Devons-nous être amis avec nos enfants ?

17 septembre 2019
Vous avez certainement déjà entendu la phrase "Ma fille est comme ma meilleure amie", ou vice versa. Nous allons parler de ce sujet dans la suite de cet article. Pour cela, nous poserons quelques réflexions pour répondre à la question de savoir si nous devons être les amis ou non de nos enfants.

Aujourd’hui, la relation entre parents et enfants a changé. Elle a cessé d’être une relation autoritaire, stricte et aux limites marquées, pour devenir une relation plus étroite et plus informelle. Aujourd’hui, nous sommes plus des amis de nos enfants que des purs parents. De plus, de nombreux parents soutiennent qu’être un confident et un camarade de leurs enfants est un bon moyen de les éduquer.

La relation entre parents et enfants aujourd’hui

La relation que la plupart des parents entretiennent avec leurs enfants à notre époque, même dans sa phase la plus compliquée, comme l’adolescence, se caractérise par des liens plus étroits. Les parents cherchent à être plus en contact avec leurs enfants, à passer du temps avec eux. Mais aussi à être conscients de ce qu’ils font et de leurs modes. Ils partagent aussi davantage leurs sorties et leurs passe-temps.

De nombreux parents veulent établir une relation d’égal à égal avec leurs enfants. Et, parfois, il n’est pas facile de distinguer qui des parents ou des enfants fixent les limites et ont l’autorité.

Les enfants des générations précédentes devaient demander la permission de sortir et de faire. Aujourd’hui, ils se contentent d’informer ou d’avertir. Même la façon dont les enfants s’adressent et parlent aux parents a changé. Le tutoiement a remplacé le vouvoiement.

famille jouant aux jeux vidéo

Pourquoi il n’est pas conseillé d’être amis avec nos enfants

Bien que les relations parentales aient changé par rapport à d’autres époques de notre histoire, les parents devraient être prudents avant d’établir et d’adopter un style parental et une relation d’amitié avec leurs enfants.

Premièrement, il y a certains rôles sociaux qui ont une raison d’être. C’est-à-dire qu’ils ont une importance dans les relations entre les personnes. Par conséquent, nous ne devons pas perdre de vue qu’il y a un rôle social qui doit être celui des parents. Les parents doivent inspirer l’autorité et fixer des limites. Bien sûr cela doit toujours se faire sur la base du dialogue, de la confiance, du respect et de l’amour.

Deuxièmement, les parents ne peuvent pas devenir amis avec leurs enfants parce que cela impliquerait de maintenir ce rôle dans toutes les circonstances de la vie. C’est bien évidemment impossible. Ce sont précisément les enfants qui exigent parfois autorité, présence et référence adulte. Ce sont eux qui ont besoin d’un confinement basé sur la maturité et la sécurité de l’expérience.

La réponse à la question de savoir si nous devons être amis avec nos enfants est donc « non ». Alicia Banderas, dans son livre Petits tyrans, soutient que les parents ne peuvent pas être amis avec leurs enfants. En effet, leur tâche éducative est de trouver un équilibre entre autorité et affection. L’auteure affirme que les parents doivent savoir fixer des limites dans le temps afin d’empêcher leurs enfants de devenir de véritables tyrans.

Établir une relation amicale avec eux n’est pas la même chose que d’être amis avec nos enfants

Les parents, au lieu d’être amis avec leurs enfants, peuvent essayer d’établir une relation amicale avec eux sans quitter leur rôle de parents. Cependant, afin d’établir une relation amicale avec nos enfants, nous ne devons pas oublier de :

  • Dialoguer, raisonner et négocier les frontières, mais fondamentalement les fixer. Les parents devraient savoir comment dire non et donner à leurs enfants suffisamment de raisons à ce sujet.
famille faisant du vélo

  • Leur montrer de l’affection, de l’intimité et du contact corporel. Sans avoir besoin d’être amis avec leurs enfants, les parents peuvent créer avec eux une relation affectueuse qui encourage le dialogue et une communication fluide.
  • Bien que les confidences soient réservées aux amis, cela ne veut pas dire que les enfants ne peuvent pas partager avec leurs parents leurs préoccupations, leurs besoins, leurs joies et leurs peurs. À cette fin, il est important que les parents inspirent suffisamment confiance à leurs enfants pour qu’ils sentent qu’ils peuvent partager leurs problèmes. Mais ils savent aussi accepter les opinions et les conseils que les parents leur donnent.

En définitive, une relation amicale avec nos enfants est…

Une relation parent-enfant saine, ouverte, honnête, souple et communicative. Mais aussi, et non moins important, une relation fondée sur le respect de l’autorité des parents et sur l’acceptation par les enfants de limites justifiées et consensuelles.

Dans une relation amicale et non d’amitié entre parents et enfants, il est possible de concilier autorité et amour. Et c’est fondamental pour que les enfants comprennent que les décisions et les actions de leurs parents ont uniquement pour objectif leur bien-être, leur sécurité et leur bonheur.

  • Banderas, A. (2010). Pequeños tiranos: Cómo lograr que tus hijos pasen de ser niños desobedientes a adolescentes responsables. Editorial TIMUN MAS. Barcelona.
  • Mestre, M. V., Tur, A. M., Samper, P., Nácher, M. J., Cortés, M. T. (2007). Estilos de crianza en la adolescencia y su relación con el comportamiento prosocial. Revista Latinoamericana de Psicología, vol. 39, núm. 2, 2007, pp. 211-225. Recuperado de https://www.redalyc.org/pdf/805/80539201.pdf