Coronavirus : le premier bébé infecté est né

11 avril, 2020
La Chine a confirmé la naissance du premier bébé infecté au coronavirus. Nous vous donnons quelques données importantes sur ce virus et quelques nouvelles du bébé.

La Chine a confirmé le premier cas d’un nouveau-né infecté au coronavirus. Ce virus, à l’origine de la pandémie à l’heure actuelle, peut être le vecteur d’un rhume commun jusqu’à une pneumonie accompagnée d’une détresse respiratoire. Ainsi, nous vous donnerons dans cet article quelques données sur le virus et les dernières nouvelles à propos de ce bébé infecté.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Les coronavirus sont une famille de virus d’origine inconnue. Il existe différents types de coronavirus. Ils peuvent produire du rhume le plus commun jusqu’à une pneumonie ou, dans sa forme la plus grave, une détresse respiratoire.

En décembre 2019, il a été détecté dans la ville chinoise de Wuhan les premiers cas d’un nouveau type de coronavirus. Depuis ce jour, la contagion d’une personne infectée à une autre, saine, a fait augmenter le nombre de cas de façon drastique.

Même si la quantité de personnes chez lesquelles on a confirmé la présence de coronavirus est très haut, la mortalité de ce virus est actuellement basse.

Pneumonie et coronavirus

Quels symptômes produit-il ?

L’infection au coronavirus, en général, produit des symptômes similaires à ceux d’une grippe ou d’un état grippal commun. On peut trouver les symptômes suivants :

  • Nez qui coule.

  • Mal-être général.

  • Fatigue.

  • Douleurs musculaires.

  • Toux.

  • Sécrétions nasales abondantes.

  • Fièvre et frissons.

  • Maux de gorge et maux de tête.

L’infection peut se présenter de façon asymptomatique, en passant par les symptômes généraux qui ont été commentés. Ainsi, elle peut produire des complications, comme la pneumonie ou la détresse respiratoire dans les cas les plus graves.

Ces cas plus graves, en général, ont été observés chez les populations les plus vulnérables. Cette population est composée de personnes âgées, de nouveau-nés ou de personnes dont le système immunitaire est déprimé.

Le traitement et comment l’empêcher

Il n’existe actuellement pas de traitement efficace pour ce type de virus. Le traitement est symptomatique. Ainsi, les médecins contrôleront la fièvre, les douleurs et tenteront de maintenir le patient dans un bon état général.

Il est aussi nécessaire d’être attentif face à l’apparition de possibles complications, surtout dans les groupes de population les plus susceptibles de les développer.

C’est pour cela qu’il est important d’éviter la contagion de personne à personne. Pour cela, le plus important est une hygiène adéquate. Cette hygiène doit être basique et il est nécessaire de prendre un soin tout particulier de l’hygiène des mains.

Il est recommandé d’éviter tout contact avec des personnes déjà contaminées, et en cas de ne pas pouvoir l’éviter, se couvrir adéquatement les yeux, le nez et la bouche.

Le premier bébé infecté au coronavirus

Une équipe médicale a confirmé la naissance du premier bébé atteint du coronavirus. Le bébé est positif aux tests du coronavirus, avec à peine 30 heures de vie à son actif.

Illustration pour se protéger du covid 19

La mère du bébé avait été testée positive au test du coronavirus avant l’accouchement. Les médecins affirment qu’il pourrait bien s’agir du premier cas de transmission mère – fœtus.

Le bébé est né dans un bon état général et avec un poids adéquat. Il n’a présenté ni fièvre, ni toux, ni nez qui coule ni aucun autre symptôme. Cependant, il commençait à manifester des difficultés respiratoires.

Le bébé est encore à l’hôpital et sous surveillance médicale. Pour le moment, son état de santé est stable.

En conclusion

Ce dernier type de coronavirus découvert, même s’il a activé toutes les alarmes à cause de sa vitesse rapide de contagion, continue à maintenir un taux de mortalité bas.

Avec la naissance de ce bébé, il est prouvé qu’une transmission depuis la mère infectée au bébé pendant la grossesse est possible. Cela obligera à augmenter les précautions dans le cas de femmes enceintes avec possibilité d’infection.

On surveillera aussi plus étroitement les bébés déjà nés et dont les mères auraient été testées positives au test du coronavirus pendant leur grossesse.

Pour le moment, il n’y a pas de raison de mener à bien des mesures de précaution spécifiques du virus dans le cas de femmes enceintes et de bébés nouveau-nés.