10 erreurs quand vous allez au parc avec vos enfants

Pour profiter des sorties au parc avec les enfants, il convient de trouver un équilibre entre être attentif et prendre soin d'eux, tout en leur laissant leur liberté.
10 erreurs quand vous allez au parc avec vos enfants

Dernière mise à jour : 22 octobre, 2022

Les sorties en plein air font partie des moments que les enfants apprécient le plus. Ces promenades leur permettent de libérer de l’énergie, d’interagir avec leurs pairs et de s’amuser. Cependant, lorsque nous allons au parc avec nos enfants, nous commettons souvent des erreurs qui peuvent obscurcir cette activité. Voyons comment nous pouvons les éviter.

10 erreurs quand vous allez au parc avec vos enfants

Certaines erreurs que vous pourriez commettre lorsque vous allez au parc avec vos enfants peuvent faire qu’un après-midi de plaisir se termine par des larmes et de la colère. Par conséquent, nous vous disons quelles sont les erreurs les plus courantes afin de les éviter et de passer un bon moment en famille.

1. Être trop confiant et cesser de prêter attention

Peut-être que votre enfant est déjà un peu plus âgé et peut s’amuser seul sur les jeux ou sur le toboggan. Nous abusons parfois de cette confiance et de cette sécurité en plongeant dans le monde numérique et en cessant d’avoir un regard attentif. Il ne s’agit pas d’être en alerte permanente mais de pouvoir anticiper des dangers ou des risques que les enfants ne sont pas capables de percevoir.

2. Laisser d’autres enfants plus âgés s’occuper de votre enfant

Cela se produit généralement lorsque vous allez au parc avec des frères et sœurs plus âgés ou des cousins. Lors de ces moments, nous déléguons la responsabilité à l’aîné alors que ce n’est pas la sienne, en l’empêchant de profiter du lieu et du moment.

Apporter de l’eau au parc est essentiel, surtout par temps chaud. Les enfants ont tendance à courir et à dépenser de l’énergie : ils ont donc besoin de se rafraîchir, de récupérer et de rester hydratés.

3. Ne pas apporter d’eau et de nourriture

Surtout en période de fortes chaleurs, il est nécessaire de rester hydraté. Par conséquent, transporter de l’eau est essentiel, en particulier pour les enfants. De plus, vous devez apporter de la nourriture ou de l’argent pour en acheter sur place. Les fruits sont une excellente option pour les journées chaudes.

4. Insister pour aller au parc malgré les températures élevées

Lorsque la chaleur est très intense, aller au parc n’est peut-être pas la meilleure option car les enfants devront rester à l’ombre et ne pourront pas profiter de l’endroit. Il vaut parfois mieux penser à un plan de secours. Si vous y allez quand même, vous devez apporter de la crème solaire et un chapeau. Avoir d’autres vêtements pour se changer est aussi une bonne option.

5. Ne pas faire d’accords

S’il est vrai qu’il faut permettre aux enfants de jouer à leur guise, il faut aussi leur donner des consignes et leur faire comprendre qu’ils doivent les respecter pour leur propre bien. En ce sens, nous pouvons leur dire qu’ils peuvent jouer dans un certain périmètre ou espace, qu’ils ne peuvent pas partir sans que nous les accompagnions, qu’ils ne doivent pas partir avec des étrangers et qu’ils doivent prendre soin de leurs affaires, entre autres règles. Si nous parlons de ces règles à la maison, la coexistence dans le parc sera plus facile pour tout le monde et nous éviterons de passer de mauvais moments.

6. Transformer une promenade quelque chose de routinier

Souvent, la fatigue ou la réticence nous font oublier que le moment dans le parc doit être un moment d’amusement. Ainsi, nous y allons mais sans trop d’envie, presque comme une obligation ou une activité de routine. Le pire est qu’au lieu d’encourager le jeu et de s’amuser avec les enfants, nous arrivons et contrôlons généralement le temps qu’il nous reste avant de partir.

