Irritations cutanées chez les bébés : que faire ?

07 juin, 2020
Dans les premières années de vie du bébé, il est plutôt normal de voir se produire certains types d'irritations ou de réactions sur sa peau. Il est très important, pour les parents, de savoir à quoi ressemblent ces irritations pour les traiter de façon adéquate.

Les réactions allergiques, la dermatite, l’eczéma ou les petits boutons sont habituels lors des premiers mois de vie des bébés. La peau des tout-petits étant très délicate, il convient de savoir quelles sont les irritations cutanées les plus communes chez les bébés.

Le traitement différera selon le type d’éruption qui apparaît. Il vous sera donc très utile d’apprendre à reconnaître les différentes irritations cutanées chez les bébés et la façon de les traiter.

Irritations cutanées chez les bébés : quelles sont-elles ?

Il existe plusieurs types d’irritations cutanées chez les bébés ; en fonction de leur typologie, le traitement à déterminer changera. Parmi les irritations cutanées les plus connues, nous retrouvons : la sudamina et les éruptions cutanées, que l’on connaît sous le nom de dermatite atopique.

La sudamina : comment la traiter ?

La sudamina est l’une des irritations cutanées les plus communes chez les bébés. Cette réaction a lieu à cause de l’immaturité des glandes sudoripares lors des premières années de vie des enfants. Cela peut se produire, par exemple, lorsque l’on habille trop le bébé pour qu’il n’attrape pas froid.

Ces irritations se produisent également dans les conditions inverses, c’est-à-dire quand les enfants se trouvent dans des environnements très chaud, avec de hautes températures.

La sudamina disparaît habituellement toute seule : il n’est pas nécessaire d’appliquer un traitement. Dans ces cas, il est important de faire disparaître ou d’éloigner les facteurs qui causent de la chaleur chez les bébés.

Lorsque l’irritation devient plus profonde et intense, et si l’inflammation est encore plus grande, on peut appliquer une crème astringente. Face à des cas plus extrêmes, la meilleure chose à faire est de consulter un dermatologue ou un pédiatre qui pourra appliquer un corticoïde topique.

La dermatite chez un bébé

Dermatite atopique : en quoi consiste-t-elle ?

Lorsque les enfants présentent des éruptions cutanées ou des démangeaisons, nous sommes face à une dermatite atopique. Il s’agit de l’une des irritations cutanées que l’on observe le plus chez les bébés ; c’est l’eczéma le plus fréquent au cours des premières années de vie des petits.

En cas de dermatite atopique, il est très important de consulter un médecin spécialisé, qu’il soit dermatologue ou pédiatre. Bien souvent, il prescrira un corticoïde topique.

Il faut bien se rappeler que, contrairement à d’autres maladies, la dermatite atopique n’est pas contagieuse. Elle apparaît principalement sur les peaux qui sont très réactives à des agents externes ou qui les voient surgir dans des situations déterminées. Ce sont des poussées qui doivent être traitées le plus rapidement possible.

Comment traiter la dermatite atopique ?

Le traitement d’une dermatite atopique est individuel et dépendra de son étendue. La dermatite peut parfois être très légère et être contrôlée à travers une simple hydratation ; dans d’autres cas, le traitement standard est celui de corticoïdes topiques.

Dans les cas les plus extrêmes, lorsque le corticoïde ne fonctionne pas, on a recours à des immunosuppresseurs par voie orale. Tout traitement administré au bébé devra être supervisé et contrôlé par un médecin spécialisé.

Recommandations pour éviter les irritations cutanées chez les bébés

Tout d’abord, il convient d’identifier les facteurs irritants et déclencheurs de ces crises. C’est ce qui importe vraiment lorsqu’il s’agit de prendre en compte des considérations pour éviter les irritations cutanées chez les bébés. Nous essayerons donc de localiser les facteurs qui les provoquent, comme la peau sèche, le stress, les infections ou les éléments irritants.

Il faut aussi prendre en compte le type de vêtements que l’on utilise : il s’agit là d’un aspect très important. N’importe quel vêtement serré, rêche et irritant comme la laine, le cuir ou une matière synthétique est peu favorable pour une peau compliquée sur le plan dermatologique.

La dermatite atopique

« Contrairement à d’autres maladies, la dermatite atopique n’est pas contagieuse. Elle apparaît principalement sur les peaux qui sont très réactives à des agents externes »

L’idéal est d’habiller les bébés avec des vêtements en coton pour éviter les crises. Ainsi, il convient de ne pas trop habiller les bébés car cela a tendance à faire apparaître des problèmes.

Au moment de laver le linge, il est recommandé d’utiliser une lessive ou un savon doux. Par ailleurs, il est fondamental de bien rincer et d’éviter l’usage excessif d’adoucissants. En respectant cela, le contact du vêtement avec la peau ne provoquera aucun type d’allergie.

En ce qui concerne la maison, le mieux est d’éviter une exposition excessive à la poussière qui se dépose à l’intérieur et reste en suspension car cela peut déclencher des eczémas. Pour ces bébés avec des peaux fragiles, il est préférable de faire en sorte que les animaux de compagnie restent dehors car leurs poils peuvent causer des allergies.

En résumé, les irritations cutanées chez les bébés sont plus communes et habituelles qu’on ne pourrait le croire. Il est toujours bon d’être informé à leur sujet pour savoir quels sont les soins à apporter aux bébés s’ils souffrent de ces problèmes.