10 conseils pour traiter la dermatite de contact

La dermatite de contact est une affection cutanée plus courante qu'on ne le croit. Bien qu'elle ne soit pas grave, il faut savoir comment l'éviter et la traiter.
10 conseils pour traiter la dermatite de contact

Dernière mise à jour : 21 avril, 2022

La dermatite de contact est une maladie courante, mais très peu diagnostiquée. C’est une réaction exagérée de la peau au stimulus provoqué par certaines substances lorsqu’elles touchent sa surface.

Bien que l’élimination du facteur déclenchant soit la principale stratégie pour l’éviter, il existe d’autres recommandations pour mieux gérer cette condition. Vous souhaitez en savoir plus ? Nous allons tout vous dire à ce sujet.

Qu’est-ce que la dermatite de contact ?

Comme nous venons de l’évoquer, ce type de dermatite débute par un contact cutané avec certains produits chimiques ou naturels auxquels elle est sensible. La plupart du temps, ces réactions ne sont pas graves mais elles peuvent être inconfortables et désagréables en raison des démangeaisons intenses qu’elles provoquent.

Les symptômes et les signes de la dermatite de contact dépendent de la cause et de la sensibilité de l’enfant à la substance. Selon une publication de l’American Academy of Dermatology Association, les principales manifestations sont les suivantes :

  • Rougeur de la peau (érythème).
  • Peau sèche ou squameuse.
  • Démangeaisons intenses
  • Fissuration de la surface de la peau.

Il existe trois types de dermatite de contact : allergique, de contact irritant et par photocontact. Cependant, cette dernière est l’une des moins fréquentes.

dermatologie pédiatre médecin femme loupe dermatoscope bras pli fille eczéma lésion érythème
L’apparence de la peau avec une dermatite de contact est similaire à celle de nombreuses affections atopiques. Cependant, cela s’améliore lorsque l’on s’éloigne de la substance qui la déclenche.

Conseils pour traiter la dermatite de contact chez les enfants

La plupart des cas de dermatite de contact disparaissent d’eux-mêmes une fois que la peau s’éloigne de la substance irritante. Cependant, il existe quelques recommandations à mettre en pratique dans le cas où les symptômes et signes se perpéturaient.

1. Éviter de se gratter

L’American College of Allergy, Asthma & Immunology recommande d’éviter de gratter la peau irritée et blessée car cela peut aggraver la situation, que ce soit avec une plus grande irritation ou avec une infection supplémentaire à la surface de la peau qui nécessiterait un traitement aux antibiotiques.

De plus, le grattage chronique peut entraîner encore plus de démangeaisons en raison de la libération d’histamine, qui est une substance qui augmente dans le contexte de l’inflammation.

2. Éliminer l’élément déclencheur de la dermatite de contact

Il est recommandé d’arrêter d’utiliser le produit qui cause l’affection cutanée ou de rester à l’écart de la substance qui déclenche les symptômes.

En fait, pour les peaux sensibles, on conseille de faire un test ponctuel sur une zone exposée de la peau à chaque fois que l’on doit utiliser un nouveau produit.

3. Appliquer des antihistaminiques topiques

L’une des mesures efficaces pour réduire les démangeaisons est l’application de lotions apaisantes contenant de la calamine ou des glucocorticoïdes de faible puissance, comme l’hydrocortisone. Si le cadre clinique ne s’améliore pas, le médecin peut prescrire des crèmes stéroïdes plus puissantes.

Hydrater la peau avec des émollients aide également à réduire la sécheresse et les démangeaisons de la peau irritée.

4. Envisager des antihistaminiques oraux

Dans certains cas, les mesures d’hygiène proposées ne suffisent pas à réduire les démangeaisons. Des antihistaminiques oraux sont alors nécessaires, comme la diphenhydramine ou la cétirizine.

Les stéroïdes systémiques sont réservés aux cas graves mais doivent progressivement être réduits pour éviter les récidives ou d’autres effets indésirables.

5. Choisir des vêtements adaptés

Une autre stratégie appropriée est le choix de vêtements neutres, qui offrent une protection contre les produits irritants à la maison ou dans l’environnement de travail. En ce sens, les vêtements fabriqués à partir de fibres 100 % coton sont l’une des meilleures recommandations. De plus, on doit éviter les vêtements avec des tissus synthétiques ou teints à l’aniline.

6. Utiliser les bons produits cosmétiques

On doit éviter les frottements lors du séchage ou du lavage de la peau, ainsi que l’utilisation de parfums, savons et colorants. Par ailleurs, lors du choix des produits d’hygiène, il est important qu’ils soient hypoallergéniques et ne contiennent pas d’agents chimiques capables de provoquer une plus grande irritation.

Les savons crémeux ou syndet sont idéaux pour maintenir le pH de la peau proche des niveaux normaux de la surface cutanée.

7. Inclure des médicaments immunomodulateurs quand cela est nécessaire

La pommade au tacrolimus et la crème au pimécrolimus sont des médicaments qui régulent la réponse du système immunitaire et sont très utiles dans le traitement de la dermatite de contact.

Les deux médicaments sont à usage topique et procurent les mêmes bénéfices dermatologiques que les corticostéroïdes, mais sans provoquer leurs effets indésirables.

8. Hydrater la peau au quotidien

L’hydratation est l’un des piliers les plus importants des soins de la peau, pour la garder toujours fonctionnelle et saine. Il est conseillé d’opter pour des crèmes qui contiennent de la vitamine E, de la vitamine A, du karité et de l’allantoïne, entre autres composants.

Mère appliquant un écran solaire à son fils.
Pour mieux soigner les peaux sensibles, on doit appliquer des émollients au quotidien et plusieurs fois par jour.

9. Utiliser des antibiotiques topiques ou oraux

La dermatite de contact peut parfois évoluer vers des formes plus graves. Par exemple, avec des infections sur des lésions existantes. Par conséquent, quand cela arrive, l’utilisation d’antibiotiques oraux ou topiques est une stratégie nécessaire.

10. Appliquer des compresses froides

L’application de compresses fraîches et humides plusieurs fois par jour sur les zones de la lésion peut aider à soulager les irritations et les démangeaisons. Humidifiez un chiffon doux avec de l’eau froide et placez-le sur la peau pendant quelques minutes.

La dermatite de contact et son évolution

Même si, la plupart du temps, la dermatite de contact n’est pas préoccupante, elle doit être traitée rapidement pour éviter une évolution défavorable.

Le pronostic de la pathologie dépend finalement de la cause et du mode de vie de chacun. Dans des cas isolés, elle disparaît même lorsque l’exposition à l’agent déclencheur est interrompue.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dermatite atopique chez les enfants : prévenir l’éruption
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Dermatite atopique chez les enfants : prévenir l’éruption

Connaissez-vous les symptômes de la dermatite atopique ? Comment prévenir les éruptions et l'aggravation de la maladie ? Vous saurez tout dans cet ...