Etapes pour déconnecter les enfants des écrans

Si vous constatez que votre enfant est toujours en attente et collé à un écran, il est temps d'intervenir et d'y remédier. Voici 5 étapes pour déconnecter les enfants des écrans.
Etapes pour déconnecter les enfants des écrans

Dernière mise à jour : 15 août, 2022

Depuis quelques mois, on constate que de nombreux enfants arrivent en consultation de psychologie pour une surutilisation des écrans. Il se peut qu’avant la pandémie, ils les utilisaient mais moins intensément. Par conséquent, ensuite, voyons comment déconnecter les enfants des écrans.

Différentes études parlent de la relation entre les écrans et les conséquences négatives sur les enfants. Par exemple, l’isolement social, l’obésité, les problèmes de vision, la perte de masse musculaire, entre autres.

Déconnecter les enfants des écrans : conséquences de l’abus technologique

Une expérience menée par l’American Journal of Pediatrics indique que les enfants qui font un usage excessif des écrans sont plus irritables et ont une capacité de mémoire, de concentration et d’attention plus faible que ceux qui ne les utilisent pas.

Un jeune enfant qui regarde une tablette.

Ainsi, certaines des conséquences observées chez les enfants suite à une utilisation excessive de la technologie sont:

  • Isolement social.
  • Dépression.
  • Augmentation de l’obésité infantile.
  • Stress.
  • Irritabilité accrue.
  • Problèmes de vue.
  • Problèmes de comportement qui mènent à des conflits familiaux.
  • Baisse des performances scolaires.
  • Mode de vie sédentaire qui entraîne une perte de masse musculaire.
  • Anxiété.

Étapes pour déconnecter les enfants des écrans

La plupart des jeux, des applications et des réseaux sociaux sont conçus pour que, lorsqu’ils sont utilisés, notre cerveau produise des substances agréables. Si un adulte a du mal à stopper ces activités, imaginez un enfant qui est plus immature et a moins de capacité de maîtrise de soi.

Ainsi, vous pouvez essayer de trouver une solution à l’utilisation excessive des écrans à travers ces 5 étapes.

Rester calme: il y a de fortes chances que l’enfant ne soit pas accro à l’écran

Le fait qu’un enfant ou un adolescent ait du mal à lâcher les écrans ne veut pas dire qu’il est accro. Pour être considérée comme une dépendance, la technologie doit enlever du temps et de l’argent qui étaient destinés à d’autres activités.

En plus de l’isolement social, ils ne veulent plus sortir avec leurs parents pour dîner ou au cinéma car ils préfèrent rester connectés. Les performances scolaires sont également affectées et les conflits à la maison augmentent dans une tentative des parents de les retirer des écrans.

Si vous n’êtes pas à cet extrême, il est plus facile d’agir. Cependant, vous devez toujours fixer des limites, proposer des alternatives et être persévérant et cohérent.

Fixer les limites pour une déconnexion progressive des écrans

Ces habitudes saines doivent commencer lorsque l’enfant est très jeune et dispose déjà d’un accès à l’utilisation des écrans. Vous devez lui parler et fixer des limites de temps, d’horaire et de lieu.

Cela vous ait sûrement déjà arrivé d’aller manger avec des amis ou en famille et, pour que l’enfant reste calme, vous lui avez laissé votre téléphone portable ou votre tablette. Eh bien, avant de le faire, prenez le temps de réfléchir, car les conséquences viendront.

Parlez-lui et expliquez-lui que passer autant de temps devant des écrans nuit à sa santé. Toutefois, évitez de lui interdire. En effet, lorsque vous interdisez quelque chose, vous empêchez vos enfants d’établir une relation saine avec elle et cela finit par causer des problèmes à long terme, puisqu’ils en veulent encore plus.

Limiter les espaces et les moments d’utilisation de l’écran

Les lieux et les heures d’utilisation des écrans doivent être limités. Ils peuvent être utilisés dans un espace commun de la maison, mais pas en mangeant. Vous n’êtes pas obligé de les laisser seuls non plus. Il faut les surveiller ou établir un contrôle parental sur tablettes ou mobiles pour pouvoir restreindre certaines applications.

Vous devez également établir un temps d’utilisation, bien que l’important ne soit pas la quantité, mais la qualité de ce qu’ils voient. S’ils regardent des vidéos sur un sujet qui les intéresse et qui est éducatif, ce n’est pas la même chose que s’ils regardent quelque chose d’autre sans valeur éducative.

Il n’est pas judicieux de restreindre totalement leur utilisation. C’est-à-dire de passer du tout au rien, mais de détacher progressivement les enfants des écrans. Les éduquer à une utilisation saine et responsable des technologies est la clé.

Garçon regardant un film sur une tablette la nuit.

Être un modèle pour déconnecter les enfants des écrans

Il est inutile d’éduquer à un usage responsable si vous, en tant que parent, ne le faites pas ainsi. Et que vous êtes scotché au mobile toute la journée. Tout le monde doit donc déconnecter ensemble.

Partager du temps avec eux, sortir dans la nature, pratiquer des loisirs…

Un écran ne peut jamais remplacer les interactions familiales, les rires, les confidences et le temps passé ensemble. Il faut partager le temps, que ce soit pour cuisiner, se promener, organiser la maison, etc.

Mieux encore, chaque fois que vous le pouvez, sortez dans la nature pour profiter de la beauté qu’elle offre. Les écrans encombrent la vue car c’est un stimulus constant et très localisé. Alors que la nature offre des stimuli plus doux, comme les nuages, les arbres, les oiseaux, la mer…

Conclusion…

Comme vous pouvez le voir, déconnecter les enfants des écrans ne doit pas être si difficile. Si vous suivez ces étapes, la relation de votre enfant avec la technologie sera sûrement plus saine et il n’en sera pas aussi conscient.

Enfin, s’il existe un problème de dépendance plus grave et que ces étapes ne le résolvent pas, il est préférable de consulter un professionnel. Rappelez-vous que, pour les déconnecter, les parents sont les premiers qui doivent également montrer l’exemple.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le syndrome de l’enfant accro aux écrans
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le syndrome de l’enfant accro aux écrans

Le syndrome de l'enfant accro aux écrans est une réalité de plus en plus présente dans la société actuelle..Quels sont les symptômes? Les conséquen...



  • Adelantado-Renau M, Moliner-Urdiales D, Cavero-Redondo I, Beltran-Valls MR, Martínez-Vizcaíno V, Álvarez-Bueno C. Association Between Screen Media Use and Academic Performance Among Children and Adolescents: A Systematic Review and Meta-analysis . JAMA Pediatr. 2019;173(11):1058–1067
  • Diehl, D. C., & Toelle, S. C. (2011). Tomando buenas decisiones: Medios de comunicación y salud física de los niños pequeños, consejos para los padres. EDIS, 2011(7).
  • Jubany, J. (2017). ¿Hiperconectados. Educar en un Mundo Digital, 1-160. https://www.lectio.es/tasts/Hiperconectados_TAST.pdf
  • Sweetser  P, Johnson  DM, Ozdowska  A, Wyeth  P.  Active versus passive screen time for young children.  Aust J Early Child. 2012;37(4):94-98.
  • Madigan S, Browne D, Racine N, Mori C, Tough S. Association Between Screen Time and Children’s Performance on a Developmental Screening Test. JAMA Pediatr. 2019;173(3):244–250.