10 curiosités sur la peau des bébés

Les bébés ont une peau sensible et délicate, mais aussi très douce et agréable au toucher. Ici, nous allons vous parler de quelques curiosités que vous ignorez peut-être. Cela vous intéresse-t-il ?
10 curiosités sur la peau des bébés

Dernière mise à jour : 30 août, 2022

En plus d’être très douce, la peau des bébés représente leur bouclier contre les agressions du monde extérieur. Ainsi, la connaître et en prendre soin, en plus d’interagir avec tous ses sens, favorise un développement sain et nourrit davantage le lien émotionnel entre la mère et l’enfant.

Curiosités sur la peau des bébés

Lorsque vous tenez votre bébé dans vos bras, vous ne pensez certainement pas à ces choses, mais il y existe plusieurs curiosités sur la peau de votre bébé qui peuvent vous surprendre. Nous allons ici vous parler des dix des données les plus frappantes à ce sujet.

1. Mains et pieds froids

Les nouveau-nés ont souvent les mains et les pieds froids. En effet, ils n’ont pas encore la capacité de réguler correctement leur température et ont un système circulatoire qui n’a pas encore complètement mûri.

À ce stade, la distribution du sang vers les organes vitaux est prioritaire, de sorte que les parties distales, telles que les extrémités, restent froides.

2. Taches de naissance

Environ 1 bébé sur 3 présente une variété de taches de naissance. La plus courante est la tache saumonée qui, lorsqu’elle apparaît sur la nuque, s’appelle « morsure de cigogne » et, lorsqu’elle apparaît sur le front, « baiser de l’ange ».

Selon une étude dans Actas dermo-sifilograficas, la tache saumonée apparaît chez plus de 80 % des bébés.

Lorsque la tache saumonée apparaît sur le front du bébé, on l’appelle « baiser de l’ange ». En revanche, si elle apparaît sur la nuque, on l’appelle « morsure de cigogne ».

3. Duvet sur tout le corps

Les nouveau-nés ont du duvet sur tout le corps, sur le dos, le visage, les jambes, les bras et même les oreilles. C’est ce qu’on appelle le lanugo et c’est ce qui assure la protection à l’intérieur de l’utérus. Dans la plupart des cas, ils le perdent avant la naissance, le digèrent et il s’intègre dans le méconium.

D’autres bébés naissent avec ce duvet, qui tombera lentement et progressivement.

4. Glandes mammaires actives

Certains nouveau-nés peuvent produire du lait à la suite d’une stimulation par les hormones maternelles. Dans certains cas, les pédiatres peuvent conseiller une légère pression pour drainer le contenu et éviter les douleurs dans la région et la formation de kystes graisseux.

5. Ils ne transpirent pas

La transpiration est l’un des moyens que notre corps utilise pour réguler la température corporelle, en particulier lorsqu’il fait chaud ou lorsque nous faisons de l’exercice.

Bien que les glandes sudoripares des nouveau-nés soient normales, elles sont inefficaces pour remplir leur fonction. Pour cette raison, il est essentiel de les protéger de la chaleur et du froid, car ils sont très sensibles.

6. Croissance des cheveux

Certains bébés naissent chauves et d’autres avec beaucoup de cheveux. En effet, la quantité de cheveux avec laquelle ils naissent dépend de la quantité de cheveux de leurs parents, c’est-à-dire de leur patrimoine génétique.

Dans la plupart des cas, les cheveux foncés sont plus visibles et les cheveux clairs, en plus d’être parfois plus fins, peuvent être moins visibles. De même, les cheveux qu’ils ont à la naissance ne sont pas définitifs.

7. Une peau différente de celle de leurs parents

La peau des nouveau-nés est différente de celle d’un adulte. Bien qu’elle puisse sembler parfaite, elle est sensible et nécessite une protection et des soins spécifiques pendant les 12 premiers mois.

