Changement d’heure : quel effet sur les enfants ?

· 9 avril 2019
Bien que nous le remarquions pas, nous sommes tous quelque peu déboussolés lorsque nous avançons ou nous reculons d'une heure. Nous vous expliquons comment rendre ce processus plus simple pour vos enfants.

Les changements d’heure ont des effets sur les personnes, même si souvent nous ne les remarquons pas. Les enfants ne sont pas exemptés de ce phénomène. Le changement d’heure a pour principal problème le repos et l’interruption de son cycle de sommeil.

Tout le monde n’est pas d’accord avec le changement d’heure. Cela survient dans la plupart des pays qui connaissent ce phénomène. Les gouvernements affirment que cela permet une économie importante d’énergie. En revanche, ceux qui remettent en cause le changement d’heure affirment que ses bénéfices ne sont pas si évidents. 

Quelle que soit la position, nous devons tous nous y soumettre si nous ne nous voulons pas aller à contre-courant de la société. Y compris chez les enfants. La modification consiste à retarder l’horloge lors du solstice d’hiver et à l’avancer en été. Cela a pour but de mieux profiter de la lumière naturelle, entre autres.

Les troubles que produit le changement d’heure chez les enfants peuvent se corriger en quelques jours. Cependant, on peut remarquer une légère modification de leur rythme de vie. Nous vous en disons plus dans cet article.

Quel est l’effet du changement d’heure chez les enfants ?

Selon l’Association espagnole de pédiatrie, les enfants sont dans la tranche d’âge dans laquelle le changement d’heure cause le plus d’effets intenses et durables. Ils peuvent mettre trois à quatre jours voire une semaine à s’adapter auxdits effets.

Ce phénomène s’explique par le fait que notre cerveau possède des régulateurs horaires qui sont guidés par la lumière solaire. Ces derniers sont chargés de gérer les heures de l’alimentation et de l’activité physique, entre autres.

Lisez également :
5 principes du développement du cerveau de votre enfant

Une fille est fatiguée

Ce changement d’heure produit chez les enfants une certaine désorientation hormonale. Le cerveau est troublé et a besoin d’un temps d’adaptation pour synchroniser à nouveau les activités « programmées ».

Selon l’âge de l’enfant, les problèmes dont il souffrira seront différents :

  • Nourrissons. Ils peuvent présenter des changements dans l’heure des repas. Cela peut se manifester le jour ou la nuit.
  • Enfants d’âge scolaire. Ces modifications peuvent rendre leur réveil plus difficile le matin. Ils peuvent ainsi souffrir de problèmes d’attention et de concentration lors des premiers jours de classe après le changement.

« Le changement d’heure a pour principal problème le repos et l’interruption de son cycle de sommeil. »

Par ailleurs, le manque de sommeil peut avoir des conséquences sur l’humeur des enfants. Ne nous surprenons pas ainsi si nous les remarquons irritables, fatigués et de mauvaise humeur à cette période.

Conseils pour atténuer les effets

Face aux conséquences du changement d’heure chez les enfants, les spécialistes recommandent d’agir avec anticipation. Comment est-ce possible ? Voici quelques conseils utiles.

D’abord, il est nécessaire de réaliser un « travail de fond » qui atténue les troubles du changement d’heure. Autrement dit, les enfants qui sont habitués à un rythme de vie régulier s’adaptent plus facilement à ces circonstances. En revanche, ceux qui n’ont pas d’horaires fixes souffrent un peu plus de ces modifications.

Un garçon peine à s'endormir

Ce n’est pas tout. Nous pouvons également veiller à d’autres détails qui feront la différence :

  • Avant le changement, commencer à avancer les activités des enfants de 10 à 15 minutes. La transition sera ainsi plus progressive.
  • Réveiller les enfants grâce à la lumière naturelle.
  • Leur offrir un bon petit-déjeuner pour faire le plein d’énergie. Les fruits secs aident les enfants les plus grands à réguler leur rythme circadien.
  • Éviter les siestes la journée.
  • Réaliser une activité physique pour favoriser un meilleur sommeil.
  • Mettre l’accent sur les habitudes nocturnes qui contribuent à la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Éloigner les enfants de la télévision, du téléphone portable et de l’ordinateur à ces heures est ainsi essentiel.
  • Dans la mesure du possible, les faire participer à des activités relaxantes telles que la lecture. Cela facilitera l’arrivée du sommeil.

Enfin, il faut savoir que vous devrez être patient jusqu’à ce que les effets du changement d’heure se dissipent. Ce n’est pas de leur faute, il s’agit simplement d’un changement auquel notre corps est soumis. Patience et collaboration, ils reprendront bientôt leur vie normale.