De nouveau enceinte après l’accouchement ! Qu’est-ce que je fais ?

· 22 janvier 2018
Pour de très nombreuses femmes, c'est une bénédiction de mettre un enfant au monde. Quand on reçoit la nouvelle tant attendue, on est envahie d'une joie immense. Mais que se passe-t-il dans notre tête quand on reçoit cette heureuse nouvelle alors qu'on vient juste de donner naissance à un premier bébé ? Que se passe-t-il quand on tombe de nouveau enceinte après l'accouchement ?

Cela parait invraisemblable, mais ça arrive. Quand on se retrouve enceinte après l’accouchement, on est obligée de se poser la question : « Qu’est-ce que je fais ? » Ce n’est pas une situation facile à vivre. On n’y est jamais préparé. C’est toujours une surprise. Dans un moment comme celui-ci, vous aurez besoin du soutien de votre conjoint et de votre famille.

En recevant la nouvelle, vous vous êtes peut-être traitée d’adolescente irresponsable. Toutes sortes de pensées négatives vous sont passées par la tête. Vous avez eu peur de ne pas pouvoir gérer la situation, peur de l’annoncer à votre conjoint ou à votre famille, peur qu’ils vous pensent irresponsable. Mais vous ne pouvez pas revenir en arrière. Il faut affronter la situation.

Quand on ne connait pas d’autres personnes qui se sont retrouvées dans la même situation, on peut avoir du mal à croire que c’est possible. Le manque d’information et l’ignorance sont vos pires ennemis, surtout si vous êtes maman pour la première fois.

Vous pensez peut-être que vous avez joué de malchance. Peut-être qu’au contraire, vous vouliez déjà un deuxième enfant et que vous croyez à un coup de pouce du destin. Ce n’est ni l’un, ni l’autre. Tomber de nouveau enceinte après l’accouchement, c’est quelque chose de très sérieux.

Ce qui arrive à notre corps après l’accouchement

Le corps doit retrouver son état normal après l'accouchement.

 

Mais qu’est-ce qui nous arrive après l’accouchement ? De nombreuses femmes ne savent pas ce qui se passe dans leur corps après l’accouchement. Dans cet article, nous allons combler vos lacunes, si vous en avez.

Les quarante à cinquante jours qui suivent l’accouchement sont une phase importante. Dans certains pays d’Amérique latine, on appelle cette période la « quarantaine ». Les médecins recommandent de ne pas avoir des relations sexuelles pendant ces quarante à cinquante jours, parce que le corps de la jeune mère a besoin de temps pour retrouver son état normal.

On voit souvent cette fameuse quarantaine comme une sorte de châtiment imposé au jeune couple. Pourtant, il ne s’agit pas uniquement d’abstinence sexuelle. Il s’agit de garantir le bien-être et la santé de la mère.

Pendant cette période, le corps traverse de nombreux changements physiques. La taille de l’utérus et de l’estomac diminue. Les hormones subissent également des modifications : par exemple, on sécrète de la prolactine, une hormone essentielle pour allaiter. Bien sûr, tout cela affecte nos émotions.

Il est tout-à-fait possible de tomber enceinte pendant la quarantaine. On n’a pas encore ses règles à cette période parce que l’utérus retrouve lentement son état normal. C’est d’autant plus vrai si vous allaitez.

Quand on allaite, l’ovulation diminue, mais ce n’est en aucun cas une méthode contraceptive efficace ou fiable. Le mieux, c’est d’attendre comme vous le conseille votre médecin.

Vous êtes de nouveau enceinte après l’accouchement. Et alors ?

Si vous êtes de nouveau enceinte après l'accouchement, acceptez-le !

Vous ne trouverez aucun manuel pour vous aider et vous dire quoi faire si vous tombez de nouveau enceinte après l’accouchement, deux mois après avoir déjà donné la vie. Mais nous aimerions vous donner quelques conseils. Peut-être vous seront-ils utiles.

  • Si vous avez un doute, vous pouvez toujours faire un test de grossesse, mais cela pourrait vous rendre encore plus nerveuse. Le mieux, c’est de prendre rendez-vous chez votre médecin. Ne restez pas dans l’incertitude.
  • C’est un choc émotionnel. Vous avez besoin de soutien. Parlez-en avec votre conjoint.
  • Ce n’était pas prévu, mais c’est arrivé. Ne laissez pas la situation vous ronger de l’intérieur. Ce ne serait pas bon pour votre santé, ni pour celle de vos bambins. Nous savons que la situation n’est pas idéale, mais c’est le risque à courir quand on a des relations sexuelles pendant une période où c’est déconseillé.
  • Acceptez-le ! Prenez la nouvelle du bon côté ! Vous allez mettre au monde une nouvelle merveilleuse petite créature. Ce n’était pas prévu, mais cette créature mérite votre amour malgré tout.
  • Écoutez bien votre médecin. Pendant cette fameuse quarantaine, votre appareil reproducteur n’est pas complètement remis du processus de la grossesse précédente. Il est donc important de prendre régulièrement rendez-vous pour qu’il n’y ait pas de complications.