En fait, certains des aspects qui la différencient de la peau des adultes, selon Pharmaceutics, sont les suivants :

  • Elle se sèche plus facilement.
  • Bien qu’elle absorbe plus d’humidité, elle en perd également plus rapidement.
  • Elle a une plus grande prédisposition à souffrir d’irritations et d’allergies.
  • Elle est 30 % plus fine.
L’hygiène du bébé permet de prendre soin de sa peau et de stimuler ses sens. Par exemple, l’odorat est très important, puisque, entre autres, les petits reconnaissent leur mère à son odeur.

8. L’hygiène stimule ses sens

Que vous nettoyiez la peau de votre nouveau-né ou que vous appliquiez une émulsion hydratante, vous ne faites pas que prendre soin de sa peau délicate. Ces routines quotidiennes peuvent stimuler plusieurs sens, comme le toucher et l’odorat.

La combinaison d’un contact affectueux avec des parfums agréables crée des souvenirs qu’il gardera pour le reste de sa vie. En fait, l’odorat est le sens le plus puissant des bébés, qui reconnaissent leur mère à leur odeur.

9. La peau des bébés a une mémoire

Elle se caractérise par sa mémoire et par l’accumulation des dommages qu’elle a subis depuis l’enfance : c’est pourquoi il est si important que toutes les précautions nécessaires soient prises en compte et mises en pratique pour la protéger.

La peau agit comme une barrière pour empêcher l’invasion des germes et la perte d’eau, tout en offrant une protection contre les changements de température. De plus, elle bloque les rayons ultraviolets qui peuvent être nocifs.

10. Phénomène Arlequin

Ce phénomène se produit fréquemment chez les bébés prématurés dans les premières semaines de vie. Il consiste en ce que, lorsque le bébé est placé sur le côté, la moitié du corps qui est sur le côté devient rouge vif, tandis que l’autre côté reste pâle. Ce phénomène est bénin et disparaît au bout de quelques minutes lorsque le bébé est placé sur le dos.

La peau temporaire des bébés

Physiologiquement, le bébé présente une immaturité dans ses systèmes de régulation du flux sanguin vers la peau. Cette circonstance temporaire est la raison pour laquelle il existe certaines curiosités frappantes.

Cependant, bien qu’ils puissent générer des inquiétudes chez les parents, il faut tenir compte du fait qu’il s’agit de processus bénins et transitoires du nouveau-né.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon bébé a la peau réactive
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mon bébé a la peau réactive

Les bébés à la peau réactive ou intolérante ont besoin de certains soins pour maintenir leur barrière cutanée fonctionnelle.



  • Mack MC, Tierney NK, Ruvolo E Jr, Stamatas GN, Martin KM, Kollias N. Development of solar UVR-related pigmentation begins as early as the first summer of life. J Invest Dermatol. 2010 Sep;130(9):2335-8. doi: 10.1038/jid.2010.104. Epub 2010 Apr 29. Erratum in: J Invest Dermatol. 2011 Jun;131(6):1388. Ruvolo, Edvardo Jr [corrected to Ruvolo, Eduardo Jr]. PMID: 20428184.
  • Monteagudo B, Labandeira J, Acevedo A, Cabanillas M, León-Muiños E, Fernández-Prieto R, Toribio J. Mancha salmón: estudio descriptivo [Salmon patch: a descriptive study]. Actas Dermosifiliogr. 2011 Jan;102(1):24-7. Spanish. doi: 10.1016/j.ad.2010.06.019. Epub 2010 Dec 22. PMID: 21315858.
  • Verhave BL, Nassereddin A, Lappin SL. Embryology, Lanugo. 2021 Oct 18. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan–. PMID: 30252348.
  • Rahma A, Lane ME. Skin Barrier Function in Infants: Update and Outlook. Pharmaceutics. 2022 Feb 17;14(2):433. doi: 10.3390/pharmaceutics14020433. PMID: 35214165; PMCID: PMC8880311.