En faire trop pour les enfants : comment agir ?

21 août 2018
Avez-vous déjà eu le sentiment d'en faire trop pour les enfants ? Si c'est le cas, vous avez sûrement senti à quel point il est difficile de faire autrement. Face au grand défi de l'affirmation de soi en tant que mère, nous souhaitons vous apporter quelques outils pour faciliter le chemin.

L’inconvénient d’en faire trop pour les enfants c’est qu’ils ont tendance ensuite à nous déléguer leur responsabilité. Expliquons cela à travers un petit exemple, très fréquent dans la vie de tous les jours :

Il se peut que vous rappeliez toujours à votre enfant ce qu’il doit faire ou quels doivent être ses devoirs afin qu’il ne les oublie pas, et que vous le préveniez qu’il aura de mauvaises notes s’il les oublie. Cela peut sembler utile à court terme, mais à long terme cela peut devenir problématique car votre enfant n’apprendra pas à être responsable de lui-même ni à mettre en pratique des compétences importantes pour la vie comme :

  • La gestion du temps
  • L’autodiscipline

En effet, en voulant les aider nous leur envoyons, en réalité, un message erroné. Bien que notre intention soit noble, nous ne devons pas entraver le développement de nos enfants, surtout lorsqu’il s’agit de leur apprendre à se prendre en charge de manière autonome.

En faire trop pour les enfants : qu’est-ce que cela implique ?

De même, si vous lui mettez toujours sa veste, lui donnez son sac, que vous lui préparez chaque soir son cartable pour qu’il ait tout ce qu’il faut pour le lendemain à l’école, vous lui enlèverez la chance d’expérimenter ce qui se passe quand il ne s’en occupe pas lui-même. En d’autres termes, s’il n’éprouve pas d’expériences amères ou désagréables, il ne sera pas capable de s’améliorer.

Lorsqu’un enfant apprend à expérimenter les conséquences naturelles de ses erreurs, une nouvelle occasion d’apprentissage se présente. Il est extrêmement important de lui permettre de se tromper afin qu’il puisse grandir.

Si nous laissons notre enfant commettre des erreurs de ce type, cela l’aidera à prendre des précautions pour l’avenir, ce qui lui garantira d’apprendre à partir de l’expérience qu’il a vécu. En revanche, si vous faites tout pour lui, malheureusement vous lui interdirez (sans le vouloir) l’opportunité d’apprendre à être responsable de lui-même pour mieux se débrouiller dans la vie.

En faire trop pour les enfants

 

En faire trop pour les enfants signifie de leur éviter les tâches et les défis désagréables dans le but de les aider et de les guider de la manière la plus appropriée possible. En faisant trop pour eux, nous encourageons une attitude passive face à la vie, dans laquelle ils préféreront attendre les choses des autres au lieu d’assumer leur propre responsabilité.

Si votre enfant n’a jamais essayé de choses nouvelles ou différentes, il ne saura pas comment commencer ou comment s’en remettre et tenter de nouveau. Il pensera que :

  1. Cela ne peut pas se faire.
  2. Il n’est pas capable ou que ce n’est pas nécessaire et que ça ne sert à rien de faire des efforts puisque d’autres le feront à sa place.

En tant que mère, vous vous sentirez épuisée de ne pas avoir obtenu un résultat positif à long terme. En ce sens, faire trop et autant pour les enfants n’est pas indiqué.

Protéger votre enfant des coups durs de la vie a un prix que vous pourriez payer très cher. Les enfants ont besoin d’apprendre à gérer les contretemps de la vie et ils ne peuvent pas le faire si vous le faites toujours pour eux.

Aussi tentant que cela puisse être d’aller parler à l’enseignant pour qu’il augmente sa note, quelle sera la position de l’enfant ? comment pourra-t-il le faire plus tard si vous ne le laissez pas tenter lui-même ?

Des chances de grandir pour chacun

Il est très important de créer des opportunités de grandir. Commettre des erreurs pour expérimenter l’échec, la frustration, la déception ou l’inconfort sont des expériences vitales et essentielles qui permettent aux enfants de faire les choses du mieux possible et d’éprouver de nouvelles compétences.

En faire trop pour les enfants

 

Il est naturel que les parents désirent protéger leurs enfants de ces mauvaises expériences, mais ils n’ont pas besoin de cette surprotection. Ce dont ils ont besoin, c’est d’un guide et d’un soutien nécessaire pour pouvoir affronter à l’avenir ces mêmes situations.

Apprendre à gérer les obstacles de la vie nous rend plus fort. Si vous ne laissez pas votre enfant commettre des erreurs, vous arrêterez le processus d’apprentissage et courrez le risque de freiner la croissance de vos enfants.

Vous empêcherez que vos enfants développent le courage nécessaire pour essayer de nouvelles choses. Par contre, si vous leur permettez d’apprendre, ils pourront posséder l’audace nécessaire même quand les circonstances ne seront pas idéales. De cette façon, ils pourront découvrir leur propre potentiel et leurs capacités.

Les avantages de NE pas en faire trop pour les enfants

Les difficultés rendront vos enfants plus forts et capables d’atteindre des objectifs. Si vous prenez le contrôle de leur vie, vous ne les laisserez pas trouver leurs propres solutions, ils ne découvriront pas leurs forces et ne pourront pas être des personnes résistantes.

Les rebondissements de la vie nous enseignent à être plus forts et à prendre conscience que nous avons plus de capacités que nous le croyons. Ces expériences ainsi que leur apprentissage sont essentiels pour devenir des adultes responsables et capables.

Les parents doivent s’assurer que leurs enfants soient en sécurité et qu’ils possèdent les compétences suffisantes pour gérer les problèmes qui surviennent dans la vie. Cela exige des parents qu’ils organisent et anticipent les situations avec la conscience de la façon dont les enfants apprennent et du soutien dont ils ont besoin.

Il est préférable également d’avoir une certaine confiance dans les capacités des enfants afin d’être sûr de leurs possibilités et même si vous êtes leur guide, vous devez aussi être un soutien.

 

 

 

A découvrir aussi