Guide pour les parents sur le développement moteur grossier

19 novembre, 2020
Le développement moteur grossier est fondamental pour que les enfants aient une bonne croissance. Le jeu est, par conséquent, essentiel.

Le développement moteur grossier est très important dans le développement des enfants. Il est donc indispensable que les parents aident leurs enfants à se développer correctement à travers des activités et des mouvements et, surtout, en comprenant bien de quoi il s’agit et pourquoi il est si fondamental dans la vie des petits ou de toute autre personne.

Le processus que les enfants suivent en apprenant à lever la tête quand ils sont bébés et à courir quand ils sont petits jusqu’à pratiquer un sport à l’école est connu sous le nom de développement moteur grossier. Les facultés motrices grossières constituent une part importante du développement physique général des enfants.

Le développement moteur grossier

Les enfants développent des capacités motrices grossières quand ils apprennent comment leur corps fonctionne et comment ils peuvent le faire bouger et le contrôler. Les capacités motrices grossières doivent se développer au cours de l’enfance et jusqu’aux premières années de primaire.

Des enfants qui jouent.

Au moment de la première enfance, il est important que les petits développent des habiletés comme la force musculaire, l’équilibre, la force centrale, le contrôle postural, la résistance et la coordination. 

Les enfants grandissent naturellement du centre du corps vers l’extérieur. Cela veut dire qu’ils ont besoin d’augmenter la force dans leur noyau et leur tronc avant de la développer dans leurs bras et leurs jambes.

Par conséquent, les habiletés motrices fines, comme la force et le contrôle des doigts, dépendent du développement préalable des capacités motrices grossières de l’enfant.

Ces dernières peuvent se développer de différentes façons au cours de l’enfance, et principalement à travers le jeu libre. Ainsi, planifier des activités de mouvement avec vos enfants vous permet de travailler des habiletés spécifiques chez eux, comme l’équilibre ou la capture et le lancement.

Pourquoi le développement moteur grossier est-il important ?

Si les enfants n’ont pas d’habiletés motrices grossières bien développées, certaines limitations pourront surgir :

  • Faible concentration en classe.
  • Faible conscience corporelle et de contrôle.
  • Difficultés à écrire.
  • Difficultés à s’asseoir à un pupitre.
  • Mauvaise posture, coordination et équilibre.
  • Éviter les sports et les activités physiques.

Au fil des ans, on a vu une tendance à remplacer le temps libre de jeu des enfants par tous types d’activités additionnelles. S’il est possible d’envoyer vos enfants à des cours de natation ou à toute autre activité additionnelle occasionnelle, il n’est pas nécessaire que votre petit de 4 ans assiste à des cours d’art, de danse, d’habiletés avec le ballon, etc.

Ces activités remplacent le temps de jeu des enfants, qui est vital pour le développement de leurs capacités motrices grossières. Quant au temps passé devant les écrans, même s’il est aujourd’hui impossible d’éviter que les enfants n’y soient exposés, en tant que père ou que mère, vous pouvez contrôler le temps qu’il passe avec les nouvelles technologies.

Votre enfant de 3 ans n’a pas besoin d’être assis devant sa tablette l’après-midi. Il devrait plutôt être en train de courir dehors ou de faire des bêtises ; il devrait être en train d’apprendre. N’importe quel programme online, aussi incroyable qu’il promette d’être, ne remplacera jamais le jeu. En d’autres termes : plus vos enfants joueront librement, plus ils apprendront.

Activités pour les capacités motrices grossières

Il existe deux façons principales de développer les capacités motrices grossières de votre enfant :

  • Les activités guidées par des adultes.
  • Le jeu libre.

Quand les enfants jouent librement, ils développent beaucoup d’habiletés motrices grossières, comme :

  • Courir, marcher, galoper, poursuivre.
  • Marcher à quatre pattes, se lever, atteindre.
  • Sauter.
  • Attraper, lancer, pousser.
  • Frapper, rebondir, franchir, rouler.
  • Escalader, accrocher, tenir.
  • Équilibre et coordination.
Un enfant au parc.

Par ailleurs, les activités guidées par des adultes sont une excellente façon d’enseigner des habiletés motrices. Cela signifie jouer avec votre enfant.

Les activités additionnelles comme les cours de danse font aussi partie de ces activités guidées. Elles peuvent être précieuses quand elles sont réalisées de façon modérée et quand elles ne remplacent pas trop de temps de jeu libre.

Offrir des opportunités de développement moteur grossier

En tant que père ou que mère, vous devez être capable d’offrir des opportunités infinies pour développer ces habiletés à la maison. Par conséquent, trouvez le bon équilibre entre faire des activités de ce type et jouer avec vos enfants, en les laissant également jouer de manière indépendante.

Lorsque vous choisissez une activité à faire avec votre petit, optez pour une habileté à travailler en particulier. Observez ensuite ces exemples : conscience corporelle, coordination œil-main, équilibre, agilité, force…

Dans tous les cas, il est important que vous soyez conscient de l’importance du développement moteur grossier chez votre enfant. De cette façon, vous pourrez lui proposer des activités qui l’aident à renforcer cet aspect de son développement.

Si, à un moment, vous vous rendez compte que votre enfant connaît des difficultés dans son développement moteur grossier, il est important que vous alliez consulter le pédiatre pour lui faire part de vos doutes et inquiétudes. Il pourra vous aider à trouver la solution face à cette situation de difficulté de développement que votre enfant peut rencontrer à un moment déterminé.

  • Ternera, L. A. C., Acevedo, P. A. J., Ricaurte, K. M. M., & Pacheco, N. E. P. (2011). Características del desarrollo motor en niños de 3 a 7 años de la ciudad de Barranquilla. Psicogente14(25), 76-89. https://www.redalyc.org/pdf/4975/497552358008.pdf