Facteurs qui conditionnent le rendement scolaire

· 20 novembre 2018
Chaque enfant est un monde. Son rendement scolaire peut être affecté par une multitude de causes. Nous détaillerons quelques facteurs à prendre en compte et nous analyserons comment contribuer au bon développement de votre enfant à l'école.

Les notes et l’efficacité scolaire des enfants peuvent être affectées par de nombreux éléments, tant personnels qu’externes. Nous évoquerons les principaux facteurs qui conditionnent le rendement scolaire.

Qu’un enfant réussisse ou non à l’école peut dépendre de beaucoup de choses. En règle générale, lorsque les notes ne sont pas à la hauteur des espérances, on lui attribue tous les torts.

Cependant, l’instruction est un processus dans lequel interviennent beaucoup d’acteurs et de circonstances. 

Parmi les facteurs qui conditionnent le rendement scolaire, nous pouvons évoquer ceux qui sont inhérents à l’enfant :

  • Sa personnalité,
  • Sa capacité intellectuelle,
  • L’éducation,
  • La volonté.

D’autres facteurs externes sont également en jeu tels que le niveau socio-économique, les compétences du professeur ou l’infrastructure de l’école.

Principaux facteurs qui conditionnent le rendement scolaire

  1. La maturité de l’enfant. Au début de l’école obligatoire, il y a des enfants qui sont mieux préparés que d’autres pour l’affronter. Cela est dû à des questions de développement propre à chacun. Avec le temps, l’enfant s’habituera à ce nouvel environnement. Il s’adaptera au rythme des exigences.
  2. La personnalité et l’état émotionnel. Les enfants qui possèdent une meilleure stabilité émotionnelle obtiennent de meilleurs résultas à l’école. En outre, ils s’adaptent plus facilement à leur environnement. Ceux-ci se comportent de manière respectable et aimable. Ceux qui manifestent des signes d’anxiété, d’agressivité ou de dépression ont plus de difficultés à avoir de bons résultats.
  3. Les parents. Les enfants reflèteront l’exemple que leurs parents leur ont enseigné tout au long de la vie. S’ils ont observé un comportement responsable et persévérant, il est très probable qu’ils fassent de même. La préparation de cette nouvelle étape scolaire est un outil puissant que les parents peuvent apporter à leur enfant. En revanche, l’autoritarisme ne l’est pas.
  4. Les professeurs. La bonne relation, le respect et les compétences des instructeurs de transmission des savoirs sont des clés pour un bon rendement scolaire.En tant que parent, évitez de faire des commentaires négatifs sur la professeur en présence de votre enfant. Vous contribueriez ainsi au manque de respect et à la confusion entre deux figures d’autorité les plus importantes : sa mère et son professeur.

Autres facteurs secondaires

Outre les facteurs exposés précédemment, nous pourrions ajouter d’autres éléments qui influent en moindre mesure dans le processus complexe de l’instruction d’un enfant.

D’abord, les conditions socio-économiques dans lesquelles ils ont été et sont élevés. Malheureusement, l’inégalité dans le monde s’accroît toujours plus. Cela se répercute sur le mode de vie des personnes.

Les enfants élevés dans un environnement avec de meilleures conditions et un meilleur accès à l’alimentation, au repos et à l’apprentissage obtiennent de meilleurs résultats à l’école.

« Un professeur est une boussole qui active les aimants de la curiosité, de la connaissance et de la sagesse chez les élèves. »

Il convient de souligner que cela n’est pas irréversible. Grâce à l’effort de beaucoup de parents qui se sacrifient pour le bien-être de leurs enfants et l’aide de plusieurs ONGs, beaucoup d’enfants accèdent à une meilleure éducation dans les pays en voie de développement.

Par ailleurs, parmi les facteurs qui conditionnent le rendement scolaire, le niveau du système éducatif d’une communauté, d’une région ou d’un pays joue aussi un rôle. Les outils pédagogiques qu’une institution possède ne sont pas non plus à négliger. 

Plus les ressources d’un établissement éducatif sont importantes et de qualité, plus la tâche des éducateurs pourra être développée dans de meilleures conditions. Les enfants apprendront ainsi mieux.

Comment aider un enfant dans le processus éducatif

Il existe quelques actions que l’on peut mettre en place au quotidien pour aider notre enfant dans son instruction :

  • Les accompagner. Lire, faire des calculs et l’aider avec leurs devoirs sera d’une grande aide. Ils comprendront ainsi mieux les sujets étudiés. Il faut néanmoins qu’ils soient autonomes dans la réalisation des devoirs et qu’ils puissent se tromper.
    • Ainsi, ils suivront une routine responsable. Pensez également à participer à les évènements et les activités organisés par l’école pour qu’ils sentent votre soutien à tout moment.
  • Les inciter mais sans pression. Si vous remarquez qu’il fait des efforts mais que malgré ça, il ne parvient pas aux résultats espérés, ne vous fâchez pas et ne le disputez pas. Parlez plus calmement. Tentez de l’aider à chercher une solution. Vous pouvez l’inscrire à un cours de soutien ou étudier avec lui pour renforcer ses lacunes.

Lisez également :
4 habitudes efficaces dans l’éducation des enfants

Un enfant fatigué

  • Ne pas toujours faire appel à des récompenses externes. Si cela peut parfois fonctionner -et c’est bien qu’il obtienne un prix pour ses efforts, ce ne doit pas être une habitude. L’enfant doit comprendre que l’école est l’une des premières obligations dans la vie. Il faut ainsi la remplir pour notre propre bien.

Enfin, vous devez garder à l’esprit que la vie de l’enfant ne doit pas tourner autour de l’école. Si vous l’amenez à cette idée, il pensera que seules ses bonnes notes vous intéressent et non pas ses émotions ni ses possibles difficultés.

Considérez cela comme une partie de sa formation. Laissez de la place pour le sport, les tâches domestiques et les ami(e)s.