Gianni Rodari : humour, fantaisie et jeux

16 août, 2020
Humour fantaisiste et jeux définissent les histoires de Gianni Rodari, maître de l'invention et de l'imagination. Nous en évoquons quelques-unes dans cet article.

Nous allons parler d’un créateur d’un authentique genre de littérature pour enfants, maître de l’invention et de l’imagination. En contact étroit avec le monde de l’éducation et des enfants, ses efforts pour donner à l’imagination et à la fantaisie la place qu’elles méritent dans le domaine de l’éducation sont remarquables.

Il s’agit de Gianni Rodari, le grand maître de l’humour, de la fantaisie et des jeux de mots.

Gianni Rodari : humour, fantaisie et jeux

En contact étroit avec le monde de l’éducation et les enfants, Rodari a contribué à changer l’école et ses méthodes. Il a essayé de donner à l’imagination et à la créativité un rôle particulier dans les écoles.

Grâce à ce travail, il a écrit la Grammaire de l’imagination, sa grande contribution à la pédagogie contemporaine, avec laquelle il a transmis son idée révolutionnaire et libératrice de la littérature.

Nous allons maintenant vous laisser avec quelques unes de ses histoires. Dans plusieurs d’entre elles, on peut voir que Rodari n’hésite pas à critiquer une société qu’il considère comme peu solidaire et consumériste. En même temps, il est capable de stimuler l’esprit critique des plus jeunes, mais toujours avec esprit et humour.

Premières lectures

enfant lisant un livre dans l'herbe

Animaux sans zoo (+ 3 ans)

Une anthologie de nouvelles pleines d’humour et d’animaux fantastiques qui ont leur propre vie et leurs propres désirs. Eléphants funambules, tortues à vélo, renards photographiques, ours bandits et chevaux dressés. Un défilé de personnages hilarant. Divertissement garanti !

L’homme qui a acheté la ville de Stockholm (+ 3 ans)

Le marché de Garvirate est le lieu où vont certains petits hommes qui vendent tout. Il n’y a pas de place pour trouver des professionnels plus compétents qu’eux. Un jour, un type est apparu qui vendait des choses bizarres : le Mont Blanc, l’Océan Indien, les mers de la lune…

Il était si bavard qu’une heure plus tard, il ne lui restait plus que la ville de Stockholm. Il l’a acheté chez un barbier en échange d’une coupe de cheveux et d’un frottement à l’eau de Cologne.

Histoires déroutantes (+ 4 ans)

Un grand-père raconte à sa petite-fille l’histoire du Petit Chaperon rouge, mais il se trompe toujours. Peut-être par ignorance ? Une fois, il y avait une petite fille qui s’appelait Petit Chaperon Jaune.

La fille est allée dans les bois et a rencontré une girafe… Pas du tout, dit la petite-fille. Le grand-père fait en sorte que la fille reproduise réellement l’histoire, car c’est en confondant les histoires que l’enchevêtrement devient une ressource expressive utile.

Les Hommes en sucre (+ 5 ans )

Il y a longtemps, dans une ville lointaine, un enfant transparent est venu au monde. A travers son corps, on pouvait voir aussi bien qu’à travers l’air et l’eau. On pouvait voir son cœur battre et on pouvait voir ses pensées glisser comme des poissons rouges dans son aquarium.

Malheureusement, un féroce dictateur a commencé à accabler le peuple d’injustice, d’abus et de misère, et si quelqu’un protestait, il disparaissait sans laisser de traces. Mais Jaime ne pouvait pas se taire.

Même s’il n’a pas ouvert la bouche, ses pensées parlaient pour lui : il était transparent et tout le monde lisait sur son front les pensées sur les injustices et la violence du tyran. Une histoire sur la force de la vérité.

Histoires pour enfants et adolescents

Un jeune lisant un livre de Gianni Rodari.

Histoires au téléphone (+ 7 ans)

Un livre composé de nouvelles pleines de fantaisie et, en même temps, liées à la réalité. Des histoires rondes, ingénieuses, provocantes, pleines d’humour, de fantaisie et même de jeux.

Il était une fois M. Bianchi de Varese. Sa profession de voyageur de commerce l’obligeait à voyager six jours par semaine, parcourant toute l’Italie, à l’est, à l’ouest, au sud, au nord et au centre, pour vendre des médicaments.

Le samedi, il rentrait chez lui et le lundi soir, il repartait. Mais avant son départ, sa fille lui a rappelé : – Tu sais, papa : une histoire chaque soir. Ainsi, chaque soir, où qu’il soit, M. Bianchi téléphonait à Varese à neuf heures et racontait une histoire à sa fille.”

