Convulsions fébriles chez un enfant: comment agir?

Les convulsions fébriles correspondent à une réaction soudaine dans le corps, causée par des impulsions électriques dans le cerveau sans explication.
Convulsions fébriles chez un enfant: comment agir?

Dernière mise à jour : 02 décembre, 2021

Malheureusement, en tant que parents, nous devons faire face à des situations difficiles qui affectent la santé de nos bébés. L’une des plus redoutées sont les convulsions fébriles, lorsque le corps de l’enfant commence à trembler sans raison apparente. C’est-à-dire qu’il commence à convulser pendant une certaine période.

Dans ces circonstances, il est normal de s’inquiéter pour l’intégrité physique de notre enfant. Mais la bonne nouvelle est que ce tableau clinique est considéré comme bénin. Bien sûr, nous ne sommes pas préparés à vivre cette expérience et, par conséquent, la peur ne tarde pas à arriver. Cependant, il est important de comprendre ce phénomène, puis de savoir comment agir.

Les convulsions fébriles sont considérées comme bénignes.

Expliquons tout d’abord en quoi consiste une crise. Cette complication est un changement soudain dans le corps, causé par une série d’impulsions électriques dans le cerveau qui n’ont aucune explication.

En général, il y a des contractions des membres du corps avec de brèves périodes de relaxation. Cela peut également être une raideur ou un relâchement extrême, donnant l’impression de paralysie. Les crises les plus effrayantes sont celles qui altèrent tout le corps.

Qu’est-ce qu’une convulsion fébrile?

Un jeune enfant avec de la fièvre.

Maintenant que nous savons ce que sont les crises et comment elles surviennent, nous pouvons mieux comprendre les convulsions fébriles. Dans ce cas, la cause principale de ce problème est la fièvre, qui touche généralement trois ou quatre petits sur cent.

Cet épisode peut survenir entre neuf mois et cinq ans. Après cet âge, il n’est pas très courant que cela se produise. En effet, on estime que seulement 50 % des enfants qui l’ont déjà vécu ne le subiront plus jamais de leur vie.

Mais que se passe-t-il exactement dans le corps? La température commence à monter de telle manière qu’elle devient trop élevée pour un jeune, ou elle monte soudainement et son corps n’est pas préparé à tolérer ce changement. Concernant le dernier cas, elle n’a pas besoin d’atteindre des niveaux très élevés, seulement de monter rapidement.

Les convulsions fébriles surviennent entre neuf mois et cinq ans

Par ailleurs, nous devons préciser que l’intensité des crises varie. En effet, le bébé peut présenter des yeux vides ou une raideur dans certains des membres. Ou alors d’autres symptômes plus graves tels qu’une crise qui affecte tout le corps et tremble complètement.

La convulsion se complique lorsqu’il se met à gémir, à vomir, à se mordre la langue, à arrêter de respirer et à changer de couleur. Dans ce cas, vous devez l’empêcher de se blesser avec des objets dans l’environnement et le prendre dans vos bras pour lui transmettre tout votre amour. Appelez immédiatement votre pédiatre et rendez-vous à l’hôpital le plus proche.

Après ces épisodes, l’enfant passera par un état de somnolence appelé état post-critique, dans lequel il sera épuisé et confus.

Comment agir face aux convulsions fébriles?

Un enfant avec de la fièvre.

L’impuissance et la confusion nous laissent parfois dans l’incapacité de savoir réagir quand nous sommes face à notre petit ange qui tremble de manière incontrôlable. La mauvaise nouvelle est qu’il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire pour éviter ce scénario. L’essentiel est de prévenir les dommages causés par d’autres éléments. Aussi, vous devez garder ces conseils à l’esprit:

  • Ne le laissez pas seul une seconde.
  • N’essayez pas d’arrêter ses mouvements, car vous pourriez vous blesser .
  • Retirez tout vêtement trop serré, en particulier au niveau du cou.
  • Retirez tous les meubles sur lesquels il pourrait trébucher .
  • Ne mettez pas votre doigt dans sa bouche, car il pourrait vous mordre.
  • Ne mettez rien entre ses dents pour l’empêcher d’avaler sa langue ou de se mordre, car cela augmente le risque d’autres dangers.
  • S’il a vomi, a de la salive dans la bouche ou si sa langue l’empêche de respirer, tournez-le sur le côté.
  • Si cela dure plusieurs minutes, n’hésitez pas à vous rendre dans un hôpital. L’équipe médicale recherchera la cause de la fièvre avec des tests spécialisés, pour écarter d’autres maladies graves comme la méningite.

Les parents ne souhaitent jamais que quelque chose de mal arrive à leurs petits. Mais, dans ces situations qui deviennent incontrôlables, le mieux que nous puissions faire est de nous préparer et de leur donner tout l’amour dont ils ont besoin. Faites confiance à votre instinct et n’hésitez pas à prendre votre enfant dans vos bras.

Cela pourrait vous intéresser ...
Enfants atteints d’épilepsie: causes, symptômes et traitements
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Enfants atteints d’épilepsie: causes, symptômes et traitements

Les enfants atteints d'épilepsie peuvent souvent avoir une vie normale. Comment reconnaître les causes, symptômes et adapter le traitement pour l'é...