10 infections qui peuvent affecter la grossesse

Les infections lors de la grossesse doivent être traitées rapidement afin d'empêcher toute conséquence grave sur la santé de la maman et du bébé.
10 infections qui peuvent affecter la grossesse

Dernière mise à jour : 10 octobre, 2021

La grossesse est une étape de sensibilité aux infections et cela est dû au fait que les défenses maternelles diminuent dans le cadre de l’adaptation nécessaire. L’action hormonale et les modifications de certains tissus augmentent les chances que des micro-organismes pénètrent dans le corps de la mère.

Le problème est que ces germes peuvent traverser la barrière placentaire et affecter le bébé, provoquant des fausses couches, des malformations congénitales ou d’autres complications pour la santé des deux.

Il est important de noter que toutes les infections n’ont pas le même degré de gravité. C’est pourquoi nous allons ici vous parler des 10 infections qui peuvent affecter la grossesse et le développement du bébé.

Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est l’infection la plus courante pendant la grossesse. Elle survient dans 10 à 32 % des cas, à la suite de modifications de la flore bactérienne du vagin qui apparaissent suite à l’action des hormones.

La plupart des vaginoses bactériennes sont bénignes et disparaissent sans avoir besoin de médicaments. Néanmoins, d’autres doivent être traitées pour éviter des complications majeures, comme la rupture des membranes, la chorioamniotite et l’accouchement prématuré.

En général, les symptômes sont locaux, comme des changements de couleur des pertes vaginales, une augmentation des odeurs et, parfois, une sensation de brûlure ou de démangeaison. Le traitement dépendra de l’agent qui cause cette infection.

Infections des voies urinaires

infections qui peuvent affecter la grossesse

Pendant la grossesse, les infections urinaires sont très fréquentes. On estime qu’entre 5 et 10 % des femmes enceintes souffrent d’au moins un épisode pendant la grossesse. Cela est dû, en partie, aux changements dans la structure et la fonction de la vessie, des uretères et de l’urètre de la femme.

La cause principale est la bactérie Escherichia coli qui, en pénétrant dans les voies urinaires, se reproduit à grande vitesse et provoque des symptômes de différentes natures. Par exemple, la cystite (quand elle affecte la vessie et l’urètre) ou la pyélonéphrite (quand l’infection atteint les reins).

Si on ne la traite pas à temps, cette bactérie peut migrer et entraîner des complications chez le bébé, comme un faible poids à la naissance, un accouchement prématuré, des problèmes respiratoires, une septicémie ou la mort.

Les infections sexuellement transmissibles

La syphilis, l’herpès, l’hépatite et le VIH font partie des infections sexuellement transmissibles.

Comme leur nom l’indique, elles sont acquises lors de rapports sexuels non protégés et, pendant la grossesse, elles peuvent directement infecter le fœtus. Cela affecte la santé des deux et peut provoquer des malformations chez le bébé ou sa mort.

L’infection par la bactérie Chlamydia trachomatis provoque des complications graves telles que la rupture prématurée des membranes et l’accouchement prématuré, certaines maladies oculaires et la pneumonie chez le nouveau-né.

Streptocoque du groupe B

Les streptocoques du groupe B sont une famille de bactéries qui causent des infections des voies urinaires, du placenta et de la muqueuse de l’utérus.

Le plus gros problème avec cette infection est qu’environ 30% des femmes enceintes qui en souffrent sont asymptomatiques.

Pour détecter cette condition en temps opportun, un test de sécrétions vaginales et rectales s’effectue à la 37e semaine de grossesse. Si la mère porte cette bactérie dans son organisme, on prescrira un traitement antibiotique lors de l’accouchement.

Cytomégalovirus

Le cytomégalovirus est bien connu comme cause de mononucléose infectieuse. On estime qu’entre 60 et 90 % des adultes l’ont dans leur corps de manière latente, en raison d’une infection au cours de l’enfance ou de l’adolescence.

