient avec un manuel de soins« . On entend souvent les femmes qui deviennent maman pour la première fois dire ça au début de leur maternité. Même si un tel manuel n’existe pas, nous voulons vous offrir un petit guide.  Nous espérons que vous pourrez ainsi surmonter avec bonne humeur les premiers mois de la vie de votre bébé.

Les détails des soins de base à donner au nouveau-né sont difficiles à énumérer. En fait, c’est surtout parce que tous les bébés ne naissent pas avec les mêmes besoins. Certains naissent avec des conditions qui demandent une attention bien particulière. C’est pourquoi, il relève de la mission impossible d’écrire un manuel dans lequel tous les items de ce thème si délicat seraient couverts.

Mais ce n’est pas une excuse pour ne pas aider ces jeunes mamans qui se sentent exténuées face à l’arrivée de leur progéniture. Nous allons vous présenter une trilogie de recommandations. Celles-ci pourront vous faciliter la difficile et à la fois merveilleuse tâche qu’est être maman.

Les clefs de l’alimentation

On a souvent besoin d'un manuel de soins pour l'alimentation

La première chose que les mamans doivent savoir est qu’il n’y a aucune raison de se désespérer si elles sentent qu’elles ne produisent pas assez de lait maternel dans les jours qui suivent l’accouchement. En fait, les bébés vont activer peu à peu des hormones, appelées ocytocine et prolactine. Ce sont des protagonistes importants dans le processus de production de ce précieux liquide.

Plus vous passez de temps avec votre bébé accroché à vos seins, plus votre production de lait sera facilitée. Une chose primordiale à savoir : pendant les premiers jours, une substance que l’on appelle colostrum sort des glandes mammaires, avant le lait, et elle contient une charge immunologique très importante pour le développement de votre bébé.

Ne vous inquiétez pas si vous pensez que votre bébé ne s’alimente pas assez ou qu’il se déshydrate. Pendant les premières heures de vie, quelques gouttes de colostrum seront suffisantes pour satisfaire son tout petit estomac.

Chaque nouveau-né remet le monde a zéro

-Anonyme-

La production de lait augmentera au fur et à mesure que votre bébé tète le sein.

Il y a une façon toute simple de savoir si votre bébé extrait bien le lait dont il a besoin. C’est de faire attention au nombre de fois que vous devez le changer. S’il mouille ses couches, il est clair qu’il n’est pas déshydraté.

Régler les heures de sommeil

Il est possible de régler le sommeil du bébé

Selon les spécialistes, un nouveau-né peut dormir jusqu’à 18 heures par jour. Mais ce qui inquiète les mamans, c’est que cette phase de sommeil n’est pas une phase continue. En effet, les enfants ont l’habitude de se réveiller à des intervalles de deux à trois heures pour qu’on les nourrisse.

Rappelons-nous que dans le ventre de la mère, les bébés passent une grande partie du temps à dormir, puisqu’il n’y a pas de différence entre le jour et la nuit pour eux. Alors, comment faire pour ajuster les heures de sommeil ?

Le pédiatre vénézuélien Miguel Raga recommande aux mères de prévoir des horaires pour allaiter le bébé à partir de 15 jours après la naissance. La stratégie consiste à se réveiller en même temps que le bébé à 6 heures du matin, pour le nourrir. Après cette première prise, il faut nourrir le bébé en intervalles de 3 heures. Cette stratégie serait donc : 6h, 9h, 12h, 15h, 18h, et 21h.

Après la dernière prise, à 21 heures environ, le bébé pourra dormir davantage d’heures sans se réveiller. Et son sommeil sera plus profond. Bien sûr, n’oublions pas que l’on doit l’allaiter quand il le demande. S’il se réveille dans la nuit, il faudra répondre à ses besoins et le nourrir.

Un nouveau-né peut dormir jusqu’à 18 heures par jour.

La clef de cette partie de l’alimentation est d’être disciplinée pour pouvoir en voir les résultats. De nombreuses mères interrogées ont affirmé qu’avec cette méthode, leurs bébés pouvaient dormir leurs nuits entières à partir du deuxième mois.

Défections

Les premiers cacas du bébé sont très sombres, allant d’une couleur verdâtre jusqu’au noir. Cela s’appelle le méconium, et il a cette apparence parce qu’il est composé de mucus et de secrétions. Tout cela s’est accumulé dans l’intestin du bébé quand il se développait dans le ventre de sa mère.

Pas de préoccupation : quand vous verrez les selles de votre enfant pour la première fois, et que les couches sont couvertes d’une substance visqueuse et sombre, il n’y a aucune de raison de vous inquiéter.

Le cycle digestif du bébé va lui aussi s’ajuster avec le temps, à chaque heure qui passe. Certains bébés font deux selles par jour, alors que d’autres peuvent passer 48 heures sans rien. Essayez de tenir un livret avec des annotations des heures ou votre enfant défèque. Vous pourrez ensuite préciser les détails au pédiatre quand vous emmènerez le bébé à ses premiers contrôles médicaux.

Rappelez-vous que les soins basiques du nouveau-né sont très nombreux. Nous avons voulu ici vous rappeler quelques-uns de ses besoins de base, parmi ceux qui préoccupent le plus les mamans qui s’efforcent de prodiguer les meilleurs des soins.

Faites attention à ne pas vous laisser écraser par les responsabilités que la maternité implique. Ayez toujours confiance en vous et en vos gestes et capacités. Soyez sûre qu’il n’existe personne de meilleur que vous pour pouvoir s’occuper de votre petit bébé.

 

A découvrir aussi