Enfants qui se sentent seuls : comment agir ?

Passez-vous suffisamment de temps de qualité avec votre enfant ? Pensez-vous qu'il a de vrais amis? Si ce n'est pas le cas, il est possible que le sentiment de solitude se soit installé à l'intérieur.
Enfants qui se sentent seuls : comment agir ?
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 18 décembre, 2022

Parfois, nous sous-estimons les enfants et leurs émotions. Nous croyons qu’ils n’ont pas de problèmes, de soucis ou de lacunes, car leur vie est apparemment simple. Cependant, nombreux sont les enfants qui se sentent seuls, qui ne voient pas leurs besoins affectifs et d’attachement satisfaits. Mais, surtout, cela se produit souvent dans un environnement qui ne semble pas être au courant de ce qui se passe.

Si la solitude commence à être habituelle dans l’âme d’un enfant, ses effets se feront sentir en peu de temps. Il sera généralement triste, apathique et sans espoir. Il lui sera difficile de se connecter avec ses pairs, de profiter des activités quotidiennes et, en plus, il est susceptible de commencer à montrer de l’hostilité envers ses parents. Lorsque cela se produit, il est important que les adultes assument leur responsabilité et agissent pour y remédier.

Comment agir face à des enfants qui se sentent seuls ?

Fille jouant seule dans le parc.

Présence physique

Souvent, le sentiment de solitude des enfants découle du fait le plus évident et le plus objectif : ils sont seuls. Ou, du moins, ils le sont une grande partie de la journée.

En raison des obligations professionnelles, les parents ne peuvent pas toujours être à la maison lorsque l’enfant rentre de l’école, l’accompagner pendant qu’il fait ses devoirs ou même dîner avec lui. De plus, les nombreuses activités parascolaires auxquelles participent les enfants rendent extrêmement difficile la conciliation des horaires des enfants et des adultes.

Par conséquent, si votre enfant se sent seul, il est important que vous trouviez un moyen de passer plus de temps avec lui. Il est évident qu’il y a des obligations qui ne peuvent être négligées. Mais il est toujours positif de rechercher de petits moments au quotidien pour se consacrer pleinement aux enfants. Emmenez-le avec vous au supermarché, invitez-le à cuisiner ensemble. Ou trouvez un moyen de partager votre temps libre dans une activité agréable.

Disponibilité émotionnelle

Par contre, il est possible que le problème ne vienne pas de l’absence physique, mais émotionnelle. La technologie a envahi nos vies et pendant que nous sommes connectés au réseau, nous sommes déconnectés de nos proches. Ainsi, de nombreux parents et enfants passent de longues heures devant les écrans au lieu de se rencontrer, de parler et de renforcer leur lien affectif.

Pour éviter que cela ne se produise, assurez-vous de trouver des espaces de qualité dédiés exclusivement à la connexion émotionnelle avec vos enfants. L’heure du déjeuner ou du dîner, les trajets en voiture, les instants avant d’aller se coucher…

Profitez de ces occasions pour discuter avec l’enfant de ses expériences. De ses espoirs ou de ses préoccupations puis partagez les vôtres avec lui. N’oubliez pas non plus d’exprimer fréquemment votre amour pour lui et à quel point il est précieux pour vous, à la fois en paroles et en actions.

Qualité des relations sociales

De plus, la solitude n’apparaît pas seulement au sein de la famille, mais peut être renforcée dans l’interaction avec les pairs. Les enfants ont besoin d’établir des relations sociales enrichissantes et significatives. De trouver ces compagnons avec qui grandir, partager, jouer et développer leurs compétences personnelles.

Beaucoup de petits, malgré des groupes de pairs différents (de la classe, du quartier, des activités parascolaires…) n’ont pas vraiment d’amitiés de qualité.

Passer du temps avec d’autres enfants ne garantit pas qu’un lien affectif s’établisse. En effet, beaucoup d’enfants ont le sentiment qu’ils ne s’intègrent à personne, qu’ils n’ont pas de véritable intimité et complicité avec aucune de ces connaissances.

Si cela se produit, il faudra trouver la raison et fournir au petit les outils pour commencer à construire des relations plus profondes. L’aide d’un professionnel peut être la clé de ce processus.

Un enfant sous la pluie avec un ciré jaune.

Les enfants seuls deviennent des adultes blessés

L’enfance est une étape critique en termes de formation de concepts, de croyances et d’attitudes. Sur la base de ces premières expériences, l’enfant détermine sa propre valeur, ainsi que ce qu’il peut attendre des autres.

Cela a des implications majeures pour le développement de la personnalité qui seront difficiles à changer plus tard. Par conséquent, essayez de faire en sorte que votre enfant se sente accompagné physiquement, compris et soutenu émotionnellement et, surtout, précieux. Ce n’est qu’ainsi que vous aborderez les relations interpersonnelles avec confiance et non avec peur. Enfin, ce n’est qu’ainsi qu’il sera un adulte en bonne santé et non blessé.

Cela pourrait vous intéresser ...
La solitude à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La solitude à l’adolescence

La sensation de solitude à l'adolescence est souvent vécue par les jeunes à cette étape de leur vie. Découvrez-en plus dans cet article !




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.