Explication simple de la formation de la Terre

24 décembre, 2019
L'origine de l'Univers reste un mystère que la science ne pourra probablement jamais résoudre. La formation de La Terre n'est qu'une autre conjecture, bien que l'hypothèse que nous vous présentons aujourd'hui semble la plus exacte.
 

Notre bien-aimée Terre-Mère est née il y a 4,47 milliards d’années. Beaucoup de choses ont changé depuis lors, alors qu’il ne s’agissait que d’un conglomérat de roches et de gaz. Températures et pressions élevées, explosions… Nous tenterons de résumer de manière simple comment nous pensons que la formation de la Terre a eu lieu.

On croit qu’il y a environ 13 800 millions d’années, il y a eu une terrible explosion connue sous le nom de “Big Bang”, dans laquelle une grande quantité de matière était projetée dans toutes les directions. Au fil du temps, cette matière s’est rassemblée en soleils, étoiles, planètes, nébuleuses… pour former des galaxies.

Comment se forment les planètes

De ce même nuage de poussière stellaire ont été formés notre planète et le Soleil. La force de gravité exercée sur elle l’a d’abord conglomérée en petits astéroïdes et, plus tard, en roches plus grandes qui, une fois fusionnées, ont donné naissance aux planètes primitives. Et, comme s’il s’agissait d’un jeu de billes cosmiques, elles ont commencé à se heurter.

différentes couches de la Terre

L’énergie émise par les chocs et les éléments conformants des planètes primitives ont fait monter la température à l’intérieur de celles-ci, faisant fondre les roches. Avec le temps, les couches extérieures de la Terre ont commencé à se refroidir, bien que son noyau soit resté incandescent.

 

Située juste à la bonne distance du Soleil pour permettre un tel refroidissement, la Terre était encore une planète inhospitalière et enragée. Sans atmosphère gazeuse, baignée par des rivières de lave et semée d’éruptions volcaniques. Mais cette lave n’a fait que contribuer à l’augmentation de la croûte terrestre.

À la suite des éruptions volcaniques, les gaz d’origine qui allaient donner naissance à l’atmosphère ont été libérés à la surface. Bien qu’à cette époque, elle était composée d’hydrogène, d’hélium, de méthane, d’ammoniac, de gaz nobles et d’une particule d’oxygène.

De cet oxygène naissant et de l’hydrogène atmosphérique soumis aux conditions optimales de pression et de température, la précieuse molécule d’eau qui a rendu possible la vie sur notre planète a été condensée. En fait, aujourd’hui, nous ne concevons pas la vie sans la présence de l’eau.

La Terre, la mer et l’air ont combattu un temps jusqu’à ce que chacun trouve sa place et s’organise en couches ; un noyau liquide incandescent, une croûte marine et terrestre, une atmosphère gazeuse font de la formation de la Terre un exemple, a priori, unique pour son organisation en couches.

Les couches de la formation de la Terre

La structure de la Terre est ce qui la rend si spéciale. La formation caractéristique de notre planète en 4 couches avec ses sous-couches et l’interconnexion entre elles rendent la vie non seulement possible sur elle, mais elle est elle-même vivante et en constante transformation.

 
couches de la Terre

La géosphère est la couche qui s’étend du centre de la Terre, le noyau, à la surface de la Terre. Rien de plus ni de moins qu’un rayon de 6.356 Km. Il est formé par les sous-couches : noyau, interne et externe, manteau, inférieur, zone de transition et supérieure, et la croûte océanique et continentale.

La biosphère est la couche de terre qui abrite tous les êtres vivants qui habitent notre planète. Rivières, mers, montagnes, lacs, déserts…. De 1 km de profondeur à 10 km d’altitude, c’est là que l’on peut les trouver.

L’hydrosphère est la couche de la Terre qui recueille l’eau au-dessus et au-dessous de la croûte terrestre : mers, lacs, rivières, océans, calottes polaires, vapeur d’eau et aquifères. Elle couvre 70 % de la planète, bien que seulement 3% de l’eau liquide soit douce, et est immergée dans un cycle constant de trois états : liquide, solide et gazeux.

L’atmosphère est la couche gazeuse qui, comme un dôme, culmine dans la formation de la Terre. Elle la protège de l’incidence des rayons du soleil, des petits astéroïdes, et permet un environnement optimal pour la vie grâce à sa composition riche en O² (21%). Ce pourcentage gazeux varie selon la strate et subdivise l’atmosphère en sous-couches : troposphère, stratosphère, mésosphère, ionosphère et exosphère, avec un rayon total de 10.000 km.

 

Pour grandes que soient les merveilles de la nature, elles sont toujours explicables par des raisons physiques.”

-Jules Verne, Voyage au centre de la Terre-

  • Capas de la tierra. (última consulta octubre 2019). Formación de La Tierra [artículo en web]. Recuperado de: www.capasdelatierra.org
  • Capas de la tierra. (última consulta octubre 2019). Capas de la Tierra [artículo en web]. Recuperado de: www.capasdelatierra.org
  • Astronomía. (última consulta octubre 2019). Cómo se formó La Tierra [artículo en web]. Recuperado de: www.astronomia.com