5 douleurs courantes en début de grossesse et comment y faire face

Bien que ces désagréments soient normaux, une douleur intense peut être le signe de changements majeurs dans le corps d'une femme et nécessiter une attention médicale ou des interventions spécifiques pour prévenir d'autres complications.
5 douleurs courantes en début de grossesse et comment y faire face

Dernière mise à jour : 13 juin, 2024

Au cours des premiers mois de la grossesse, le corps d’une femme entame un voyage plein de transformations et de changements étonnants. Cependant, l’excitation qui accompagne l’arrivée de votre petit ange peut s’accompagner de douleurs et de maux courants qui nécessitent une attention et des soins particuliers.

Il est essentiel de reconnaître et de traiter ces gênes pour assurer le bien-être physique et émotionnel de la mère et de l’enfant pendant cette période cruciale. Ces douleurs peuvent affecter la qualité de vie d’une femme enceinte, interférer avec sa capacité à mener ses activités quotidiennes et, dans certains cas, générer du stress et de l’anxiété.

Quelles sont les douleurs les plus courantes en début de grossesse ?

Au début de la grossesse, les femmes peuvent ressentir divers maux et douleurs courants causés par les changements hormonaux et physiques qui s’opèrent dans leur corps. Des nausées typiques aux douleurs pelviennes, la prise en charge proactive des malaises suivants peut aider les mamans à se sentir plus confiantes tout au long de leur grossesse.

1. Nausées et vomissements

Au cours du premier trimestre de la grossesse, l’un des premiers désagréments ressentis par les mères est la nausée matinale. Celles-ci sont dues à des changements hormonaux, à une sensibilité à certaines odeurs et à certains goûts, ainsi qu’à un ralentissement de la vidange gastrique.

Pour y faire face, il est recommandé de prendre de petits repas fréquents et d’éviter les aliments déclencheurs. Il est également important de s’hydrater, de se reposer, d’essayer des remèdes naturels comme le gingembre et de consulter un professionnel de la santé si les symptômes sont graves.

2. Douleurs pelviennes

les douleurs pelviennes sévères et prolongées
Bien qu’elles puissent être normales, les douleurs pelviennes sévères et prolongées nécessitent l’intervention immédiate d’un professionnel.

En raison de l’étirement et du relâchement des ligaments pelviens pour s’adapter à la croissance de l’utérus, il est courant pour la plupart des femmes de ressentir des douleurs pelviennes en début de grossesse. Celles-ci apparaissent généralement au cours des premières semaines de la grossesse, bien que certaines mamans ne les ressentent que plus tard au cours du premier trimestre.

Ces techniques efficaces peuvent être utilisées pour soulager les douleurs pelviennes :

  • Exercices de renforcement pelvien : la pratique régulière des exercices de Kegel ou d’autres exercices spécifiques visant à renforcer les muscles pelviens peut aider à soulager la gêne et à améliorer la stabilité du bassin.
  • Adopter des postures de repos adéquates : adopter des postures de repos qui soulagent la pression sur la région pelvienne, comme s’allonger sur le côté avec un oreiller entre les jambes, peut soulager les ligaments et réduire la tension qu’ils subissent.
  • Utiliser des soutiens de maternité : l’utilisation de ceintures de soutien pelvien ou d’autres dispositifs de soutien conçus pour les femmes enceintes apporte une stabilité supplémentaire au bassin et réduit l’inconfort associé aux douleurs pelviennes.

Si les douleurs pelviennes sont intenses, persistantes ou inquiétantes, il est essentiel de demander l’avis d’un professionnel. Un médecin peut évaluer la situation et fournir des recommandations spécifiques pour soulager l’inconfort et assurer la santé de la mère et du fœtus.


Vous pourriez être intéressée par : Douleur à l'aine pendant la grossesse


3. Mal de dos

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Academy of Orthopaedic Surgeons , la grossesse a un effet profond sur le système musculo-squelettique de la femme. C’est pourquoi les douleurs les plus courantes en début de grossesse sont les douleurs lombaires et pelviennes.

En effet, pendant la grossesse, les hormones rendent les articulations plus souples et le corps prend du poids, ce qui modifie son équilibre. Cela peut provoquer des douleurs dorsales car la colonne vertébrale se courbe trop et le bassin bascule vers l’avant.

Le traitement peut comprendre des mesures de soulagement de la douleur, des médicaments ou même une intervention chirurgicale, en fonction de la situation. Il est important que des médecins de différentes spécialités, tels que les chirurgiens orthopédiques et les obstétriciens, travaillent ensemble pour prendre soin de la mère et de l’enfant pendant la grossesse et l’accouchement, en particulier si des interventions chirurgicales sont nécessaires.

4. Gêne mammaire

Pendant la grossesse, les seins d’une femme subissent un certain nombre de changements importants en vue de l’allaitement. Ces changements comprennent l’élargissement, la sensibilité, le gonflement et l’assombrissement des mamelons et des aréoles.

Pour faire face à ces changements, il est utile de porter des soutiens-gorge de maintien appropriés, d’appliquer des compresses froides pour soulager la douleur et d’éviter d’utiliser des tissus rugueux qui pourraient causer des irritations.

Il est essentiel de contacter un professionnel de la santé si ces changements sont douloureux ou inquiétants, afin de recevoir des conseils spécifiques et de s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes sous-jacents.



5. Fatigue

dormir suffisamment la nuit
Donner la priorité au repos et veiller à dormir suffisamment la nuit peut aider à lutter contre la fatigue diurne.

La fatigue est un symptôme courant au cours du premier trimestre de la grossesse. Elle se manifeste généralement par une sensation d’épuisement physique ou mental qui peut se traduire par un manque d’énergie, une faiblesse, une somnolence ou des difficultés de concentration.

Selon une étude publiée dans la revue scientifique PloS one , portant sur 5 079 femmes en début de grossesse, 33,6 % d’entre elles souffraient de nausées quotidiennes, 9,6 % de vomissements quotidiens et 44,4 % de fatigue fréquente. Des symptômes qui peuvent réduire la santé physique et mentale.

Pour faire face à la fatigue pendant la grossesse, il est essentiel de donner la priorité à un repos adéquat, de pratiquer une activité physique douce et régulière (comme la marche ou le yoga prénatal) et de maintenir un régime alimentaire équilibré et nutritif. En outre, la pratique de techniques de gestion du stress, telles que la méditation ou la respiration profonde, peut contribuer à améliorer le bien-être émotionnel.

Ne sous-estimez pas les douleurs courantes du début de la grossesse

La grossesse est une période de grands changements physiques et émotionnels pour les femmes, et chaque étape s’accompagne d’une série de symptômes et d’inconforts courants. Des nausées matinales aux changements mammaires, il est essentiel que les futures mamans reconnaissent ces symptômes, comprennent comment y faire face et recherchent un soutien et des conseils en cas de besoin.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.