Douleurs vaginales pendant la grossesse : à quoi sont-elles dues ?

Saviez-vous que les douleurs vaginales pouvaient être causées par le développement de votre utérus ? Apprenez-en plus dans cet article.
Douleurs vaginales pendant la grossesse : à quoi sont-elles dues ?

Dernière mise à jour : 07 mars, 2022

Les changements que subit le corps de la mère pendant la grossesse sont énormes et certains d’entre eux peuvent être assez gênants. L’un des plus courants est la douleur vaginale, qui s’intensifie généralement vers le troisième trimestre.

Malgré l’inconfort, la douleur pelvienne à ce stade est tout à fait normale car elle répond aux changements anatomiques nécessaires pour faire de la place au bébé et donner naissance.

Nous allons ici vous dire tout ce que vous devez savoir sur ce symptôme et à quel moment vous devriez envisager de consulter un médecin.

Pourquoi les douleurs vaginales surviennent-elles pendant la grossesse ?

Les douleurs vaginales sont une sensation assez typique chez les femmes enceintes et peuvent survenir occasionnellement (comme des élancements) ou de façon permanente, tout au long du processus.

Bien que cela ne représente pas une complication de la grossesse, pour de nombreuses mères, cela peut être assez dérangeant. Surtout lorsque cette douleur se combine à d’autres problèmes, tels que la douleur sciatique ou la constipation.

Comme prévu, la raison de la douleur est le changement adaptatif que le corps maternel subit pour accueillir le bébé. Parmi certaines de ces modifications, nous pouvons souligner l’affaiblissement ou le ramollissement des ligaments et des muscles de la région pelvienne.

Voyons maintenant les facteurs impliqués dans la genèse de ce symptôme.

Action hormonale

mal de dos femme enceinte accouchement sciatique lombalgie, hernie discale

La relaxine est une hormone sécrétée pendant la grossesse, surtout au début et à la fin. L’une de ses tâches principales consiste à détendre les ligaments, muscles et autres tissus mous du bassin pour faciliter l’accouchement. En conséquence, les organes abdominaux et pelviens sont tirés vers le bas par gravité et exercent une pression sur le vagin.

Augmentation de l’apport sanguin dans le bassin

Dès le début de la grossesse, le corps maternel augmente son volume de sang pour favoriser l’irrigation de l’utérus. Cela permet à l’embryon de se nourrir, de grandir et de se développer.

Mais une vascularisation accrue se produit également dans tous les organes et tissus pelviens, y compris le canal vaginal et la vulve. Ainsi, il est possible de noter un œdème et un changement de couleur dans les organes génitaux externes des femmes dès le premier trimestre de la grossesse. La même chose se produit avec les veines régionales, ce qui peut entraîner le développement de varices et de douleurs vaginales.

Pression de l’utérus

Vers le troisième trimestre, toutes les gênes vaginales ont tendance à s’aggraver en raison du poids que l’utérus exerce sur cet organe. Cette pression provoque un élargissement de tous les tissus pelviens, ce qui se traduit par des crampes, des élancements et des douleurs.

De même, l’affaiblissement du plancher pelvien s’intensifie avec le poids et la taille de l’utérus, ce qui diminue sa capacité à soutenir les structures abdominales qui exercent une pression sur le vagin.

Changement de position du bébé

À l’approche de l’accouchement, le bébé s’installe en position céphalique, c’est-à-dire tête baissée pour sortir par le canal de naissance. Comme pour l’utérus, cette structure exerce une pression sur le vagin et induit une sensation douloureuse, qui irradie également vers les hanches.

Que puis-je faire si je ressens des douleurs vaginales pendant la grossesse ?

Il n’existe pas de traitement curatif des douleurs vaginales pendant la grossesse car elles répondent aux changements physiologiques typiques de ce processus. Vous pouvez néanmoins prendre certains analgésiques, à condition qu’ils soient prescrits par le spécialiste.

D’autre part, rester hydratée et pratiquer des exercices à faible impact (marche, yoga ou pilates) peut aider à réduire la douleur dans cette zone.

En outre, d’autres moyens d’éviter ou de réduire l’intensité de ce symptôme sont les exercices de Kegel. Ceux-ci renforcent les muscles du plancher pelvien et empêchent ainsi le prolapsus des organes abdominaux et pelviens sur le vagin.

Il est conseillé de pratiquer ces exercices quotidiennement, notamment tout au long de la grossesse. Avec cette routine, la douleur dans la région pelvienne au cours du dernier trimestre est réduite et l’accouchement est facilité. Le risque de déchirures vaginales lors de l’accouchement diminue également. De plus, la récupération de l’organisme maternel dans la période post-partum est plus rapide.

naissance bébé accouchement travail pousser dilatation effacement col de l'utérus père mère sage-femme sage-femme obstétricien salle d'accouchement

À propos des douleurs vaginales pendant la grossesse

Idéalement, lorsque cette gêne apparaît, consultez votre médecin afin qu’il puisse évaluer l’origine du problème. Même si nous avons répété qu’il s’agit généralement de l’un des changements adaptatifs typiques de la grossesse, il peut également survenir pour d’autres raisons. Par exemple, un prolapsus utérin, une insuffisance cervicale ou une infection urinaire.

De même, si cette douleur apparaît au cours du dernier mois de grossesse et s’accompagne de contractions utérines rythmées, cela pourrait indiquer que l’arrivée du bébé est très proche.

Cela pourrait vous intéresser ...
Astuces pour soulager les douleurs lombaires pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Astuces pour soulager les douleurs lombaires pendant la grossesse

Vous êtes enceinte et vous souffrez de douleurs lombaires? Voici un article qui tombe à pic! Pour soulager les douleurs lombaires dues à la grosses...