7 erreurs lorsque vous faites les devoirs avec vos enfants

L'une des erreurs les plus fréquentes lorsque vous faites les devoirs avec vos enfants est d'essayer de faire d'autres choses en même temps.
7 erreurs lorsque vous faites les devoirs avec vos enfants
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2023

Lorsque vous vous asseyez pour faire des devoirs avec vos tout-petits, vous pouvez ressentir des émotions mitigées : la joie de partager cette étape de leur vie, mais aussi la crainte que cette activité ne se termine par de la colère ou des devoirs incomplets. Pour ce faire, vous pouvez continuer à lire sur les erreurs fréquentes lorsque vous faites les devoirs avec les enfants.

Découvrez 7 erreurs que vous pouvez commettre lorsque vous faites les devoirs avec vos enfants

Certaines des erreurs les plus fréquentes lors des devoirs avec vos enfants sont les suivantes :

1- Résoudre les exercices à leur place

Même si vous partez de la bonne intention de lui montrer comment faire ou de finir plus vite, en résolvant les devoirs de votre enfant, vous l’empêchez d’apprendre. Faire un devoir ne se limite pas à suivre une consigne : d’autres compétences interviennent et on en tire d’autres avantages. Par exemple, le développement de l’autonomie, la capacité de découvrir quelle méthode d’étude et de résolution convient le mieux à l’enfant, le renforcement de son estime de soi et de son organisation, entre autres.

2- Essayer de lui faire faire tous les devoirs en même temps

Parfois, les parents pensent qu’il vaut mieux tout finir pour ensuite être libre de jouer ou de passer à autre chose. Avec cet empressement, la journée d’étude devient longue et ne laisse aucun répit. L’attention, la motivation et la concentration sont également actives pendant des périodes limitées. Pour cette raison, mieux vaut proposer des blocs de travail, avec un temps pour les devoirs et un autre pour le repos, pour récupérer de l’énergie et s’alimenter.

Il est pratique pour les enfants d’avoir un endroit où ils peuvent avoir leurs affaires à portée de main, où ils se sentent à l’aise, sans distractions et avec de bonnes conditions lumineuses et sonores pour faire leurs devoirs.

3- Lui faire faire ses devoirs n’importe où

Parfois, il peut arriver que vous soyez retardé avec votre enfant dans un embouteillage ou qu’il n’y ait pas d’électricité à la maison et que vous deviez trouver un autre endroit pour faire ses activités. Cependant, cela ne doit être qu’une exception. Idéalement, l’enfant doit avoir un endroit où il n’y a pas de distractions et où il dispose de tous les éléments nécessaires pour mener à bien ses devoirs.

4- Tout laisser au hasard et au bon vouloir de l’enfant

Selon le stade où se trouve chaque enfant, vous devez faire un suivi plus rapproché. Il ne convient pas d’attendre qu’ils soient inspirés par eux-mêmes et qu’ils s’assoient pour faire leurs devoirs sans le leur dire.

Surtout quand ils sont plus jeunes, ils peuvent être plus tentés de jouer que de finir leurs tâches. Ne pas leur rappeler qu’ils doivent le faire, c’est exiger un engagement qu’ils ne sont parfois pas capables de tenir en raison de leur maturité. La responsabilité et la persévérance sont aussi des valeurs qui s’apprennent et se cultivent par l’habitude.

5- Faire plusieurs choses en même temps

Dans un monde où le multitâche est surfait, il est nécessaire de récupérer des espaces et des temps destinés à un seul but. Surtout dans le cas des plus petits, qui ont besoin d’aide pour développer et renforcer des compétences telles que commencer et terminer une tâche, se concentrer ou se focaliser, entre autres.

6- Tout critiquer

Une autre erreur fréquente est d’émettre des critiques, par exemple, à cause de son écriture, de sa négligence, parce qu’il pose trop de questions ou parce qu’il prend du temps pour écrire. Si vous voyez qu’il y a des aspects à améliorer, la meilleure chose à faire est peut être de consacrer un autre moment d’étude dédié exclusivement à la pratique.

Si vous la critiquez pour tout, votre fille finira par perdre sa concentration et sera frustrée en essayant de répondre à ces questions.

7- Mal parler des enseignants, de l’école et de la quantité de devoirs

Peut-être trouvez-vous difficile de vous asseoir à côté de votre enfant pour faire ses devoirs ; vous pensez peut-être qu’il en a trop à faire ou que les consignes ne sont pas claires. Vous avez peut-être même raison. Cependant, la plainte n’est pas une solution.

En ce sens, vous avez deux voies : vous pouvez demander au petit ce qu’il pense de l’école et des activités, ou aller parler aux enseignants pour en savoir plus sur ce qu’ils proposent. Générer un bon climat d’étude est important pour pouvoir faire les devoirs avec l’enfant.

Les devoirs, une opportunité à partager avec vos enfants

Pour de nombreuses familles, l’heure des devoirs ressemble à un champ de bataille. Il est donc essentiel de concevoir une stratégie pour amener l’enfant à s’asseoir pour faire ses devoirs. Ainsi, vous devrez coordonner les horaires, reporter d’autres activités, discuter, l’encourager pour qu’il ne soit pas frustré et l’accompagner.

Ce n’est pas facile, encore moins en ces temps où l’école doit rivaliser avec les applications, les jeux et les divertissements. Cependant, en tant qu’adulte, vous pouvez y trouver un côté positif : le fait d’apprendre à connaître votre enfant, d’accéder à ses centres d’intérêt, aux matières qui l’attirent le plus et de l’accompagner dans sa découverte du monde.

Il s’agit de pouvoir offrir un espace et un temps pour que le fait de faire ses devoirs devienne une activité à partager. Enfin, il est également pratique qu’avant de vous asseoir pour faire les devoirs avec vos enfants, vous réfléchissiez à ce que vous ressentez. Si vous n’avez pas passé une bonne journée, il est préférable d’attendre de se sentir mieux pour éviter les bagarres ou les disputes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les devoirs peuvent aussi être amusants à la maison
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les devoirs peuvent aussi être amusants à la maison

Qui a dit que les devoirs à la maison ne pouvaient pas être amusants? Voici quelques conseils pour les parents qui accompagnent les devoirs.



  • Álvarez, L. F. F., Ruiz, B. R., & González, R. A. M. (2019). Padres y madres ante las tareas escolares: La visión del profesorado. Aula abierta48(1), 77-84.
  • Cañizales, Josefa Yamira. (2004). Estrategias didácticas para activar el desarrollo de los procesos de pensamiento en el preescolar. Investigación y Postgrado19(2), 179-200. Recuperado en 15 de diciembre de 2022, de http://ve.scielo.org/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1316-00872004000200008&lng=es&tlng=es.
  • Valle, A., González Cabanach, R., Cuevas González, L. M., & Fernández Suárez, A. P. (1998). Las estrategias de aprendizaje: características básicas y su relevancia en el contexto escolar. Revista de Psicodidáctica, (6),53-68.[fecha de Consulta 15 de Diciembre de 2022]. ISSN: 1136-1034. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=17514484006

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.