La peur de la fièvre chez certains parents

17 décembre, 2018
La peur de la fièvre est un phénomène qui survient surtout au cours des saisons froides de l'année. Il s'agit de l'angoisse que ressentent certains parents lorsque leurs enfants ont de la fièvre. A cause de la grippe, d'un rhume, d'une bronchite ou d'une pneumonie.

La peur de la fièvre est une angoisse persistante et injustifiée que sentent les parents quand ils pensent que la montée de la fièvre de leurs enfants peut entraîner des convulsions, une méningite ou même la mort.

Par conséquent, ils ont besoin de leur donner rapidement des médicaments inutiles et de les emmener en urgence chez le pédiatre.

Les parents doivent garder à l’esprit que la fièvre est généralement une réaction naturelle de l’organisme face à toute maladie. 

Donc, si vous essayez de leur donner des médicaments sans savoir la cause de la hausse de température, vous pourriez prolonger la maladie de l’enfant.

Les parents qui souffrent de la peur de la fièvre, qu’éprouvent-ils ?

Ces parents ont tendance à éprouver une grande angoisse et une anxiété. En effet, ils pensent que la fièvre est un symptôme d’une maladie plus grave. 

De plus, ils croient que si la fièvre dépasse les 40°C, elle est très dangereuse. Ils craignent alors qu’elle ne cause des maux plus sérieux à leur enfant.

“La fièvre est généralement une réaction naturelle de l’organisme face à toute maladie”

Les causes de la peur de la fièvre

La peur de la fièvre chez les parents peut être due à plusieurs raisons. Voici l’unes d’entre elles :

  • Dans certains cas, ne pas savoir quelle est la température normale du corps.
  • Penser que la fièvre est mauvaise dans tous les cas et peut engendrer des dommages irréversibles dans l’organisme.
  • Croire que si l’on traite avec des médicaments, on contrôle la maladie.
  • Penser que si la fièvre ne baisse pas rapidement, l’enfant pourrait faire des convulsions ou avoir une méningite.
La peur de la fièvre chez certains parents peut avoir des répercussions négatives sur le développement et l'humeur de l'enfant.

Les effets de la peur de la fièvre sur l’enfant

L’angoisse ressentie par les parents peut influencer de manière négative le bien-être de l’enfant. Voici quelques effets du comportement des parents :

Aggravation de la santé de l’enfant

S’il prend plus de médicaments que nécessaire, ses reins travailleront plus pour les éliminer. Par ailleurs, le fait d’emmener constamment votre enfant aux urgences médicales peut faire chuter son humeur car il peut supposer que sa situation est très grave.

Développement de l’enfant affecté

Cela se produit généralement quand vous le surprotégez beaucoup. Cela peut l’empêcher des faire des activités courantes pour les enfants. De plus, lorsque la famille traite l’enfant avec des soins qui ne sont pas nécessaires, il peut se sentir isolé.

“Si l’enfant prend plus de médicaments que nécessaire, ses reins travailleront davantage pour les éliminer”

Comment éviter la peur de la fièvre ?

La peur de la fièvre chez les parents peut être évitée de la façon suivante :

  • Essayer de ne pas croire aux idées fausses ou erronées de certaines personnes. Cela peut conduire à une action précipitée.
  • S’informer correctement sur les signes et les symptômes qui pourraient représenter un risque réel plutôt que de se focaliser sur la température.
  • Consulter un pédiatre pour lui poser toutes les questions qui vous préoccupent.

Les éléments à garder à l’esprit

Afin d’éviter des préoccupations majeures qui ne sont pas liées à des risques réels, n’oubliez pas ce qui suit :

  • Des convulsions peuvent parfois survenir chez l’enfant. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il souffrira d’épilepsie à vie.
  • Contrôler la température de l’enfant à l’aide de moyens physiques. Comme par exemple le thermomètre, des compresses d’eau tiède, un bain d’eau à température adéquate.
  • Essayer de ne pas donner de médicaments inutiles tels que les antipyrétiques ou les antibiotiques.
La peur de la fièvre est une angoisse importante des parents en lien avec les conséquences que pourrait provoquer la hausse de la température.

  • Ne donner pas à l’enfant des médicaments maison conseillés par d’autres personnes. Si vous ne les avez pas essayé ou testé leur efficacité par vous-même, il vaut mieux les éviter. Par ailleurs, la réaction du corps d’un adulte aux remèdes maison est différente de celle d’un enfant.
  • Si l’enfant est âgé de moins de 3 mois, considérez la fièvre comme un besoin d’aller consulter le pédiatre.
  • S’il est plus âgé, observez constamment la fièvre et vérifiez correctement les symptômes qu’il présente.
  • Ne pas frotter avec de l’alcool, cela pourrait être toxique.

Pour conclure, la peur de la fièvre est une angoisse anormale qui peut parfois être créée par le mental lui-même. Même si ce n’est pas mauvais de vous inquiéter pour votre enfant quand il a de la fièvre, vous devez savoir s’il est vraiment malade ou non.

Bien évidemment, vous devez sans cesse surveiller votre enfant. Si vous remarquez que la fièvre ne baisse pas avec les méthodes physiques, consultez rapidement votre pédiatre afin qu’il évalue la situation.