En quoi consiste le concept de la coparentalité ?

08 février, 2021
Qu'est-ce que la coparentalité ? Avez-vous déjà entendu parler de ce concept ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette nouvelle façon d'aborder la parentalité ?

Il est indéniable que la maternité et la paternité, les processus d’éducation ainsi que les relations de couple, entre autres, ont évolué (et changé) à une vitesse fulgurante au fil des années.

Dans le même temps, internet a apporté de nouvelles façons d’établir des relations, y compris d’aborder la parentalité et les relations de couple. C’est le cas de la coparentalité, une nouvelle manière d’être parents.

A travers ce phénomène, deux personnes se rencontrent, elles souhaitent avoir des enfants mais, pour X raisons, n’en ont pas eu l’occasion, n’ont pas trouver le moment ou la personne pour cela. Cela amène certaines d’entre elles à avoir recours à la coparentalité. Un phénomène qui consiste à avoir un enfant avec quelqu’un avec qui nous ne sommes pas en couple.

En effet, il existe de plus en plus de pages web sur lesquelles il est possible d’être papa ou maman en utilisant ce nouveau concept. Par exemple, il existe des sites qui permettent de connaître une personne dans la même situation, puis de se rapprocher afin de réaliser ce désir commun.

Un père qui visite un musée avec son enfant.

Il ne s’agit en aucun cas de banaliser ce sujet car il est plutôt délicat. Nous souhaitons donc en découvrir davantage sur la coparentalité et les exigences nécessaires pour que ce processus se concrétise et profite à chacun (y compris l’enfant en commun).

Qu’est-ce que la coparentalité ?

La coparentalité est un phénomène récent, ou une forme nouvelle d’être parent, qui implique l’union de deux personnes dans le seul but d’avoir un enfant en commun. Autrement dit, ce sont deux personnes qui n’entretiennent pas de relation affective-sexuelle (elles ne sont pas en couple), mais qui partagent le même désir : être parents.

Par conséquent, la coparentalité implique de partager les droits et responsabilités du père et de la mère sur leurs enfants. Ainsi, ce concept sépare la relation matrimoniale (ou de couple) de la conception et de l’éducation. Il s’agit d’un mode parental totalement nouveau où les enfants ne naissent pas comme le fruit d’une relation matrimoniale ou de couple.

Avantages et inconvénients

Comme avantages possibles de la coparentalité, nous constatons, d’une certaine manière, une plus grande liberté parce que la personne est célibataire (ou non, mais c’est une possibilité).

Chaque parent dispose de 50 % de son temps pour lui-même (en fonction des accords avec l’autre personne), etc. Par ailleurs, il peut y avoir une plus grande souplesse dans l’éducation de l’enfant s’il y a une bonne entente entre les deux personnes.

Quant aux inconvénients, il est important de se coordonner avec la personne que l’on vient de rencontrer. Il peut s’agir également d’un ami, selon la façon dont le processus a vu le jour. De plus, ce “lien” typique des familles plus traditionnelles ne se forme pas. Il s’agit effectivement d’une relation particulière en ce sens.

L’enfant d’une relation de coparentalité

Pour beaucoup de personnes, surtout celles qui ont une mentalité plus traditionnelle ou classique, ce nouveau concept peut paraître choquant. Comment avoir un enfant avec une personne avec qui nous n’entretenons pas de relation de coupleComment envisager l’éducation et la vie de ce nouvel être ?

En principe, selon certains experts, s’il existe une bonne entente entre les deux progéniteurs, et qu’ils s’engagent tous deux dans la parentalité, il n’y a pas de raison que des conflits ou des “problèmes” surviennent chez l’enfant (au-delà des problèmes “normaux” ou habituels).

Autrement dit, il est possible d’éduquer un enfant sainement à travers la coparentalité. Cependant, la communication et la coordination doivent être plus importantes.

“La maternité/paternité a un effet humanisant. Tout se résume à l’essentiel”.

-Meryl Streep-

A propos de la coparentalité…

Le phénomène de la coparentalité naît des multiples changements qui surgissent dans la société actuelle de diverses manières : changements de vie, bouleversements éducatifs, conception d’un enfant, relations de couple, etc.

La liberté sociale a permis cette nouvelle forme de parentalité. Mais également d’autres phénomènes liés à la maternité et l’éducation des enfants. Par exemple, le fait d’avoir des enfants hors mariage. Il y a de nombreuses années, cela aurait semblé impensable pour nos grands-parents.

Ainsi, à travers la coparentalité, deux personnes s’unissent pour avoir un enfant, sans être en couple. Pour que cela fonctionne, une grande maturité personnelle de la part des deux individus est nécessaire. Ainsi que leur engagement et les possibilités d’offrir une certaine stabilité à ce nouvel être.

Enfin, il est clair qu’avoir un enfant n’est pas un caprice. Pour prendre cette décision, il convient effectivement de réfléchir longuement et sérieusement à l’avenir que l’on peut donner à cet enfant, au-delà du désir d’être ou mère.

  • Capdevila, C. (2016). La coordinación de coparentalidad. Una intervención especializada para familias en situación de alta conflictividad crónica post-ruptura de pareja. Anuario de Psicología, 46(1): 41-49.
  • Cuesta, H. (2010). El ejercicio de la paternidad biológica en solitario y la titularidad compartida de la maternidad. Aranzadi Socia, 6.