Différence entre évaluation formative et évaluation sommative

Pour évaluer le processus d'enseignement-apprentissage, on peut s'appuyer sur l'évaluation formative et l'évaluation sommative. Nous allons ici vous expliquer en quoi elles diffèrent.
Différence entre évaluation formative et évaluation sommative

Dernière mise à jour : 08 décembre, 2021

L’évaluation est très importante dans l’éducation car elle permet d’analyser, d’évaluer et de réfléchir sur les résultats obtenus tout au long du processus d’enseignement-apprentissage. Aujourd’hui, il existe plusieurs façons d’évaluer. Dans cet article, nous allons vous expliquer la différence entre l’évaluation formative et sommative.

Les deux types d’évaluation sont valables et utiles. Néanmoins, dans le système éducatif actuel, il convient de miser sur la formative puisqu’elle s’adapte aux besoins éducatifs de tous les élèves.

Différence entre évaluation formative et évaluation sommative

Avant de voir en quoi consistent l’évaluation formative et sommative, il faut être d’accord sur la notion d’évaluation pédagogique. Ainsi, selon Mercedes Babío Galán et d’autres, on peut la définir comme :

« Un processus d’analyse structuré et réflexif, qui nous permet de comprendre la nature de l’objet d’étude et de porter des jugements de valeur à son sujet, en fournissant des informations pour aider à améliorer et ajuster l’action éducative »

-Mercedes Babío Galán-

L'enfant réfléchit aux différences entre l'évaluation formative et sommative.

L’évaluation formative

L’évaluation formative permet d’obtenir des informations sur le niveau de compréhension que chacun des élèves a atteint tout au long du processus d’enseignement-apprentissage.

Ces informations sont utilisées pour analyser, enrichir, planifier et améliorer les actions éducatives afin que l’intervention s’ajuste aux besoins des élèves. Le but est que chacun puisse atteindre le niveau de performance maximal dans les différents domaines de connaissances.

Les conséquences de l’utilisation de l’évaluation formative dans l’éducation sont les suivantes :

  • Le processus d’enseignement-apprentissage est régulé, en s’adaptant aux caractéristiques des élèves.
  • Les enseignants et les élèves reçoivent un feedback sur le processus d’enseignement-apprentissage.
  • Les enseignants améliorent leur enseignement et leurs pratiques pédagogiques.
  • Elle favorise un suivi personnalisé de chaque étudiant.
  • Elle permet de reconnaître et d’être attentif aux différents rythmes et modes d’apprentissage.
  • Chaque élève s’implique activement pour atteindre certains objectifs. En d’autres termes, ils sont responsables de leur propre apprentissage.
  • Elle augmente le rendement scolaire des élèves.

Voici quelques exemples d’évaluation formative :

  • Rubriques d’évaluation.
  • Échelles d’observation.
  • Tests ou contrôles qui évaluent le niveau initial.
  • Listes de contrôle.
  • Questions clés.

Évaluation sommative

L’évaluation sommative est celle que l’on utilise dans l’enseignement traditionnel. Elle consiste à évaluer le niveau de réussite des élèves par rapport aux apprentissages acquis et à transformer cette évaluation en notes, que l’on attribue sur la base d’une comparaison avec la moyenne du groupe. Il s’agit ainsi de réaliser une évaluation finale sans prendre en compte l’ensemble du processus, pour vérifier les résultats obtenus à la fin d’un bloc, d’une étape, d’un cours, d’une unité didactique, etc.

Les conséquences de l’utilisation de l’évaluation sommative dans l’éducation sont les suivantes :

  • Il est possible de connaître et de certifier le niveau de maîtrise et de connaissance des élèves sur un contenu précis.
  • Les élèves connaissent leurs acquis à la fin du processus d’enseignement-apprentissage.
  • Les élèves étudient pour une note finale, ils ont donc tendance à se dépasser à la dernière minute.
    Enfant effrayé regardant une pile de livres.
  • On ne peut pas identifier les besoins éducatifs spécifiques de chaque élève.
  • Les enseignants ne peuvent pas améliorer leurs actions pédagogiques au cours du processus mais doivent attendre de parfaire leur intervention lors de la période académique suivante.

Voici quelques exemples d’évaluation sommative :

  • La combinaison de questions à développement et de questions à choix multiples dans un test.
  • Tests oraux, tels que des exposés ou des présentations.
  • Examens (partiels).
  • Examens finaux.

En conclusion

En guise de conclusion, nous pouvons dire que l’évaluation formative vise à évaluer l’ensemble du processus d’enseignement-apprentissage, tandis que l’évaluation sommative vise à évaluer un résultat final. Cette dernière s’inscrit donc dans un modèle scolaire traditionnel.

Néanmoins, il existe actuellement une nouvelle conception liée à l’éducation. Il est donc davantage conseillé d’utiliser des outils ou des instruments d’évaluation formative. En effet, ce type d’évaluation est idéal pour :

  • Évaluer les compétences en éducation.
  • Tenir compte de la diversité des élèves, en prenant en considération leurs capacités et de leurs caractéristiques personnelles.
Cela pourrait vous intéresser ...
Les systèmes d’enseignement secondaire les plus efficaces
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les systèmes d’enseignement secondaire les plus efficaces

L'enseignement secondaire est une étape cruciale du développement des adolescents. Découvrons ensemble les meilleurs systèmes du monde.