Encourager l'optimisme pour éduquer des enfants capables

20 janvier, 2020
L'optimisme est très lié à la résilience. Par conséquent, élever des enfants optimistes est synonyme d'élever des personnes capables de réussir.

En tant que parents, notre tâche n’est pas seulement de fournir aux enfants de la nourriture, de la sécurité et de l’affection. Nous devons aussi les former aux valeurs et les aider à acquérir les outils pour fonctionner dans la vie. Il ne fait aucun doute que l’optimisme est l’une des compétences les plus nécessaires et les plus oubliées dans l’éducation des enfants.

Très souvent, nous considérons cette valeur comme secondaire, de peu d’importance. Nous associons l’optimisme aux phrases de motivation typiques comme “croyez en vous” ou “luttez pour vos rêves“. Cependant, les implications psychologiques de ce concept vont bien au-delà et peuvent aider les enfants à avoir une existence plus heureuse et plus réussie.

L’optimisme au cœur de la résilience

La résilience est la capacité humaine la plus importante pour affronter, surmonter et même sortir plus fort de l’adversité. Puisque tout le monde, tôt ou tard, va connaître des difficultés, avoir cette capacité peut nous épargner beaucoup de souffrances dans notre vie.

De l’échec à un examen, à la trahison d’un ami, à une rupture ou une perte. Toutes ces situations quotidiennes peuvent créer des niveaux élevés d’inconfort pour ceux qui n’ont pas les outils émotionnels pour les gérer. C’est pourquoi travailler pour aider nos enfants à développer leur résilience est une tâche que nous devrions tous faire.

fillette levant les bras

Cependant, cette compétence est associée à d’autres valeurs que nous devrions encourager pour la construire. Parmi elles, l’optimisme peut être un bon point de départ car il est fortement lié aux autres. C’est-à-dire que si nous inculquons une attitude optimiste aux enfants, nous les rapprocherons également des autres compétences importantes.

Qu’est-ce que l’optimisme ?

L’optimisme est la tendance à trouver, dans chaque situation, les aspects positifs et favorables. De cette façon, la personne peut faire face aux obstacles avec courage et persévérance, en étant conscient de ce qui va bien et en travaillant à améliorer ce qui n’est pas si bénéfique.

Les personnes optimistes ont d’innombrables avantages dans leur vie quotidienne. Elles ont tendance à garder espoir, à avoir une meilleure estime de soi et un système immunitaire plus fort. De plus, elles mènent des actions plus réussies et sont plus actives face aux difficultés, en prenant des mesures pour se doter d’un réseau de soutien émotionnel.

Inversement, les personnes pessimistes ont une moins bonne estime d’elles-mêmes, perdent espoir et abandonnent plus facilement. Face à l’adversité, elles ont tendance à devenir dépressives, à ne rien faire et à voir leur santé souffrir davantage. Elles ont également tendance à éprouver plus fréquemment des sentiments de colère.

Par conséquent, l’optimisme va bien au-delà d’une tendance naïve ou d’une phrase de motivation. C’est une excellente ressource psychologique pour renforcer la confiance en sa propre capacité à réussir et à surmonter les difficultés. Ainsi, s’il est parfois tentant de se concentrer davantage sur l’éducation intellectuelle, l’éducation émotionnelle ne doit pas être négligée.

enfant devant un tableau noir

Comment éduquer des enfants capables ?

L’optimisme est la clé pour pouvoir faire face à la vie avec confiance et autonomie. C’est pourquoi il est important de suivre certaines directives pour l’inculquer aux plus jeunes :

  • Donnez l’exemple : soyez un modèle d’attitude active et persévérante. Laissez votre enfant observer votre attitude positive, confiante et pleine d’espoir face à l’adversité et en tirer des leçons.
  • Transmettez-lui la valeur de la gratitude. Être reconnaissant pour toutes les bonnes choses qui nous entourent nous aide à nous souvenir que nous sommes chanceux et que nous pouvons espérer le meilleur.
  • Lorsqu’il rencontre une difficulté, guidez-le pour trouver les aspects positifs et les solutions possibles. Encouragez-le à agir au lieu de rester coincé dans la passivité et la souffrance.
  • Renforcez ses réalisations et récompensez ses efforts. Il est essentiel que l’optimisme donne un sentiment de contrôle interne. Il est peu utile de croire que les situations positives sont le fruit du hasard ou de la chance. Aidez-le à voir qu’il a lui-même la capacité d’influencer sa situation. Que ses actions peuvent conduire à l’amélioration et au succès, qu’il est capable d’y parvenir s’il y met du sien.
  • Aimez-le et montrez-lui que vous l’aimez. Le fait de se sentir aimé renforcera son estime de soi, l’image positive qu’il a de lui-même et sa confiance en soi. De plus, un soutien inconditionnel peut être le filet de sécurité dont il a besoin pour vous lancer dans une exploration sans peur du monde.
  • Bragagnolo, G., Rinaudo, A., Cravero, N., Fomía, S., Martínez, G., & Vergara, S. (2002). Optimismo, esperanza, autoestima y depresión en estudiantes de Psicología. Recuperado de http://www.fpsico.unr.edu.ar/congreso/mesas/Mesa_15/bragagnolo_optimismo. pdf
  • Martínez-Correa, A., Del Paso, G. A. R., García-León, A., & González-Jareño, M. I. (2006). Optimismo/pesimismo disposicional y estrategias de afrontamiento del estrés. Psicothema18(1), 66-72.