Comment garder le bébé calme pendant le changement de couche

· 17 février 2018
Plus votre bébé grandit, plus il devient indépendant et agité. Par conséquent, après six mois de vie, le garder tranquille au moment du changement de couche est tout un défi. Pour relever ce défi, nous vous proposons 5 stratégies qui vous faciliteront la tâche.

Quand votre bébé commence à ramper partout, l’environnement autour de lui l’attire et son intérêt se concentre sur le jeu, la course et la découverte du monde. C’est peut-être pourquoi parfois il pleure ou bouge sans s’arrêter chaque fois quand vous procédez au changement de couche et il n’est calme que pendant quelques minutes. Et bien que ce comportement, en plus d’être naturel, soit très positif, il rend une tâche difficile qui auparavant – lorsqu’il était un nouveau-né – était si simple.

5 stratégies pour vous aider lors du changement de couche

Ne désespérez pas ! Essayez de comprendre que c’est une phase qui fait partie du développement de l’enfant et utilisez des stratégies qui vous aideront à faire face à ce défi.

Donnez-lui un jouet

Les bébés découvrent le monde autour d’eux à travers le jeu. Une bonne stratégie pour garder le calme pendant le changement de couche est de donner un jouet pour divertir.

le changement de couche

Donnez-lui un jouet qui est petit, mais qui attire son attention. L’idée est que ce petit jouet, qui peut être le même que celui que vous utilisez pour le bain, servira à le distraire pendant que vous le nettoyez correctement.

« Parfois, quand nous voulons faire les choses rapidement et que le bébé ne coopère pas, cela peut nous causer du stress. Une telle ambiance peut rendre une tâche aussi simple que changer une couche, en un véritable combat ».

Tenez tout en ordre

Cultiver l’ordre est essentiel pour effectuer la routine de la maison avec moins de stress. En fait, il est prouvé que le désordre crée de l’anxiété et rend difficile l’exécution efficace de certaines tâches. Par conséquent, il est toujours bon d’avoir tout le nécessaire pour changer la couche à portée de main.

Essayez d’avoir un panier ou un sac avec les lingettes, des couches et d’autres produits que vous utilisez pour changer l’enfant. Ainsi, vous pouvez également les déplacer facilement même lorsque vous partez en voyage. Cette trousse supplémentaire deviendra très partique lorsque l’enfant ne voudra absolument pas rester calme sur la table à langer.

Armez-vous de patience

Parfois, quand nous voulons faire les choses rapidement et que le bébé ne coopère pas, cela peut nous causer du stress. Ce stress nous rend tendus et de mauvaise humeur et nous ne voulons pas transmettre ces sentiments au bébé. Une telle ambiance peut rendre une tâche aussi simple que changer une couche, en un véritable combat.

La patience sera votre meilleur allié, et pas seulement au moment de changer la couche, mais dans de nombreux aspects des soins et de l’éducation de votre enfant. Si vous réalisez les étapes calmement, mais sans faire de pause, vous pourrez procéder au changement de couche très rapidement.

Parlez-lui

La communication avec votre enfant est importante. Vous lui parlez sûrement depuis qu’il est dans votre ventre et, même si cela fait plusieurs mois qu’il est né, vos mots le calment toujours. Dites-lui doucement que vous allez changer sa couche et pendant que vous le faites, dites-lui ce que vous êtes en train de faire.

changer la couche

Par exemple, vous pouvez lui dire qu’il a une couche souillée et c’est pourquoi il faut la changer. Cette communication, en plus de le rassurer, va le garder diverti et à l’écoute. De plus, il comprendra progressivement le rituel de cette tâche qui durera au plus 5 minutes.

Donnez-lui du temps et de l’espace

Si votre bébé joue ou regarde la télévision, naturellement il ne voudra pas arrêter de le faire pour faire changer sa couche. Cependant, vous pouvez changer la couche sans trop interrompre ses activités. Ainsi, peut-être pouvez-vous attendre quelques minutes ou changer la couche à l’endroit où l’enfant se trouve.

Il est important d’être flexible dans certaines situations, ce qui aidera à réaliser les tâches beaucoup plus rapidement et facilement. Vous verrez que peu à peu vous créerez des méthodes qui vous aideront à convaincre votre enfant que changer sa couche est quelque chose de nécessaire et pour son bien.