Le problème survient lorsque ce virus s’acquiert ou se réactive pendant la grossesse car il provoque de graves complications chez le bébé.

Le syndrome congénital du cytomégalovirus implique plusieurs problèmes au niveau du développement de l’enfant, comme la perte d’audition, des problèmes visuels et un retard de maturation, entre autres.

Varicelle

La varicelle est l’infection causée par le virus varicelle-zona (VVZ) et est l’une des maladies eczémateuses (ou éruptives) les plus connues de l’enfance.

Bien que la plupart des adultes aient eu cette maladie dans leur enfance, il y a encore des femmes qui la contractent pendant la grossesse.

Si c’est le cas, ceci peut être très grave pour la mère comme pour le bébé. La femme enceinte peut développer une pneumonie varicelleuse et les conséquences sur le bébé dépendent du moment où l’infection survient.

Toxoplasmose

sable chat excréments pierres pelle nettoyage risque toxoplasmose

La toxoplasmose est une infection causée par le parasite Toxoplasma Gondii, qui s’acquiert par la consommation de viande crue, d’eau ou d’aliments contaminés par des excréments de chat ainsi que par le placenta. La fréquence d’apparition est relativement faible, touchant 1,9% de toutes les grossesses.

Les dommages causés au bébé dépendent du trimestre au cours duquel l’infection survient. Au premier trimestre, la probabilité de mort fœtale est élevée, tandis qu’aux deuxième et troisième, elle est plus faible.

Même ainsi, le bébé peut subir des dommages neurologiques tels qu’un retard mental, une perte de vision ou des troubles auditifs et moteurs, entre autres.

Listériose

La listériose est une infection causée par la bactérie Listeria monocytogenes et se contracte en mangeant des aliments contaminés tels que des viandes crues, des fromages ou du lait non pasteurisé. Bien que rare, elle peut être très grave chez les femmes enceintes et autres personnes à haut risque.

Les symptômes sont de la fièvre, des frissons, des douleurs musculaires et de la diarrhée. Pendant la grossesse, la listériose peut également provoquer des fausses couches, des naissances prématurées et une mort fœtale.

Cinquième maladie

La cinquième maladie ou érythème infectieux est une infection virale causée par le parvovirus humain B19. Elle se transmet par les sécrétions buccales et respiratoires.

Certaines femmes enceintes sont asymptomatiques tandis que d’autres présentent des symptômes comme une éruption cutanée (principalement sur les joues), de la fièvre, des maux de tête et des douleurs articulaires.

Alors que seulement 17 à 33 % des fœtus sont infectés, seuls 10 % auront des complications, d’autant plus lorsque le virus infecte avant les 20 semaines de grossesse.

Virus Zika

Le virus Zika se transmet à travers la piqûre de moustiques infectés, les rapports sexuels ou le placenta. La maladie est généralement asymptomatique mais l’infection se manifeste parfois par des douleurs articulaires, de la fièvre et des éruptions cutanées.

Chez le fœtus, Zika provoque une microcéphalie, ce qui signifie que la tête et le cerveau sont plus petits que la normale. Ce défaut augmente ainsi le risque que le bébé souffre de convulsions, de retard de développement, de perte auditive et de problèmes visuels, entre autres.

Prévention des infections pendant la grossesse

Pour conclure, la prévention des infections pendant la grossesse est une stratégie de santé importante pour éviter les complications pour la santé du bébé et de sa mère. Pour cela, il sera essentiel de se rendre à tous les contrôles prénataux de routine et d’informer le médecin chaque fois que des symptômes ou des maux apparaîtront.

Cela pourrait vous intéresser ...
Médicaments et grossesse: ce qu’il faut savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Médicaments et grossesse: ce qu’il faut savoir

Certains médicaments pendant la grossesse peuvent être dangereux et augmenter le risque de complications pour le bébé. Quels sont-ils?