4 remèdes contre la constipation pendant la grossesse

Nous allons ici vous montrer quels sont les points clés pour éviter la constipation pendant la grossesse. De cette façon, vous aurez une plus grande sensation de bien-être. Prenez note !
4 remèdes contre la constipation pendant la grossesse

Dernière mise à jour : 12 novembre, 2021

Il est fréquent de souffrir de constipation pendant la grossesse et cela peut, dans certains cas, être source d’inconfort. Par conséquent, appliquer une série de remèdes pour éviter le problème, réduire l’inconfort et favoriser votre bien-être peut être une bonne idée.

Il faut tenir compte du fait que la constipation résulte d’une altération fonctionnelle ou d’un régime alimentaire inadéquat. En effet, il existe plusieurs points clés dans l’alimentation qui peuvent affecter le transit digestif et, dans cette situation, il vaut la peine de consulter un nutritionniste.

Remèdes pour lutter contre la constipation pendant la grossesse

Nous allons dès maintenant vous montrer quels sont les meilleurs remèdes pour éviter et guérir la constipation pendant la grossesse. Prenez note !

1. Augmenter l’apport en fibres

remèdes contre la constipation

La plupart des directives diététiques conseillent de consommer au moins 25 grammes de fibres par jour. De cette façon, on évite les altérations de la fonction digestive et un grand nombre de pathologies plus complexes. Il est important de noter que ces substances se classent en deux types, solubles et insolubles, selon leur capacité à retenir l’eau.

D’après une étude publiée dans la revue Nature Reviews, l’apport en fibres augmente le volume du bol fécal et favorise la motilité intestinale. Au fur et à mesure que les selles grossissent, elles stimulent plus efficacement les mécanorécepteurs du tube, ce qui provoque des mouvements péristaltiques plus intenses.

Pour atteindre les besoins en fibres nécessaires, il est conseillé d’augmenter la consommation de fruits, légumes et céréales complètes.

2. Boire plus d’eau

Pour que les fibres agissent comme il faut, il est essentiel d’ingérer suffisamment d’eau. De plus, le liquide augmente la lubrification du bol fécal, ce qui facilite sa descente à travers le tube.

Selon des recherches publiées dans la revue Jornal de Pediatria, un bon état d’hydratation aide à réduire la constipation.

Maintenant, il ne faut pas oublier que la meilleure source d’hydratation est l’eau minérale naturelle. En règle générale, les jus et les boissons gazeuses doivent être évités car tous deux contiennent une concentration excessive de sucres simples. Boire ces types de boissons pendant la grossesse pourrait augmenter le risque de développer un diabète gestationnel.

3. Faire de l’exercice régulièrement

Bien que certaines activités doivent être évitées pendant la grossesse, cela ne veut pas dire qu’il faille recourir à un mode de vie sédentaire. Bien au contraire.

Une certaine quantité d’exercice peut aider à prévenir et à traiter la constipation : il est donc recommandé de maintenir un mode de vie actif.

Certaines des activités les plus recommandées sont : marcher, monter des escaliers, nager ou faire du yoga. Bien évidemment, essayez de ne pas faire d’activités intenses ou à fort impact.

4. Fractionner les repas et mâcher suffisamment

Il est important de garder à l’esprit que la digestion commence dans la bouche : mâcher correctement les aliments facilite les processus intestinaux successifs. Cette habitude simple est très efficace pour réduire la constipation ainsi que pour améliorer l’absorption de nombreux nutriments.

Par ailleurs, il est préférable de faire plusieurs petits repas plutôt qu’un gros repas. Lorsqu’on introduit un grand volume de nourriture dans l’estomac, le risque de production de gaz augmente.

Femme mangeant sainement pendant la grossesse.

Essayez les remèdes naturels avant d’avoir recours aux médicaments !

Certains médicaments peuvent aider à améliorer la motilité intestinale, notamment les lavements. Cependant, il est toujours plus approprié de promouvoir de bonnes habitudes avant d’y avoir recours, surtout pendant la grossesse. N’oubliez pas qu’à cette étape de votre vie, même les médicaments les plus courants peuvent avoir des effets secondaires sur votre santé et celle de votre bébé.

Comme vous l’avez vu, il existe plusieurs stratégies naturelles qui peuvent être mises en œuvre pour réduire la constipation pendant la grossesse. Essayez-les dès aujourd’hui et vous noterez rapidement des changements.

Néanmoins, si le problème ne s’améliore pas et que vous ne pouvez pas aller aux toilettes, consultez un spécialiste. Il est possible qu’il y ait un trouble fonctionnel qui conditionne le transit et ceci doit être résolu immédiatement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Constipation post-partum : clés et recommandations
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Constipation post-partum : clés et recommandations

La constipation post-partum a généralement une origine fonctionnelle et est déterminée par l'inactivité physique ou une mauvaise alimentation.



  • Vriesman, M. H., Koppen, I., Camilleri, M., Di Lorenzo, C., & Benninga, M. A. (2020). Management of functional constipation in children and adults. Nature reviews. Gastroenterology & hepatology, 17(1), 21–39. https://doi.org/10.1038/s41575-019-0222-y
  • Boilesen, S. N., Tahan, S., Dias, F. C., Melli, L., & de Morais, M. B. (2017). Water and fluid intake in the prevention and treatment of functional constipation in children and adolescents: is there evidence? Jornal de pediatria. 93(4), 320–327. https://doi.org/10.1016/j.jped.2017.01.005