Dix curiosités historiques sur les anniversaires

· 9 octobre 2018
En général, l'on sait peu sur l'origine et les curiosités historiques sur les anniversaires. Une célébration qui existe dans le monde entier. Et ce, en dépit du fait, parfois, l'on cache le nombre exact de l'âge qu'on obtient.

Que sont les anniversaires ?

Les anniversaires sont, fondamentalement, la célébration d’un évènement spécial. Quel est cet évènement ? C’est le jour de la naissance d’une personne. On le célèbre en général en organisant une fête ou assimilé. C’est une réunion avec les ami(e)s et les proches.

L’on peut trouver des curiosités historiques à propos des anniversaires. Beaucoup d’entre elles sont réellement surprenantes.

Quelques faits intéressants

L’origine de la célébration de l’anniversaire remonte à une fête païenne –antérieure au christianisme. La plupart des coutumes associées à cette fête tiennent leur origine dans des pratiques magico-religieuses.

L’allumage de bougies sur un gâteau avait pour objectif initial de protéger celui qui fête son anniversaire des esprits malins. L’on cherchait en outre que son bien-être soit garanti pendant un an.

Une famille fêtant un anniversaire

L’influence des étoiles

Cette pratique, païenne à l’origine, est directement liée à l’astrologie. En effet, ce sont les astrologues qui, en inventant les calendriers, parvinrent à calculer les dates d’anniversaire.

Dans un premier temps, seuls les gouvernants pouvaient avoir main basse sur ce calcul. Autrement dit, seuls les rois et membres de la noblesse et de la haute hiérarchie d’une localité. Cela était dû au fait que leurs décisions et ce qui leur arriverait dans la vie avait des effets sur l’ensemble de la société. C’est ainsi que calendrier et horoscope allaient de pair. 

Grèce et Rome

Dans la Grèce antique, les hommes nés le même jour se réunissaient. Ils le faisaient dans des clubs exclusifs pour le fêter en privé.

Les Romains ont conquis les Grecs. Néanmoins, les Grecs ont influencé les Romains par leur culture. Cette influence s’est étendue dans le monde entier.

Les Grecs considéraient l’existence d’un esprit protecteur -qu’ils appelé daemon. Cette entité apparaissait le jour de la naissance d’un homme et avait pour mission de l’accompagner pour toute la vie.

Lisez également :
Prénoms grecs pour les filles et leur signification

Les étoiles liées à l'origine des anniversaires

Le christianisme

L’opposition du christianisme

En raison de ces pratiques en relation avec la magie, le christianisme a tardé à accepter la célébration de l’anniversaire. Les Chrétiens n’y étaient pas seulement indifférents, ils s’y opposaient.

À ses débuts, le christianisme s’opposait vigoureusement à la célébration de quelque pratique que ce soit. Qu’elle soit païenne ou magico-religieuse, elle remettait en cause l’idée de l’existence d’un seul Dieu. Ou si cette fête attribue des pouvoirs magiques à des éléments de la nature comme les astres.

Plus tard, alors que la religion catholique se consolidait à Rome, cette tradition cessa d’être mal vue. Il faut garder à l’esprit que le catholicisme a adopté plusieurs traditions païennes. Cependant, l’on ne fêtait pas le jour de la naissance mais l’on commémorait cependant la Toussaint.

L’une des curiosités historiques sur les anniversaires est liée à l’expansion de cette fête. À Rome, lorsque le christianisme devint la religion dominante, l’on vit le besoin d’assigner une date d’anniversaire à Jésus.

Anniversaires bibliques et religieux

La Bible ne relate que deux anniversaires. Le premier est celui du roi Hérode qui, entre autre, ordonna qu’on lui amène la tête de Jean le Baptiste pour le jour de son anniversaire.

Le second récit dans la Bible à propos d’un anniversaire est celui du Pharaon. Pour le fêter, il a eu l’idée de faire exécuter le chef des boulangers le jour de son anniversaire.

anniversaires

L’anniversaire le plus « célèbre » du monde est celui de Jésus, le 25 décembre. On lui a assigné cette date non pour une raison historique mais pour le relier à une fête païenne. Cette date correspondait à une fête pendant laquelle on célébrait la renaissance du soleil. En effet, elle coïncidait avec le solstice d’hiver (dans l’hémisphère nord).

Les longs anniversaires

Il y a des anniversaires que l’on fête pendant neuf jours. D’autres sont fêtés de manière collective pendant la nouvelle année lunaire, comme au Vietnam. Les musulmans, quant à eux, sont nombreux à ne pas fêter les anniversaires en raison d’une tradition liée au prophète Mahomet.

Il existe chaque fois plus de traditions qui enrichissent ou rendent particulière cette fête millénaire, qui n’a pas toujours été bien acceptée.

Aujourd’hui, l’on cherche à fêter la vie et l’amour envers celui qui fête son anniversaire. En Occident, on le fête en règle générale avec un gâteau orné de bougies et en compagnie des personnes les plus proches qui se réunissent pour lui souhaiter de bons voeux.