Que faire si mon enfant a une allergie au soleil ?

06 mai, 2019
La peau sensible de votre enfant peut souffrir de l'exposition au soleil et des réactions allergiques peuvent en résulter. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'allergie au soleil.
 

On entend beaucoup de mamans dire : « mon enfant a une allergie au soleil« , tout en exprimant leur inquiétude et leur ignorance à ce sujet. Toutefois, il faut prendre en compte que tous les enfants peuvent souffrir de réactions au soleil et qu’il n’existe aucune raison pour laquelle ils souffrent de cette sensibilité.

L’allergie au soleil est en fait un terme courant qui désigne une série de réactions qui provoque une éruption cutanée sur la peau qui est exposée au soleil.

Parfois, la peau sensible des petits réagit mal aux rayons du soleil même quand elle est couverte de crème solaire. Les éruptions cutanées ont pour origine diverses raisons. Cela va d’une simple exposition au soleil à la consommation de certains médicaments ou à l’usage de certains produits pendant l’exposition.

Que faire si mon enfant a une allergie au soleil ?

L’allergie entraîne la formation d’urticaire sur la zone de la peau qui est exposée au soleil. Des démangeaisons, des taches rouges ou des boutons apparaissent quelques minutes après l’exposition.

Cela peut durer certainement quelques heures voire quelques jours. L’allergie peut devenir chronique mais les symptômes peuvent être traités.

Voici les allergies au soleil les plus communes que votre enfant peut éprouver. De plus, nous vous expliquons comment les éviter ou les traiter :

1. Éruption légère polymorphe

Il s’agit d’une réaction immunitaire produite par les coups de soleil ou la lumière sur la peau. Cette éruption cutanée qui démange est la plus fréquente de toutes les allergies au soleil. Elle apparaît sous la forme de multiples points ou ampoules.

 
L'allergie au soleil désigne une série de réactions qui provoquent une éruption cutanée sur la peau exposée au soleil.

Si l’enfant souffre d’une éruption légère polymorphe, vous devriez essayer de l’exposer progressivement à la lumière du soleil. Commencez avec seulement quelques minutes par jour et augmentez petit à petit la fréquence pour augmenter sa résistance. Si l’éruption est légère, il peut être utile d’exposer l’enfant à la lumière douce du soleil au printemps. Cela peut aider sa peau à s’acclimater.

Cependant, si l’enfant présente une éruption cutanée grave, le médecin de famille peut prescrire une crème avec des stéroïdes à appliquer le soir.

2. Sensibilité à la lumière induite par les médicaments

Cette éruption est également assez courante. Les enfants qui prennent des médicaments et s’exposent au soleil en souffrent généralement. Elle affecte toutes les parties du corps qui sont en contact avec les rayons du soleil.

L’arrêt du médicament aura tendance à aider à soulager les symptômes. Mais seulement si le médicament n’est pas essentiel. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter un professionnel. Si les problèmes persistent, le médecin pourra vous envoyer vers un spécialiste.

 

« L’allergie au soleil est en fait un terme courant qui désigne une série de réactions qui provoque une éruption cutanée sur la peau qui est exposée au soleil »

3. La dermatite de contact

Il s’agit d’une autre réaction allergique qui a lieu lorsqu’un produit chimique réagit avec le soleil. Cela provoque la formation d’un allergène et par conséquent la peau du petit s’irrite.

Elle est moins fréquente que les deux précédentes. Cette éruption cutanée affecte toutes les parties du corps qui sont en contact avec certains produits chimiques comme les savons, les parfums et autres articles de toilette, puis exposées au soleil. Dans les cas sévères, l’allergie peut entraîner des ampoules et de l’urticaire.

Il est conseillé d’essayer d’identifier la source chimique de la réaction et d’arrêter de l’utiliser. Tout en protégeant votre enfant du soleil. La prise d’antihistaminiques est également recommandée. Lavez comme il faut les parties affectées et soulagez tout gonflement avec la lotion de calamine.

Le diagnostic de l'allergie au soleil n'est pas aussi facile.

Quels sont les facteurs de risque si mon enfant a une allergie au soleil ?

Le diagnostic de l’allergie au soleil n’est pas facile. En effet, au début les symptômes ressemblent à ceux de n’importe quelle autre réaction allergique.

 

Les éruptions cutanées sont le signe habituel de cette sensibilité. De fait, elles affecteront sa peau et ne sont pas faciles à traiter.

L’exposition au soleil est presque inévitable donc le traitement de ce type d’allergie n’est pas simple. Par ailleurs, les médicaments prennent du temps à agir et les réactions allergiques commencent peu de temps après l’exposition. Dans les cas extrêmes, elles peuvent générer le cancer de la peau.

Finalement, vous devez garder à l’esprit que la peau des enfants est très sensible et se trouve exposée à ce type de réaction allergique. Pour conclure, nous vous conseillons de protéger votre enfant avec un écran solaire et de l’exposer petit à petit au soleil.