En quoi consiste la garde partagée ?

11 mai 2018
En cas de divorce, la relation conjugale entre le couple est dissoute ; toutefois, le rôle du père et de la mère demeure pour la vie. Les enfants doivent profiter de leurs parents de la même façon, c'est pourquoi la garde partagée est le plus recommandé face à une séparation.

L’un des moments les plus difficiles pour un couple est lorsqu’il n’y a plus de solution et que le divorce est envisagé, ce qui est encore plus injuste et douloureux pour les enfants qui veulent voir leurs parents ensemble pour toujours.

Comme ils ne sont pas responsables de la situation, la décision doit être prise avec maturité afin qu’ils souffrent le moins possible. C’est là que la garde partagée est considérée comme la meilleure option.

Découvrez tout sur cet accord juridique qui définira le nouveau type de famille.

En quoi consiste la garde partagée ?

Il s’agit de l’accord légal selon lequel il est établi que les deux parents s’occuperont des enfants de manière égale, même s’ils ne sont plus mariés. Cela comprend le partage du temps, les obligations et les droits de l’enfant. Ce document indique clairement que les frais de pension sont la responsabilité des deux parties.

Souvent, au moment de la séparation les enfants restent à la charge de la mère, et un système de visites au père est établi. C’est une situation qui n’est pas suffisante pour l’enfant, car ses besoins d’être davantage avec son papa ne sont pas satisfaits.

En cas de garde partagée, on permet à l’enfant de vivre autant avec son père qu’avec sa mère. De cette façon, il ne manque aucun d’entre eux, les périodes de vie familiales sont établies en fonction de chaque famille. Il peut s’agir de périodes de mois, semaines ou jours alternés entre un parent et un autre.

La garde partagée consiste en un accord juridique déterminé entre les deux parents pour le bien-être des enfants

Qu’est-ce qui est nécessaire pour choisir la garde partagée ?

Certains experts affirment que la garde partagée cause moins de traumatismes chez les enfants, car aucun des deux parents ne disparaît de leur vie quotidienne. Il est regrettable que cela ne puisse pas s’appliquer dans tous les cas, les parents doivent effectivement avoir une excellente relation.

De plus, ils doivent vivre à proximité l’un de l’autre, à moins que l’accord soit de vivre avec chacun pour plusieurs mois.

La loi ne peut pas anticiper tous les imprévus, et le juge peut encore moins déterminer tous les détails de la vie de famille qui se sépare. Théoriquement, le bien-être de l’enfant doit être envisagé d’un commun accord entre les parents.

Une autre forme de voir cette démarche juridique est que la garde partagée ne commence pas à la signature du divorce. Tout a commencé lorsque les parents ont décidé de l’être, à ce moment ils ont fait le choix de mettre au monde un enfant, et ensemble de partager la responsabilité d’être parents.

Par conséquent, l’accord de garde partagée ne devrait pas être compliqué quand chaque partie s’entend sur ce qui est le mieux pour les enfants.

Les avantages de choisir la garde partagée

Tout n’est pas mauvais après la décision du divorce, il existe un certain nombre d’avantages à la garde partagée :

  • Le droit de l’enfant d’avoir des contacts continus et équitables avec ses deux parents est respecté
  • Cela répond au besoin émotionnel d’avoir une figure paternelle et maternelle
  • Il est montré que la décision favorise une meilleure relation entre les parents que lorsqu’ils vivaient ensemble
  • Cela évite de placer l’enfant dans le conflit de loyauté d’avoir à choisir l’un de ses parents
  • Le sentiment éventuel de culpabilité disparaît chez les enfants
  • La communication entre les parents s’améliore
  • La figure d’un parent dominant sur l’autre ne se pressent pas
  • Les parents ont une attitude plus ouverte afin que les enfants acceptent et comprennent la séparation
  • L’éloignement entre le père et ses enfants est évité
La garde partagée devrait être appliquée dans la plupart des cas

Les inconvénients de choisir la garde partagée

Parmi les principaux inconvénients que nous pouvons mentionner :

  • Le processus d’adaptation à vivre dans deux maisons.
  • Chaque foyer doit avoir tout ce dont l’enfant a besoin.
  • Organiser les routines qui sont difficiles à maintenir quand on est séparés.
  • Veiller à respecter les horaires et les habitudes des enfants. Cela exige une bonne communication entre les parents pour ne pas changer les horaires, car cela pourrait entraîner une instabilité émotionnelle chez les enfants.

« L’accord de garde partagée ne devrait pas être compliqué quand chaque partie s’entend sur ce qui est le mieux pour les enfants ».

Il est primordial qu’en dépit de toute votre douleur pendant la rupture, vous vous concentrez sur une bonne communication avec votre ex-partenaire.

Ce n’est parce que la relation n’a pas fonctionné que vous ne pouvez pas être les meilleurs parents pour vos enfants. La garde partagée apportera de grands bénéfices pour tout le monde, et vous serez ainsi mieux en mesure d’affronter la situation.

 

A découvrir aussi