Éduquer les enfants sans stress

Les enfants sont constamment soumis à des sources de stress et les parents ne s'en rendent pas toujours compte.
Éduquer les enfants sans stress

Écrit par Mara Amor López

Dernière mise à jour : 01 octobre, 2022

Parfois, nous ne nous rendons pas compte que les enfants n’ont pas le temps d’être des enfants, qu’ils remplissent un grand nombre de tâches chaque jour et qu’ils ont besoin d’être heureux. Il est très important d’éduquer les enfants sans stress, car ce dernier ne fera qu’apporter des problèmes d’anxiété et d’autres troubles psychologiques.

Je me souviens de quand j’étais petite : je faisais mes devoirs mais j’avais du temps libre pour jouer, sortir avec mes amis du quartier pour courir dans la rue ; parfois on allait manger chez un camarade… Je pouvais m’ennuyer à tout moment, bien sûr, mais j’inventais tout de suite quelque chose pour m’amuser avec.

Actuellement, les enfants n’ont pas le temps de s’ennuyer, de passer une soirée en étant détendus et calmes, sans aucun devoir, sans soucis et, si cela leur arrive un jour, c’est un véritable luxe.

Éduquer les enfants sans stress en respectant leurs besoins universels

Les enfants ont deux besoins fondamentaux et universels :

  • Se sentir aimés et protégés par ses parents et ses proches.
  • Avoir du temps pour le jeu libre.

Le jeu remplit une fonction que rien ne peut remplacer. C’est grâce à lui que les enfants s’expriment, apprennent et grandissent. Si nous tenons compte de ces besoins, nous pourrons comprendre ce que nous entendons par stress infantile et nous serons plus conscients de l’influence négative qu’ont certaines tâches quotidiennes vécues par nos tout-petits.

Situations stressantes vécues par les enfants

  • Pendant la grossesse, si la mère souffre de stress, cela affecte également le bébé ; son cerveau peut rester programmé et, à l’avenir, il pourra présenter un déficit de l’attention ou une hyperactivité.
    Les agendas des enfants ne doivent pas être surchargés et les enfants doivent être éduqués sans stress.
  • À leur naissance, les bébés ont besoin d’être accompagnés par leurs parents ou leurs proches pour se sentir en sécurité et en confiance. Si on les laisse pleurer, ils penseront qu’ils sont seuls et ce sera une source de stress.
  • Chez les enfants en âge préscolaire, être séparés de leurs parents est une grande source de stress, et encore plus s’ils sont très petits.
  • Chez les enfants plus âgés, faire 3 heures de devoirs par jour puis aller à l’académie une heure ou faire des activités parascolaires quatre jours par semaine, en plus d’avoir passé 6 heures à l’école, génère également du stress.

Bon nombre des sources de stress chez les enfants sont une conséquence de la détermination des parents, dans la société, à rendre leurs enfants autonomes trop tôt.

Nous ne sommes pas conscients des conséquences que le stress peut avoir sur les enfants, car un rythme de vie rapide et occupé est socialement accepté, entraînant, dans de nombreux cas, des problèmes d’anxiété rarement diagnostiqués.

La prévalence des troubles anxieux chez les enfants est élevée (entre 5 et 20 %). Des peurs peuvent apparaître, et des symptômes physiques peuvent même faire pressentir que quelque chose ne va pas.

Les parents, un exemple de stress chez les enfants

Souvent, le stress subi par les enfants est le reflet de la façon dont les parents agissent. Par conséquent, il est important de réfléchir et de penser à la vie que nous menons.

Il vous arrive sûrement de sentir que vous n’en pouvez plus, que vous êtes dépassé, que vous n’avez pas le temps ; vous avez peut-être même eu déjà recours à un tranquillisant. Mais réfléchissons : est-ce normal ? Nous devons simplifier notre vie et celle de nos enfants, et cela doit être primordial. Comment ?

Nous pouvons commencer par nous demander :

  • Est-il absolument nécessaire que mon enfant de 7 ans aille prendre des cours supplémentaires de mathématiques et d’anglais 4 fois par semaine ? Ne pourrait-il pas faire ses devoirs, réduire les jours de cours extrascolaires à la semaine et passer du temps avec son voisin, avec qui il aime jouer ?
    Garçon va à l'école.
  • Faut-il forcer une petite fille à aller camper ou la laisser choisir si elle veut rester et aller à la piscine ?

Les réponses à ces questions peuvent nous donner une partie de la solution. Chaque enfant est un monde et chaque enfant a des forces et des faiblesses. Il ne faut pas les submerger de tâches qui peuvent générer du stress.

La meilleure stratégie est d’écouter notre enfant. Ainsi, nous éviterons de lui créer du stress. Il faut passer du temps avec eux, être attentifs à leurs sentiments, les aider à exprimer ce qui se passe et les dérange, les écouter. Ce n’est qu’ainsi que nous saurons quand ils sont prêts à démarrer de nouvelles activités ou quand il vaut mieux attendre.

La leçon fondamentale d’éduquer les enfants sans stress est qu’ils voient que nous prenons aussi soin de nous, que nous nous valorisons et nous aimons les uns les autres, avec nos forces et nos faiblesses. Ainsi, ils comprennent que même s’ils font des erreurs, échouent, ont peur ou ont honte, nous serons là pour les soutenir et les aimer inconditionnellement. Parce que personne n’est parfait.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 astuces pour prévenir le stress chez les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
8 astuces pour prévenir le stress chez les enfants

Le stress ne touche pas seulement les adultes ! En tant que parents, nous devons aussi lutter contre le stress chez les enfants, par quels moyens ?