Conseils pour faire face au premier jour de crèche et de maternelle

10 août, 2020
Le premier jour de crèche représente un défi pour les parents et, surtout, pour les enfants. Vous ne pouvez donc pas manquer les conseils que nous vous apportons pour faciliter cette nouvelle étape.

Le premier jour de crèche ou de maternelle peut être l’un des jours les plus difficiles de l’année. Cette nouvelle étape représente la première séparation entre les parents et le bébé. Tous les protagonistes peuvent ressentir de l’inquiétude, de la tristesse et, dans le cas de certains enfants, un sentiment d’abandon.

Avant que ce premier jour n’arrive, il est important de pouvoir connaître les réactions possibles de l’enfant afin d’agir en conséquence, en tenant compte de son âge et de son caractère. En effet, bien souvent, ce sont les parents, avec leur angoisse et leur nervosité, et non les enfants, qui créent une situation tendue aux portes de la crèche.

Ils doivent savoir que l’angoisse de la séparation dans ces cas ne dure qu’une ou deux heures au maximum dans l’esprit de l’enfant. Cependant, si l’enfant et les parents sont dans une relation d’hyper-attachement, les situations inconfortables peuvent se poursuivre pendant plusieurs jours. L’enfant peut même être réticent à se rendre à la maternelle ou à la crèche.

L’attachement parents-enfants avant la crèche

Avant de pouvoir vous donner des conseils pour ce fameux premier jour, il est nécessaire de commencer par parler de l’attachement parents-enfants. Si vous ne comprenez pas tous les aspects de ce lien, il vous sera difficile de contrôler et de faciliter la transition vers cette nouvelle étape pour l’enfant.

L’hyper-attachement peut conduire un enfant à réagir avec détresse, à pleurer, à protester et à piquer des crises de colère lorsqu’il est séparé de ses parents. Cela se produit parce qu’ils n’ont pas permis à l’enfant de se sentir suffisamment indépendant et confiant pour rester calme en l’absence de ses parents ou en présence d’autres adultes et personnes s’occupant de lui.

Des bébés à la crèche.

Il faut donc préparer l’enfant à aller à la maternelle ou à la crèche à l’avance. Bien sûr, il faut tenir compte de l’âge des enfants. Dans le cas des bébés âgés de plusieurs mois, qui rampent déjà, il est bon que les parents leur permettent de se déplacer librement dans un espace établi. Ainsi, ils pourront commencer à ressentir de l’autonomie et de la confiance en eux.

Dans le cas des enfants qui peuvent déjà parler ou comprendre une conversation, il est important qu’ils soient informés de l’importance de la crèche ou de la maternelle afin d’apprendre et de se faire de nouveaux amis. De cette façon, l’enfant peut se sentir plus à l’aise et même excité à l’idée de participer.

“L’hyper-attachement peut conduire un enfant à réagir avec détresse, à pleurer, à protester et à piquer des crises de colère lorsqu’il est séparé de ses parents.”

Conseils pour faire face à la première journée de crèche ou de maternelle

Une fois qu’il a été établi que l’enfant doit fréquenter la crèche ou la maternelle, le terrain doit être préparé pour le premier jour. Les mesures à prendre varient en fonction de l’âge de l’enfant :

Pour les enfants de quelques mois à trois ans

À cet âge, l’enfant, n’a pas une réelle compréhension de la situation. Il peut s’adapter plus facilement. Cependant, au moins un ou deux mois avant le premier jour, les parents doivent développer chez l’enfant ce qu’on appelle l’attachement sécurisant. Cela consiste à prendre des mesures telles que les suivantes :

  • Permettre à d’autres adultes de les tenir ou de jouer avec eux. Ils peuvent aussi les emmener pendant au moins deux heures au domicile de leurs grands-parents ou de leurs proches afin qu’ils comprennent ce qu’est une séparation momentanée.
  • Toujours leur dire au revoir avant de partir afin qu’ils puissent associer ce geste à des séparations temporaires.
  • Définir les mêmes routines pour le réveil et le repas que celles qui seront établies à la crèche ou à la maternelle.
Deux enfants à la crèche.

Pour les enfants de quatre ans et plus

Lorsque l’enfant est capable de parler et de comprendre une conversation, il est essentiel que les parents parlent du premier jour plusieurs fois par jour. Il est bon de leur montrer des photos et de les emmener plusieurs fois sur place. Ce processus permet que l’enfant se familiarise.

D’autre part, vous pouvez également leur montrer toutes les choses qu’ils doivent apporter à la crèche ou à la maternelle. Il s’agit notamment de leurs vêtements de rechange, de leur goûter et de leurs jouets. Vous devez habituer l’enfant à son nouvel horaire pour le réveil, le bain et les repas. Grâce à cela, il apprendra aussi à connaître les routines et les responsabilités quotidiennes.

Enfin, rappelez-vous que le moment le plus difficile de ce premier jour sera celui où vous partirez. Il est très important que vous ne fuyiez pas et que vous ne vous cachiez pas. Vous devez dire quitter votre enfant avec un baiser et un au revoir. Expliquez-lui bien que vous reviendrez le chercher à l’heure convenue.