De A à Z (+ 8 ans)

Alphabet irrésistible et fou de poésie, d’histoires et de nouvelles. Pour la réflexion, le rire et l’apprentissage. Gianni Rodari cherche à démontrer que la parole construit des mondes, et que l’orthographe n’est pas exempte de jeu et de fantaisie.

Pourquoi le pont sur lequel ils ont mis du béton bien-aimé au lieu de béton armé s’est-il effondré ? Et pourquoi la tour penchée de Pise s’incline-t-elle ? Est-ce parce que les architectes l’ont construite en équilibre ?
Comme les erreurs sont parfois belles !

Les affaires de Monsieur le Chat (+ 8 ans)

Peut-il y avoir quelque chose de plus succulent qu’une souris dans une boîte de conserve ? C’est ce que Monsieur le Chat essaie de vendre dans son épicerie. Une excellente entreprise, selon son propriétaire. Mais, bien sûr, les souris ne seront pas du même avis.

Le Jeu des quatre coins (+ 9 ans)

Des histoires surréalistes, sans aucun sens, avec de l’humour et des jeux où l’auteur remet en question de nombreuses habitudes de notre société. “La vache de Vipiteno”, qui a mangé l’arc-en-ciel, “Le jeune homme de Vérone”, qui voulait épouser une poule peinte, ou “L’homme retraité”, qui, en éliminant les jouets maléfiques modernes, libère le monde d’un grave danger.

Jip dans le téléviseur (+ 9 ans)

Il raconte une histoire débordante de fantaisie et d’humour sur un garçon qui a un fort attrait pour la télévision. La “télevisionite” de Jip le fait absorber par une force inconnue et se précipiter tête baissée dans la télévision. À partir de ce moment, Jip apparaîtra successivement dans différents programmes et sur les écrans de différents pays du monde.

Benjamin au pays des menteurs (+ 10 ans)

Un garçon nommé Benjamin et ses amis affronteront le roi Jaimon, le seigneur du pays des menteurs. Ce roi a installé dans son royaume le mensonge et a imposé la terreur. Dire la vérité est un crime et le mensonge est obligatoire en vertu de la loi.

Si vous dites la vérité, vous vous exposez à des amendes de championnat. Benjamin a une voix si puissante qu’il peut détruire des châteaux entiers d’un seul coup.

Un grand-père lisant à ses petits enfants.

Histoires à la courte paille (plus de 10 ans)

A travers ce livre, Rodari veut apprendre à l’enfant à réfléchir par lui-même aux problèmes auxquels la société et l’individu doivent faire face. Histoires à la courte paille se compose de 20 histoires courtes, chacune avec trois fins différentes. Le lecteur lit, regarde, pense et, s’il ne trouve pas de fin à son goût, il peut l’inventer, l’écrire ou la dessiner lui-même. Amusez-vous bien !

Le Livre des erreurs (+10 ans)

À travers des poèmes, des histoires et les récits du professeur Grammaticus, Rodari nous montre avec humour que le monde est plein de fautes d’orthographe, de grammaire et d’autres erreurs beaucoup plus graves.

Il était une fois un jeune homme qui rêvait de devenir un grand inventeur. Il a étudié jour et nuit, pendant plusieurs années, et a finalement écrit dans son journal personnel : “J’ai assez étudié. Je suis déjà un HIMVESTIGATEUR, et je vais prouver ma grande valeur”.

Nouvelles à la machine (+12 ans)

Ce livre présente vingt-six histoires variées avec des arguments farfelus, une fantaisie débordante et un sens de l’humour qui divertissent le jeune lecteur par une critique ironique de la société de consommation actuelle.

“Un crocodile sage” est présenté dans certains studios de télévision pour participer à un concours, “Marco et Mirko”, les deux jumeaux, écrivent un essai sur le diable, “Le pêcheur du pont de Garibaldi” est en colère parce que les poissons préfèrent d’autres hameçons que le sien. Une critique ironique de la société de consommation.

Grammaire de l’imagination : humour, fantaisie et jeux

Enfin, nous présentons l’un des livres de Gianni Rodari les plus emblématiques, Grammaire de l’imagination. Destiné aux parents, aux éducateurs et à tous ceux qui croient en la nécessité de faire appel à l’imagination pour avoir une place dans l’enseignement.

Un livre qui nous explique comment inventer des histoires pour les enfants et comment aider les enfants à inventer leurs propres histoires par eux-mêmes. Quarante-cinq techniques qui nous enseignent l’art de raconter des histoires.