Etre mère et étudier en même temps

Qui a décidé que les mères ne pouvaient pas poursuivre des études comme les autres personnes ? Avec beaucoup d'investissement et d'organisation chaque femme peut atteindre ses objectifs en remplissant également son rôle de mère.

Il n’est jamais trop tard pour atteindre les objectifs que nous nous fixons dans la vie. En partant de ce postulat, beaucoup de mères décident de tenter l’aventure et de continuer leurs études universitaires ou d’avoir une deuxième carrière. A coté de cela, elles remplissent leur rôle de mère. Est-il possible d’être mère et d’étudier en même temps ?

Si vous évaluez cette possibilité ou même si vous avez déjà commencé ce projet, vous devez apprendre à ne pas écouter le pessimiste qui vous dira que ce n’est pas possible, que vous n’arriverez pas à tenir les délais ou que vous finirez par vous tuer, pas littéralement bien sûr, à la tâche.

Bien que vous le sachiez déjà, il ne faut pas vous laisser abattre par ces idées. Personne ne connait mieux que vous vos capacités, votre force de caractère et les circonstances qui rendent votre objectif possible. Cependant, il convient de souligner que ce n’est pas un objectif simple. Etre mère et étudier au même moment demande beaucoup de sacrifices et de collaboration.

Comment faire pour être mère et étudier en même temps ?

Beaucoup de femmes peuvent avoir la tête qui tourne à la simple idée de se poser la question. C’est logique, tous les enfants ne sont pas les mêmes, et toutes les mères ne traversent pas une période durant laquelle elles peuvent avoir le loisir de se donner un tel objectif. Cependant, tout est possible avec de l’organisation et de la constance. Voulez-vous connaitre quelques détails qu’il faudra prendre en compte avant de commencer l’aventure ? Nous vous en exposons quelques-uns.

1. Organisation et discipline

Bien évidemment, les heures de tranquillité et de concentration ne seront pas très nombreuses. C’est pour cela qu’il est fondamental que l’étudiante profite de petits instants libres qu’elle a pour avancer sur ses devoirs, étudier et assister aux cours qu’elle doit suivre.

Quels sont ces moments ? Le matin par exemple. Beaucoup de mères laissent leur enfant dans une garderie pour travailler, une personne qui étudie peut parfaitement en faire de même. De fait, il existe des bourses qui ouvrent les portes de garderies privées ou publiques dans de nombreux pays.

D’un autre côté, vous pourrez compter sur l’aide de votre famille dans certains moments. Avant les examens ou à des dates bien spécifiques, vous pouvez solliciter l’aide des grands-parents ou des oncles et tantes. Logiquement, vous devez également profiter des moments où le bébé est avec son père.

Etre mère et étudier

2. Etre prête à faire des sacrifices

Une tâche d’une telle ampleur sera deux fois plus gratifiante une fois qu’elle sera terminée, il n’y aucun doute là dessus. En revanche, il faudra fournir de grands efforts en chemin. Il faudra également laisser des choses de côté. Par exemple, dans ce nombreux cas, une maman ne peut pas suivre le rythme de ses camarades qui se dédient à 100% dans les études. Cela, du côté académique, comme du côté des loisirs. Les fêtes et les célébrations typiques des universités seront exclues.

De plus, il faut savoir que les études prennent une grande partie du temps libre d’une personne. Cela se traduit par moins d’activité physique, mais ne l’abandonnez surtout pas complètement, moins de films, de séries ou de sorties et malheureusement, moins de moments passés en famille.

3. L’importance de faire des pauses

Autant de responsabilités peuvent vous lasser et amener un rythme de vie difficile à suivre. Par conséquent, vous devez vous fixer des objectifs réalistes et introduire dans vos routines des moments de pause obligatoires.

Elles sont le combustible dont vous avez besoin pour affronter avec énergie vos défis, de plus, elles sont essentielles pour votre santé. Si vous ne le faites pas, vous risquez de tomber malade ou d’abandonner tôt ou tard vos études.

« Personne d’autre que toi ne connais tes capacités, ta force de caractère et les circonstances qui font de ton objectif un but possible »

4. Conviction et exigences en accord avec vos principes

En premier lieu, lorsque que vous êtes prise d’un doute quant à la réussite d’un objectif ou non, vous devez avoir la conviction que ce que vous faites est un symbole de bravoure et d’estime de vous. Si vous relevez un défi et que vous travaillez dans ce but, il n’y a aucun doute que vous y arriverez pas.

D’un autre côté, être mère et étudier vous empêchera de vous défausser dans tous les domaines. Ne vous mettez pas la pression et ne vous blâmez pas pour cela: prenez les choses avec calme et rappelez-vous que tout le monde ne réagit pas de la même manière. Ne vous comparez avec personne, soyez simplement la meilleure version de vous-même.

Etre mère et étudier

5. Profitez de votre famille

Il est parfaitement compréhensible que vous souhaitiez faire de votre mieux quant à vos études. Cela ne doit pas vous empêcher de profiter de vos enfants et de votre conjoint. Dans ces cas vous devez éviter de tomber dans les deux extrêmes négatifs.

  • Il n’est pas possible de se dédier à 100% à votre vie de famille et à son bien-être. Les objectifs et les projets de vie ne doivent pas être laissés de côté. Par conséquent, ne vous culpabilisez-pas.
  • Vos obligations ne doivent pas non plus vous empêcher de vouloir profiter des personnes qui vous sont chères. La clé est l’équilibre : vous trouverez du temps pour chacun.

En plus d’appliquer ces conseils, il faut que vous vous sentiez en paix avec vous-même et profitiez de la vie que vous avez. Si vous étudiez ou que vous décidez d’arrêter d’étudier à cause de pressions extérieurs ou des critiques que vous pourriez recevoir, vous seriez dans dans l’erreur. Personne ne connait mieux que vous vos priorités et vos désirs: consacrez-vous-y à fond !

 

A découvrir aussi