Est-il vrai que le printemps modifie les hormones ?

17 mai 2019
Est-il vrai que le printemps altère les hormones ? Qu'il influence notre humeur ? Vous serez surpris par la réponse de son impact sur notre organisme.

Le printemps est l’une des saisons les plus belles de l’année et est remplie de changements importants. Avec l’arrivée du printemps, des émotions telles que la joie, l’euphorie et le romantisme s’éveillent. Pour cette raison, on dit que le printemps modifie les hormones. Est-ce vrai ?

La lumière : la raison pour laquelle le printemps altère les hormones

Notre corps subit des changements d’humeur avec la venue du printemps. En effet, la lumière du soleil influence directement l’hormone appelée mélatonine. Celle-ci est chargée de réguler l’horloge interne ou le rythme circadien.

La mélatonine se produit dans le noyau suprachiasmatique, dans l’hypothalamus. Elle est modulée par la quantité de lumière que reçoit la personne. Cette hormone est responsable de la stimulation de toutes les autres dans le corps, entraînant ainsi une amélioration de l’humeur.

Par ailleurs, elle influence l’ocytocine, également connue sous le nom de l’hormone de l’amour et des relations sociales. De même, elle exerce aussi un puissant stimulus dans la dopamine, hormone de la motivation et du plaisir. Sur la noradrénaline, chargée de réduire le stress puis sur la sérotonine, qui régule les états d’âme.

Le bonheur au printemps

Les bienfaits d’avoir une humeur positive sont nombreux. Par exemple, cela améliore les relations personnelles. De plus, nous maintenons une attitude positive face aux problèmes, nous avons davantage d’activités sociales et, par conséquent, nous devenons plus heureux.

Le printemps est l'une des saisons les plus belles de l'année et est remplie de changements importants.

Les hormones et le désir sexuel pendant le printemps

Les êtres humains n’ont pas de période de chaleur comme chez les animaux, cela est plutôt permanent. Néanmoins, il a été scientifiquement prouvé qu’au printemps, les relations sexuelles sont plus actives.

En effet, le printemps modifie également les hormones qui interviennent dans le désir sexuel. Car la mélatonine agit aussi sur les hormones chargées du contrôle de la reproduction.

D’autre part, étant donné que les hormones comme la dopamine et l’ocytocine sont actives, la personne est plus disposée à l’attraction sexuelle. De plus, lors de cette saison, les personnes portent des vêtements plus légers et passent plus de temps en dehors de la maison, ce qui motive leurs désirs sexuels.

C’est pourquoi, on a observé qu’un pourcentage élevé d’européens commencent à avoir des relations amoureuses et se marient au printemps.

Les bienfaits du soleil printanier

Lors du printemps, les individus en profitent pour porter moins de vêtements, profiter du soleil, de la chaleur et du beau temps. Par ailleurs, les spécialistes en dermatologie affirment que le soleil a une influence sur le métabolisme de la vitamine D, qui agit sur le système immunitaire.

De plus, il contrôle la tension artérielle car il produit une vasodilatation. Un avantage supplémentaire du soleil est qu’il agit sur l’endorphine, l’hormone qui amène la bonne humeur.

« La lumière du soleil influence directement sur l’hormone appelée mélatonine, elle est chargée de réguler l’horloge interne ou le rythme circadien »

Le printemps et son effet négatif sur les hormones

Chez certaines personnes, le printemps altère les hormones en causant un effet négatif appelé asthénie printanièreLes symptômes de cette affection sont : fatigue, dépression, tristesse, changements d’humeur, somnolence et apathie. Tout cela sans raison apparente.

Les psychologues attribuent ce dérangement à la complexité physiologique des hormones. En effet, le rythme circadien ou l’horloge interne crée un déséquilibre hormonal. Cela empêche alors les personnes de s’adapter aisément au changement de climat et d’horaire. Bien qu’il ne soit pas considéré comme un trouble en soi, il affecte de nombreuses personnes pendant le printemps.

Comment supporter l’asthénie printanière ?

L’asthénie dure généralement deux semaines environ. Il est conseillé de pallier les causes qui la provoquent même s’il n’est pas toujours nécessaire de prendre des médicaments. En effet, il existe quelques recommandations utiles à suivre.

Vous devez dormir 7-8 heures, pratiquer un de vos sports préférés ainsi que d’autres activités qui vous plaisent. Et surtout, vous reposer suffisamment. 

De plus, c’est une bonne idée de profiter des occasions qui s’offrent à vous de vous faire plaisir. Concentrez les énergies qui vous donnent de la lumière, de la sérotonine et des endorphines sur ce qui est vraiment important pour vous.

Au printemps, tout prend vie et se remplit d'activité, depuis les plantes et les animaux jusqu'aux êtres humains. 

Si, malgré vos efforts pour supporter l’asthénie printanière, les symptômes persistent et que vous présentez de la fièvre, une tristesse liée à la dépression sérieuse ou à la perte de poids, il est judicieux d’aller consulter un spécialiste.

D’autre part, une alimentation équilibrée et riche en fruits, en légumes et en céréales est nécessaire pour tenir le coup. Dans le même sens, vous devriez réduire la consommation de sucre et boire de l’eau en abondance. Ainsi, vous amenuisez les symptômes de cette maladie printanière.

Au printemps, tout prend vie et se remplit d’activité, depuis les plantes et les animaux jusqu’aux êtres humains. Etant donné que le printemps modifie les hormones, vous devez profiter au maximum de cette époque pour jouir d’un enthousiasme et d’une grande passion.