Gaz après une césarienne : comment les soulager

Après une césarienne, l'accumulation de gaz intestinaux peut affecter votre bien-être. Continuez à lire et découvrez tout ce que vous pouvez faire pour éviter cette situation.
Gaz après une césarienne : comment les soulager

Dernière mise à jour : 26 juin, 2022

Les gaz après une césarienne sont un symptôme courant dans la période postopératoire. La plupart des mères s’en plaignent, car ils augmentent l’inconfort de la chirurgie et du post-partum. Pour cette raison, nous allons aujourd’hui vous parler de certaines mesures qui peuvent être mises en œuvre pour les éviter et les atténuer. Si vous êtes intéressée, restez avec nous !

Est-il normal que des gaz apparaissent après une césarienne ?

Il est normal de ressentir des gaz abdominaux après une césarienne, car ils sont produits spontanément par la paralysie des intestins et s’y accumulent. Ce phénomène se produit inévitablement en raison de l’intervention chirurgicale et de l’anesthésie péridurale.

La présence de gaz dans les intestins se manifeste par des douleurs abdominales (crampes intermittentes), dont l’intensité peut être modérée à sévère. Certaines femmes les décrivent comme de forts élancements ou coups de couteau, situés juste dans la zone opérée ou dans une autre partie du ventre.

Parfois, la douleur peut également apparaître dans d’autres zones du corps, telles que le dos, la poitrine, les clavicules ou les épaules. C’est ce qu’on appelle la douleur référée et elle est liée au type de nerfs qui sont stimulés dans la cavité abdominale.

La diète molle pour femme enceinte est pratique en cas de problèmes digestifs.
Les gaz abdominaux sont fréquents pendant la puerpéralité. Mais ces douleurs sont intermittentes et leur intensité diminue au fil des jours. Si ce n’est pas le cas, consultez votre médecin.

Existe-t-il un moyen d’éviter les gaz ?

Étant donné que l’immobilisation intestinale est un événement attendu après une anesthésie péridurale, on ne peut pas faire beaucoup de choses pour prévenir les gaz postopératoires. Cependant, il existe deux recommandations importantes qui permettent de les limiter considérablement :

  • Ne parlez pas après une césarienne. Lorsque nous parlons, nous avalons involontairement de l’air et celui-ci s’accumule avec ce qui est déjà retenu dans l’intestin. Au fil des heures, le tube digestif se mobilisera à nouveau et, à ce moment seulement, lorsque vous pourrez éliminer les gaz, vous pourrez commencer à parler.
  • Marchez dès que possible. La césarienne est une intervention chirurgicale complexe qui peut empêcher la mobilisation et la marche pendant quelques heures. Cependant, il est important d’essayer de changer de position dans le lit, de se lever et de se promener dès que possible. Ainsi, les intestins commenceront à bouger et l’expulsion des gaz sera stimulée.

Combien de temps durent les gaz post-partum ?

La durée est très variable et il faut savoir qu’en général, les gaz s’atténuent quelques jours après l’accouchement. Cependant, ils peuvent continuer à déranger pendant quelques semaines, mais avec une intensité beaucoup plus faible. Vous devriez consulter votre médecin si cet inconfort est très fréquent et intense dans la période post-partum.

Comment soulager les gaz après une césarienne ?

Bien qu’ils ne soient pas toujours évitables, les gaz d’une césarienne peuvent heureusement être soulagés. Surtout quand on peut se déplacer. Voici quelques conseils utiles pour limiter l’inconfort. Prenez note !

Mettez des compresses chaudes sur votre ventre

Il est recommandé de placer une compresse chaude sur cette zone douloureuse pour la soulager. Cependant, gardez à l’esprit qu’il ne faut pas la placer directement au-dessus de la plaie de la césarienne, car cela pourrait être contre-productif pour la cicatrisation.

Maintenir une alimentation équilibrée

Dans les jours qui suivent la césarienne, il est nécessaire de prendre soin de votre alimentation.

D’une part, vous devez faire attention à la qualité de l’alimentation. La consommation de fruits et légumes est nécessaire pour parvenir à une bonne récupération. Il faut aussi éviter les aliments frits et ultra-transformés. De plus, on recommande de limiter la consommation d’aliments qui ont tendance à provoquer des gaz, comme les légumineuses, le chou-fleur, le chou et les produits laitiers.

En revanche, il faut changer certaines habitudes autour des repas. En ce sens, il est préférable d’éviter les plats copieux et de choisir de manger plusieurs fois par jour, en plus petites quantités, et de très bien mastiquer les aliments. De même, il faut opter pour une cuisson au gril ou à la vapeur afin de faciliter la digestion.

Un fait non négligeable est d’éviter de boire des boissons avec des pailles, de mâcher du chewing-gum et de fumer.

Assurer une bonne hydratation

Rester hydratée favorise le soulagement des gaz, en particulier avec la consommation de boissons chaudes et tièdes. Idéalement, il faut boire de l’eau et garder à l’esprit que la consommation de boissons gazeuses pendant la période postopératoire est totalement déconseillée.

Femme enceinte mangeant sainement pour avoir un bon apport en vitamine a.
Maintenez une alimentation saine, équilibrée et riche en fruits et légumes pour stimuler le transit intestinal et limiter la production de gaz pendant la période post-partum.

Respirer profondément

Au fur et à mesure que les jours passent et que la douleur postopératoire diminue, commencez à prendre de profondes respirations diaphragmatiques et à vous déplacer. Ces deux solutions favoriseront l’élimination des gaz.

Adopter des postures favorisant l’expulsion des gaz

Dans la lignée de ce qui précède, lorsque vous vous en sentez capable, adoptez des postures favorisant l’élimination des gaz, comme la position fœtale.

On ne recommande pas de rester longtemps sur le dos, car cela contribue à l’accumulation de gaz dans la région abdominale. Bouger constamment, sortir du lit et marcher environ 5 ou 10 minutes aidera à soulager l’inconfort.

Rappelez-vous que l’immobilité du corps est la principale cause de gaz après une césarienne.

À propos des gaz après une césarienne, nous pouvons dire…

Après l’accouchement, de nombreux désagréments peuvent apparaître, comme des douleurs abdominales, des saignements vaginaux, des gaz ou encore une constipation. Tous sont attendus et auto-limités dans le temps. Cependant, essayez de maintenir une communication active avec votre médecin afin qu’il puisse vous fournir les outils nécessaires pour mener à bien la puerpéralité de la meilleure façon.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire avec les hémorroïdes post-partum ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire avec les hémorroïdes post-partum ?

Les hémorroïdes post-partum sont une affection très courante qui est généralement endurée en silence en raison de l'inconfort qu'elle provoque.