7. Faire des jeux pour adultes

Parfois, nous commettons l’erreur d’imposer nos propres règles et façons de jouer. Au lieu de cela, il est préférable de laisser les enfants avancer avec leur propre logique, faire et défaire à leur guise. Il faut accepter qu’à certains âges, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de jouer : le but est de laisser vagabonder la curiosité.

8. Intervenir continuellement dans les interactions avec les autres enfants

Dehors, les enfants apprennent à se défendre et à développer des compétences sociales. Par conséquent, si votre enfant interagit avec les autres, avant d’intervenir, il convient que vous évaluiez calmement la situation. Nous avons en effet parfois tendance à prendre les devants et à les surprotéger. En faisant cela, nous leur enlevons la possibilité d’apprendre à résoudre leurs propres problèmes.

Souvent, ce sont les adultes qui établissent les règles des jeux. Le mieux est de permettre aux enfants d’utiliser leur propre logique et de laisser libre cours à leur imagination !

9. Ne pas intervenir en cas de problème grave

Si l’on suit l’esprit du point précédent, il ne s’agit pas de lâcher prise sur tout ce qui se passe. Il y a des moments où la situation devient incontrôlable et les enfants commencent à ne plus s’amuser. Soudainement, des jouets volent, les filles se tirent les cheveux et les coups fusent. Il est important que nous sachions fixer une limite et faire sentir à nos enfants que nous sommes à leurs côtés pour les protéger et leur offrir une sécurité.

10. Partager de la nourriture ou des boissons avec d’autres enfants

Peut-être avons-nous préparé une collation pour nos enfants ; or, dans le parc, ils ont croisé des amis. Avec bienveillance, nous leur offrons quelque chose à manger ou à boire. Cependant, au-delà de nos bonnes intentions, il ne convient pas de le faire. En effet, nous ne connaissons pas cet enfant et, par conséquent, nous ne savons pas s’il a des allergies ou si ses parents lui interdisent de manger un aliment. Dans un tel cas, une bonne option serait de demander à ses parents si nous pouvons l’inviter.

Un moment de plaisir

Au-delà des activités que nous faisons dans le parc avec les enfants, le plus important est que nous puissions être connectés avec eux. Il faut respecter ce temps de jeu, d’aventure et d’exploration, tout en leur offrant protection et soins. Mais en même temps, nous devons aussi apprendre à lâcher prise et à ne pas être constamment en alerte au point de les empêcher de profiter ou de se détendre.

Il est évident que chaque adulte fait face à ses propres peurs et insécurités lorsqu’il est en charge d’un enfant. En ce sens, il y a ceux qui se sentent très nerveux à l’idée de les voir ou que quelque chose de mal leur arrive, ainsi que ceux qui surestiment leurs capacités et oublient qu’ils sont des enfants. Il est important de pouvoir se connaître, de reconnaître ces émotions et d’apprendre à les gérer. Il faut s’autoriser cette recherche entre liberté et contrôle et essayer de trouver un équilibre.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 idées d’activités pour l’été à l’intérieur et à l’extérieur
Être parents
Lisez-le dans Être parents
10 idées d’activités pour l’été à l’intérieur et à l’extérieur

L'été coïncide avec les vacances et il est temps de prévoir des activités adaptées à chacun. Voici quelques idées.



  • Meneses, Maureen, & Monge, María de los Ángeles (2001). El juego en los niños: enfoque teórico. Revista Educación, 25(2),113-124.[fecha de Consulta 29 de Septiembre de 2022]. ISSN: 0379-7082. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=44025210
  • Larrabure, María Pilar; Paolicchi, Graciela La función del juego en la infancia y las concepciones de madres, padres y docentes sobre su incidencia en el desarrollo infantilLa función del juego en la infancia y las concepciones de madres, padres y docentes sobre su incidencia en el desarrollo infantil En: Anuario de Investigaciones, vol. XXV‚ 25. Facultad de Psicología. Universidad de Buenos Aires. [consultado: 29/9/2022] Disponible en el Repositorio Digital Institucional de la Universidad de Buenos Aires: <http://ppct.caicyt.gov.ar/index.php/anuinv/article/view/14387/45454575768304>