Donner aux élèves plus de contrôle sur leur éducation

22 novembre 2019
Il a été prouvé qu'il est possible et de plus en plus nécessaire de donner aux élèves un plus grand contrôle sur leur éducation.

Donner aux élèves plus de contrôle sur leur éducation, c’est leur donner de l’autonomie dans leur apprentissage. Lorsque nous parlons d’autonomie, nous faisons référence à la capacité de l’élève à gérer son processus d’apprentissage.

Tout d’abord, l’autonomie dans l’apprentissage est quelque chose de conscient qui se fait intentionnellement. Grâce à cette autonomie, l’étudiant décide par lui-même de prendre des décisions. Elles concernent l’apprentissage, la participation et la prise en charge de son éducation. En effet, le fait de collaborer avec l’enseignant développe certaines compétences, telles que :

  • Le choix du contenu.
  • Le séquençage des sujets.
  • La capacité de planifier les cours.
  • L’auto-évaluation.

En donnant aux élèves plus de contrôle sur leur éducation, l’élève n’est plus un simple récepteur de contenu. En effet, il devient actif dans le processus d’enseignement et d’apprentissage. Effectivement, permettre aux élèves de s’impliquer et de contrôler certaines facettes de leur éducation leur donne des outils pour réussir dans la vie.

Pour un enseignant, penser à donner plus de contrôle aux élèves peut sembler risqué. Au contraire, c’est quelque chose qui rend les élèves plus réceptifs et les positionne en tant qu’acteurs. Ils seront plus motivés à accepter les défis. Voyons ce que nous pouvons faire pour donner aux élèves plus de contrôle sur leur éducation.

professeur permettant le bien-être des élèves

Evaluer la compréhension de diverses manières pour donner aux élèves plus de contrôle sur leur éducation

L’évaluation est un domaine de l’éducation qui fait l’objet d’études continues. De plus en plus, les résultats indiquent que nous ne devrions plus suivre la forme traditionnelle d’évaluation des élèves. Il vaudrait mieux faire évoluer les méthodes.

Par exemple, nous recommandons d’utiliser des questionnaires à choix multiples. On peut aussi donner aux étudiants le choix entre deux questions ou plus dans un examen. En changeant la façon dont les élèves sont évalués, on leur permet de mieux comprendre les sujets et de s’y sentir plus à l’aise.

Créer des devoirs plus souples

L’éternel débat sur les devoirs des élèves se poursuit. En effet, les élèves de tous âges et les parents se plaignent souvent d’avoir trop de devoirs à faire à la maison. Cependant, si on leur donne le choix entre plusieurs devoirs possibles, ils choisiront ceux qu’ils préfèrent faire. Ainsi, ils seront plus autonomes et les plaintes disparaîtront.

Nous pouvons donner, par exemple, une feuille avec des exercices de français aux élèves et mettre 15 exercices. Ils choisiront et en feront seulement 10 parmi la liste. Autre exemple, dans un sujet d’histoire, on peut aussi les laisser choisir plusieurs sous-thèmes pour écrire une dissertation. En mathématiques, idem ! Ils peuvent faire la moitié des exercices proposés. Cela peut changer complètement l’attitude des élèves à l’égard des devoirs à la maison.

Du matériel et des contenus personnalisés pour donner aux élèves plus de contrôle sur leur éducation.

Pour développer un exemple concret. Si nous voulons que les élèves lisent un livre, une bonne option est de leur proposer une liste de livres intéressants. Ensuite, il faut leur laisser choisir celui qu’ils veulent lire. Il s’agit de créer des contenus personnalisés par eux-mêmes et de promouvoir leur autonomie également de cette manière.

élèves ayant confiance en leur professeur de classe

Objectifs personnels

C’est quelque chose qui doit être fait au début du cours. Le professeur organisera une réunion avec les élèves et il étudiera avec eux leurs buts et objectifs pour ce cours. Il leur demandera aussi ce qu’ils en attendent. Bien sûr, le professeur va entendre des réponses de toutes sortes. Des plus simples aux plus complexes. Il y aura toujours plusieurs étudiants qui ont vraiment envie d’apprendre. Certains diront ce qu’ils veulent faire à la fin de leurs études et d’autres parleront de leur moyenne de classe.

Tous les points de vue sont intéressants. Par ailleurs, en tant que professeur, il est important de prendre tout cela en compte lorsqu’il faut concevoir ses cours et présenter les sujets. De plus, il est aussi intéressant de créer des devoirs et de rechercher du contenu en relation avec les points de vue des élèves. Ainsi, les élèves se sentent accompagnés et plus responsables de leurs réussites.

Évaluer l’enseignant

Les enseignants sont souvent en train d’évaluer les élèves. Pour leur donner plus de contrôle sur leur apprentissage, il est souhaitable que les élèves évaluent également leurs professeurs. Et ce, de temps en temps et d’une façon qui sera établie entre l’enseignant et les élèves. De cette manière, ces derniers se sentiront plus écoutés et sauront qu’ils ont une opinion qui compte et des moyens de s’exprimer à propos de leur apprentissage.

Finalement, c’est avec un travail constant que l’on pourra s’assurer que les élèves ont de plus en plus de contrôle sur le processus d’enseignement et d’apprentissage. Avec le temps et de l’écoute, on créera une méthode très utile pour les élèves mais aussi pour les enseignants.

Il s’agit en réalité d’une façon de changer de point de vue. A première vue, cela peut sembler peu attrayant mais, avec le temps, cette stratégie s’avérera être bénéfique pour tous.

  • Kaufman, David. (2003). Applying educational theory in practice.
  • Sanchez, William, and Jane Fried. (1997). Giving voice to students’ narratives: Cultural criticism and education in the helping/service professions. College Teaching.