La méthode Guillour : un moyen d’améliorer la concentration chez les enfants

18 mars 2018
La méthode Guillour pour améliorer la concentration chez les enfants est basée sur la réalisation d'exercices structurés à travers des lignes et des traits. Son exécution permet le développement de l'intelligence spatiale et de la coordination œil-main.

Il y a des enfants qui accomplissent leurs leçons rapidement, en peu de temps, sans lever les yeux du cahier. Cependant, d’autres sont plus lents et prennent plus de temps, parce que chaque tâche leur demande une très grande attention et ils sont facilement déconcentrés. Pour tous, cette méthode est plus qu’intéressante. Elle est appelée la méthode Guillour et permet d’augmenter et d’améliorer la concentration chez les enfants en se basant sur l’observation à l’aide d’un miroir.

Ce sont des exercices structurés par des lignes et des traits. Parfois, l’exercice consistera à copier un dessin dans la même direction qu’il soit observé, et quelquefois de le copier dans le sens opposé ou même de chercher la sortie d’un labyrinthe, mais sans arrêter de regarder dans le miroir. Continuez la lecture de cet article pour en savoir plus.

En quoi consiste la méthode Guillour ?

La méthode Guillour est basée sur la réalisation d’exercices structurés à l’aide de lignes et de traits où les enfants copient ou repassent en regardant l’image dans un miroir. Autrement dit, les enfants doivent travailler sur la symétrie et l’intelligence spatiale. Ceci les oblige, entre autres, à se concentrer et à préciser les petits détails de l’image. L’enfant doit reproduire la figure ou la série de figures reflétées dans le miroir, chercher des figures cachées ou encore tracer des chemins.

méthode Guillour

Les avantages de la méthode Guillour

  1. Aide l’enfant à stimuler les hémisphères cérébraux, car il doit utiliser la latéralité.
  2. Crée une meilleure connexion neuronale et cérébrale.
  3. Améliorent la coordination entre l’œil et la main grâce aux exercices de traits
  4. Développe les cycles de concentration, car l’enfant observe et ensuite reproduit sur papier.
  5. Améliore la capacité d’observation.
  6. Augmente la stratégie de pensée logique pour résoudre des problèmes.
  7. Favorise l’augmentation de l’estime de soi de l’enfant.
  8. Aide à réduire l’anxiété.
  9. Aide à améliorer la capacité d’attention.
  10. Améliore les performances scolaires.

L’attention et le fonctionnement des hémisphères cérébraux

Lorsque nous sommes concentrés sur quelque chose, notre attention focus sur quelque chose de précis. C’est dans ce procédé qu’intervient le travail des deux hémisphères cérébraux. Ainsi, l’hémisphère gauche est responsable des fonctions logiques, analytiques et verbales. Tandis que l’hémisphère droit contrôle la partie non verbale, spatiale et analogique.

Les exercices sont structurés et conçus pour favoriser l’augmentation de la concentration et promouvoir le fonctionnement et la connexion entre les deux hémisphères. Ceux-ci contribuent à diminuer les niveaux d’anxiété. De plus, la stimulation psychomotrice est obtenue en alternant les fonctions des bras pour effectuer l’exercice.

D’autres méthodes de concentration pour les enfants

De plus, la concentration des enfants peut être exercée grâce à d’autres outils, tels que :

  • Les frises et les pochoirs. Il s’agit d’un jeu dans lequel il doit compter les carrés et prendre en compte chacun des détails. Ensuite, il peut être demandé qu’ils soient répétés comme dans l’exemple ou qu’ils soient reproduits de manière inversée.
  • Les puzzles. Le jeu par excellence qui aide à maintenir la concentration et à faire preuve de patience.
  • Les énigmes et les différences. Ce sont des jeux amusants tant pour les enfants que pour les adultes. Dans le cas des puzzles, ils aident à trouver des solutions et à exercer une logique déductive. Avec les différences, ils vont se concentrer sur les détails.
  • Les dominos. Un classique ayant de multiples avantages, il y a même des dominos spécialement créés pour les enfants. Unir des images identiques permettra également de développer leur capacité stratégique.
  • Les jeux de mémoire. Ceux-ci permettent d’exercer la mémoire et la concentration. Les enfants doivent regarder une série de cartes avec des dessins durant quelques secondes puis les retourner. Ils doivent par la suite se souvenir où sont placées les images afin de les repérer par paires.
  • Les labyrinthes. Trouver le chemin vers la sortie peut sembler facile, mais cette tâche peut être fastidieuse quand le labyrinthe devient compliqué et que l’enfant commence à perdre patience. Il s’agit d’exercices fantastiques pour exercer l’intelligence déductive.
  • Peindre des mandalas. Idéal pour les enfants agités, car les mandalas demandent de la patience, de la concentration et de l’effort. L’utilisation de l’art pour améliorer la concentration est très utile.
jeu de mémoire

À qui s’adresse la méthode Guillour ?

Cette méthode favorise particulièrement les enfants atteints de TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité) ou les patients qui ont subi un certain type de lésion cérébrale. Néanmoins, la méthode est totalement efficace chez les personnes qui ont besoin d’augmenter leur concentration en général et elle peut être favorable à la fois aux adultes et aux enfants.

Cependant, il est recommandé d’effectuer cet exercice lentement. C’est-à-dire que l’enfant doit reproduire le dessin reflété dans le miroir et ensuite repasser lentement sur les lignes avec le doigt. Lorsque l’enfant trace les lignes avec son doigt, il se concentre mieux sur ce qu’il fait.

« Il est conseillé de débuter cette méthode à partir du moment où une difficulté d’apprentissage est détectée, car plus tôt cela sera stimulé, plus les résultats seront rapides »

Exercice recommandé

L’exercice le plus connu de la Méthode Guillour consiste à placer une feuille sur une table et à placer un miroir devant celle-ci afin d’observer son reflet. Bien sûr, il ne faut pas regarder directement la feuille ou le cahier, mais bien garder les yeux sur le miroir.

Avec un crayon, il suffit de tracer le contour des figures en utilisant différentes couleurs. Avec l’index de la main gauche, repérez les différences en faisant attention aux images, et avec la main droite, vous devez encercler ou souligner celles qui sont identiques. La procédure doit être inversée pour les gauchers ; suivre les formes avec la main gauche et les entourer de la main droite.

 

 

A découvrir aussi