Pourquoi vous ne devez pas faire les devoirs de votre enfant

5 août 2018
Effectuer les devoirs scolaires de votre enfant ne vas pas améliorer ses capacités de travail ni sa discipline. Cela les empêche de plus d'apprendre de nouvelles choses. Nous vous expliquons pourquoi il n'est pas pertinent pour vous de faire les devoirs de votre enfant. Rappelez-vous en.

Les devoirs font partie de l’apprentissage

L’apprentissage consiste en un ensemble de matériaux et d’outils que l’est en mesure d’intégrer et de manipuler 

– Seymour Papert –

Les devoirs renforcent les apprentissages vus en classe :

  • Cela les aide à forger des habitudes de travail
  • Les enfants peuvent se dépasser quotidiennement
  • Ils forgent l’auto-discipline
  • Les devoirs permettent de relever des petits défis chaque jour
  • Ils renforcent la concentration 
  • Ils apprennent à lire et suivre des consigne en autonomie
  • Ils apprennent à répartir et gérer leur temps
  • Cela développe leur sens des responsabilité
  • Les enfants intègrent une éthique de travail
  • Ils améliorent la mémoire
Aider ses enfants à faire ses devoirs

Pourquoi vous ne devez pas faire les devoirs de vos enfants

Faire les devoirs à la place de votre enfant est l’une des erreurs les plus courantes des parents, au lieu de faire les devoirs avec eux. Les parents qui s’impliquent dans l’éducation de leurs enfants partagent donc le temps des devoirs, mais s’investir ne signifie pas faire les devoirs à leur place.

Ils peuvent donc donner des pistes pour orienter les enfants, mais rien d’autre. Les enfants qui prennent l’habitude que leurs parents finissent par faire les devoirs pour eux vont développer un sentiment grandissant d’insécurité. Ils vont de ce fait penser qu’ils ne sont pas capables de faire les choses par eux-même, ils auront de plus en plus d’hésitation et il leur sera de plus en plus difficile de prendre en charge leurs devoirs par eux-même.

Les parents ne doivent pas faire les devoirs de leurs enfants dans la mesure où ils apprendront beaucoup moins bien s’ils ne les font pas par eux même et si les parents ne les laissent commettre des erreurs.

De plus, il est évident qu’à l’école les professeurs se rendront compte immédiatement que le travail effectué n’a pas été fait par l’enfant.

Faire les devoirs

Conseils pour effectuer les devoirs avec vos enfants

  • Comprendre que cela renforce les apprentissages
  • C’est une occasion d’apprendre à travailler de façon autonome
  • Ne pas mettre la pression aux enfants pour faire leurs exercices
  • Stimuler leur auto-estime
  • Établir une routine de travail
  • Fixer un moment repéré de la journée
  • Fixer un moment précis, ce n’est pas toute la soirée
  • Encourager leur autonomie
  • Accompagner l’enfant pendant qu’il effectue ses tâches
  • Employer un encouragement positif
  • Aider à créer une habitude de travail
  • Vérifier les tâches une fois qu’elles sont faites
  • Parler des exercices de façon positive

Les devoirs et la neuroscience

Le cerveau est conçu pour apprendre. L’habitude, la curiosité et la nouveauté sont les grands alliés du cerveau pour l’apprentissage.

Les humains apprennent par imitation et répétition. Les bébés âgés de quelques semaines sont déjà capables d’imiter des gestes. Quand le bébé apprend une nouvelle compétence, il la répète plusieurs fois jusqu’à ce qu’il l’intègre complètement.

Pendant la période scolaire, la répétition est importante. Exercer ce que l’on a appris permet donc  de consolider les apprentissages. Egalement, le cerveau a besoin de repos et de temps pour analyser et ingérer les informations reçues pour consolider les concepts et nouvelles aptitudes.

de plus, le cerveau immature, comme celui de nos enfants, a besoin d’un guide qui l’aide à analyser l’information. Le cerveau est effectivement conçu pour apprendre, mais pour apprendre correctement il a besoin d’aide. Pour cela le cerveau nécessite d’organiser, de séquencer et répéter les processus d’apprentissage. Aussi, la meilleure manière d’apprendre est la répétition des concepts encore et encore jusqu’à leur consolidation.

L’apprentissage scolaire doit pour autant être dirigé afin atteindre un développement personnel complet, pour des enfants qui, une fois adultes, seront la sources de nouvelles connaissances et enrichiront ainsi la société à laquelle ils appartiennent.

 

A découvrir aussi