Comment l'excès d'activités extrascolaires affecte-t-il vos enfants ?

L'excès d'activités extrascolaires n'est pas sain. Néanmoins, le problème n'est pas dans les activités qui sont réalisées mais dans le manque de modération.
Comment l'excès d'activités extrascolaires affecte-t-il vos enfants ?

Dernière mise à jour : 16 novembre, 2021

Aujourd’hui, nous voulons que nos enfants aient une bonne éducation, fassent du sport, apprennent des langues, développent leurs compétences artistiques et bien plus encore. Mais nous ne nous rendons pas compte qu’un excès d’activités extrascolaires n’est pas positif pour eux.

Nous, les parents, voulons qu’ils aient tout ce que nous n’avons pas eu, mais avons-nous pensé à ce qu’ils voulaient vraiment ? Cet excès d’activités est-il bon pour eux ?

Peut-être que les petits se sont déjà habitués à ce rythme de vie mais, dans leur idéal, ils veulent avoir un peu plus de temps pour jouer. Ainsi, nous les surchargeons d’activités et, même si nous pensons que c’est bénéfique, ça ne l’est pas du tout.

L’excès d’activités extrascolaires, est-ce positif ou négatif ?

À ce sujet, rien n’est blanc ou noir. Nous ne pouvons pas classer les activités, en soi, comme bonnes ou mauvaises. Cela dépend plus de la prise en compte et du respect de la volonté des enfants que d’autre chose.

Il est bien évidemment positif que les enfants aient du temps libre pour les loisirs et pour optimiser leur développement, mais le problème réside dans les excès.

À cet égard, il est important de laisser les enfants décider de ce qu’ils veulent faire pendant leur temps libre et de les encourager à jouer, car cela devrait être leur tâche principale. Surtout jusqu’à 6 ans : les enfants devraient passer au moins deux heures par jour à jouer et passer plus de temps avec leurs parents.

Jouer est un besoin pour les enfants et cette action doit se faire librement, spontanément, avec d’autres enfants ou proches et, si possible, en extérieur. De plus, il faut aussi favoriser l’ennui, puisque cet état favorise le développement de la créativité et encourage l’imagination.

Le fait est qu’aujourd’hui, les enfants n’ont pas le temps de s’ennuyer et leur imagination est de moins en moins développée.

Si nous voulons donner le meilleur à nos enfants, nous devons être conscients que l’excès d’activités extrascolaires n’est pas la clé. Et, à la longue, cela finit par leur causer du stress. Le mieux, sans aucun doute, est de leur laisser le temps de jouer.

excès d'activités extrascolaires

Quelles conséquences l’excès d’activités parascolaires peut-il avoir sur les enfants ?

Au cas où nous ne nous en serions pas rendu compte, les enfants vivent un stress quotidien similaire à celui des adultes, avec de longues heures de travail et un emploi du temps chargé d’obligations. Apparemment, nous avons oublié qu’il s’agissait d’enfants et que cette quantité de tâches quotidiennes engendrait une anxiété et un mal-être difficiles à gérer.

Certains des symptômes associés au stress infantile dû à des activités extrascolaires excessives sont les suivants :

  • Maux de tête.
  • Troubles du sommeil
  • Cauchemars.
  • Perte d’appétit.
  • Maux d’estomac.
  • Anxiété.
  • Excès de soucis.
  • Incapacité à se détendre.
  • Difficulté à contrôler ses émotions.
  • Comportements agressifs.
  • Régression aux comportements des premiers stades de développement.
  • Changements d’humeur.
  • Problèmes de concentration.
  • Problèmes d’attention.
  • Épuisement mental et physique.

Aujourd’hui, de nombreux enfants sortent de l’école, mangent et doivent déjà se préparer à aller à leurs activités parascolaires. Le pire étant que, souvent, il ne s’agit pas d’une seule activité mais de plusieurs qui s’enchaînent.

Et les devoirs ? Avons-nous pensé au fait qu’ils faisaient également partie des tâches extrascolaires ? Ce ne sont pas seulement des tâches : ils font aussi partie de leurs obligations.

Alors, qu’en est-il du temps pour jouer ou partager des activités familiales ? Même si nous pensons parfois que le jeu est une perte de temps, nous avons tort. Le jeu présente de nombreux avantages pour le développement intégral des enfants.

Conseils pour choisir des activités extrascolaires pour les enfants

La première chose à laquelle nous devons penser est que lorsqu’un enfant joue, il mûrit. Surtout lorsque l’activité qu’il fait lui plaît.

Si nous avons des adolescents, une autre chose à garder à l’esprit est que les activités extrascolaires sont liées aux matières qui les passionnent. Ils développent ainsi leur vision du monde, améliorent leurs relations sociales et partagent leurs talents avec d’autres jeunes de leur âge.

Nous allons maintenant vous donner quelques conseils pour choisir l’activité extrascolaire la plus appropriée pour vos enfants :

  1. Évitez de saturer l’emploi du temps d’activités : ils doivent avoir le temps de se reposer, de faire leurs devoirs, d’être avec leurs amis et même de s’ennuyer.
  2. Faites toujours attention aux goûts et à la personnalité des enfants : laissez-les choisir l’activité parascolaire qu’ils aiment le plus, pas celle qui nous plaît personnellement.
  3. Ne les forcez pas à y aller s’ils ne le veulent pas.
  4. Soyez à l’affût de tout symptôme de stress chez l’enfant.
  5. Limitez les activités extrascolaires pour renforcer le contenu académique : ils passent déjà beaucoup de temps à l’école à cet effet et ont toute une vie devant eux pour ajouter des apprentissages.
Enfants faisant du vélo à l'extérieur, l'un des meilleurs sports pour les enfants atteints de TDAH.

À propos de la façon dont l’excès d’activités parascolaires affecte les enfants, nous pouvons dire…

Comme vous avez pu le constater, l’excès d’activités parascolaires n’est pas bénéfique ; mais, par là, nous ne voulons pas dire que les propositions soient mauvaises. Nous faisons ici référence au fait qu’une mauvaise utilisation de l’une d’entre elles peut provoquer l’effet inverse de celui que l’on recherche.

Il est nécessaire de trouver un équilibre entre les tâches éducatives et récréatives, afin d’assurer un développement complet et sain des plus petits.

Pour conclure, les activités extrascolaires doivent être du goût de l’enfant et apporter quelque chose de bien à sa vie. Ne le stressez pas dès son plus jeune âge.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 loisirs pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 loisirs pour les enfants

Est-ce que vos enfants s'ennuient facilement ? Avant de vous dépêcher de les asseoir devant la télévision, passez en revue ces recommandations de l...



  • Jiménez Jiménez, K. J., Díaz Flórez, M., Álvarez Pai, D. L., Bernal López, A. D. P., & Vargas Amézquita, S. L. (2012). Determinar la relación existente entre el estrés y las actividades extraescolares en los niños de 5 a 7 años de edad (Doctoral dissertation).
  • Abadía Grasa, S. J., & Vicente Hernández, D. ¿Qué aporta la realización de actividades extraescolares físico deportivas al alumnado de 5º y 6º de primaria? REVISTA EDUCATIVA Marzo 2021/ Vol 2 LAS COMPIS.
  • Buzyn, E. (2016). Papá, mamá,¡ dejadme tiempo para mi!. Parkstone International.
  • Honoré, C. (2013). Bajo presión: cómo educar a nuestros hijos en un mundo hiperexigente. RBA Libros.