Fruits déconseillés pendant la grossesse

Les fruits sont considérés comme positifs pour la santé. Cependant, certains d'entre eux doivent être évités pendant la grossesse afin de ne pas provoquer de modifications de la glycémie.
Fruits déconseillés pendant la grossesse

Dernière mise à jour : 13 septembre, 2022

Il existe un certain nombre de fruits qui ne sont pas recommandés pendant la grossesse car ils pourraient faire exploser les niveaux de sucre dans le sang et augmenter le risque de développer un diabète de type 2. Nous parlons d’une étape au cours de laquelle il convient de faire attention aux glucides simples car l’incidence des pathologies métaboliques augmente.

Avant de commencer, il faut noter que pendant la grossesse, les besoins nutritionnels changent. Normalement, le besoin en énergie est plus élevé, tout comme la quantité quotidienne recommandée de protéines. Ces dernières sont indispensables pour assurer le bon développement du fœtus car elles permettent la croissance des tissus.

Fruits déconseillés pendant la grossesse

Nous allons ici vous montrer quels fruits sont déconseillés pendant la grossesse. Il est vrai qu’on considère généralement la consommation de fruits comme positive mais, malgré tout, il convient de prendre quelques précautions avec certains de ces aliments afin de ne pas provoquer de pics glycémiques.

Bien que les cerises soient une source d’antioxydants de haute qualité, on ne recommande pas leur consommation pendant la grossesse car elles contiennent une bonne quantité de sucres simples.

Cerises

Les cerises concentrent pas mal de sucres simples. De même, elles peuvent contenir certains pesticides qui s’accumulent dans le tissu adipeux ou qui passent au fœtus par le placenta, ce qui est considéré comme négatif. Bien sûr, les anthocyanes sont une source d’antioxydants de très haute qualité. Il a été démontré que ces éléments réduisaient l’incidence de diverses pathologies chroniques et complexes.

De leur côté, les myrtilles présentent plus ou moins le même problème. On les considère comme positives pour la santé en raison des composés phytochimiques qu’elles contiennent ; néanmoins, leurs sucres provoquent un pic glycémique important, qui peut être nocif pendant la grossesse. De plus, elles peuvent transporter des pesticides ou des produits chimiques dont l’exposition doit être évitée afin de ne pas voir le fœtus développer de malformations.

Agrumes

Les agrumes sont recommandés pour leur teneur importante en vitamine C. On parle d’une vitamine qui peut renforcer la fonction immunitaire, comme le confirment des recherches publiées dans la revue Nutrients. Cette vitamine parvient à réduire le risque de contracter des maladies infectieuses et à améliorer la gestion des symptômes au cas où ils apparaîtraient.

Cependant, l’acide citrique peut être quelque peu agressif pour l’estomac d’une femme enceinte. Dans ce cas, il est plus probable que  cette dernière fasse l’expérience de troubles tels que le reflux gastro-œsophagien. Par conséquent, il peut être nécessaire de procéder à certains ajustements diététiques pour prévenir la progression des symptômes, ce qui peut causer un grand inconfort. L’un d’eux consiste à limiter la présence d’agrumes et d’aliments épicés dans le régime alimentaire.

Jus non pasteurisés

On doit éviter les jus non pasteurisés pendant la grossesse car ils représentent une source possible d’infection. Il est primordial de faire attention à l’étiquetage des produits pour s’assurer qu’un traitement thermique a été effectué.

Pendant la grossesse, on doit prendre des précautions alimentaires extrêmes avec tous les aliments susceptibles de concentrer des agents pathogènes. Les jus non pasteurisés seraient une source possible d’infections. D’autant plus s’ils ont du lait parmi leurs ingrédients. Ainsi, il faut toujours porter une attention particulière à l’étiquetage pour voir si ces produits ont subi un traitement thermique. Sinon, on ne doit pas les consommer.

D’autre part, le jus est une source de sucres simples concentrés. Les fibres de l’aliment sont négligées, et le passage vers la circulation sanguine sera donc beaucoup plus rapide. Cela oblige le pancréas à faire un effort excessif pour compenser, augmentant ainsi les niveaux d’inflammation dans le corps. À partir de là, le diabète gestationnel, y compris de type 2, sera plus susceptible de se développer.

Attention aux fruits déconseillés pendant la grossesse

Comme vous l’avez vu, il existe certains fruits dont on déconseille la consommation pendant la grossesse, bien qu’ils soient considérés comme très positifs pour la santé dans d’autres contextes. La vérité est qu’à cette étape de la vie, la priorité est donnée aux légumes plutôt qu’aux fruits car ils fournissent moins de sucres simples et contiennent des composés phytochimiques antioxydants plus puissants. Quoi qu’il en soit, les végétaux doivent figurer dans l’alimentation quotidienne.

Pour finir, gardez à l’esprit que, pendant la grossesse, vous devez faire plusieurs ajustements au niveau diététique. Vous ne pouvez pas manger de viande crue et devez limiter votre consommation d’alcool. Par ailleurs, il sera très important de répondre aux besoins nutritionnels quotidiens. Ainsi, le fœtus pourra se développer correctement et l’incidence du surpoids ou des pathologies complexes au cours des premières étapes de la vie ne pourra pas augmenter. Le mieux, dans ces cas-là, est de miser sur la prévention et de bonnes habitudes de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on manger épicé quand on est enceinte ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Peut-on manger épicé quand on est enceinte ?

Manger épicé pendant la grossesse n'affectera pas négativement la santé de la mère ou du fœtus : rien ne vous empêche de le faire !



  • Lee YM, Yoon Y, Yoon H, Park HM, Song S, Yeum KJ. Dietary Anthocyanins against Obesity and Inflammation. Nutrients. 2017;9(10):1089. Published 2017 Oct 1. doi:10.3390/nu9101089
  • Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017;9(11):1211. Published 2017 Nov 3. doi:10.3390/nu9111211