Conseils pour aider les enfants à s’adapter à la garderie

29 août 2018
L’une des choses qui nous préoccupent le plus lorsque notre enfant grandit est le processus d’adaptation à la garderie. Lorsque nous prenons cette décision difficile, de nombreuses mères s'inquiètent de savoir s'ils seront à l'aise, quelles choses ils vont apprendre là-bas et, en raison de notre instinct de protection, comment on va les traiter.

Il n’y a pas de recette magique pour que les enfants aiment aller à la garderie. Nous devons être conscients qu’ils ne l’ont pas demandé et qu’il n’est probablement pas facile pour eux de s’y habituer rapidement. Bien que la formule secrète n’existe pas, vous pouvez vous informer et connaître quelques astuces qui aideront votre enfant à s’adapter beaucoup mieux et plus rapidement.

Conseils pour aider l’enfant à s’adapter à la garderie

Anticiper ce qui va se passer

Si nous expliquons à notre enfant ce qui va se passer, il va commencer à comprendre le processus beaucoup plus tôt. Vous pouvez mettre en scène la vie à la garderie et ce qui s’y passe habituellement à l’aide de leurs bonhommes. Vous pouvez également le faire à travers une représentation, où l’enfant joue lui-même et la mère joue le rôle d’éducatrice. Plus nous ferons ces activités avec lui, plus vite il se sentira à l’aise à la garderie et cela deviendra quelque chose d’habituel.

Vous devez lui donner du temps

Plusieurs choses peuvent se produire dans le processus d’adaptation à la garderie. Tout d’abord, l’enseignant peut être trop strict et ne pas permettre une adaptation flexible de l’enfant. Ou alors, les parents, à cause de leurs occupations et le manque de temps, ne peuvent pas leur consacrer ce temps. En général, l’enfant ne va pas s’adapter en quelques heures ou quelques jours à un environnement tout nouveau pour lui. Par conséquent, nous devons essayer de lui donner le temps de connaître son nouveau puériculteur et ses nouveaux amis et se sentir confiants dans ce nouvel environnement.

L'adaptation à la garderie varie d'un enfant à l'autre et de l'éducation reçue à la maison.

Dites-lui toujours au revoir

Beaucoup d’enfants se sentent totalement abandonnés à l’école maternelle. Si nous laissons l’enfant à la garderie et que nous disparaissons soudainement, ce sera la première chose qu’il ressentira. Il est donc très important de leur dire au revoir avec un message qui l’assure que vous reviendrez plus tard. Il va probablement pleurer au début, mais ensuite il se sentira calme car il saura qu’il vous reverra bientôt. Dites-lui toujours au revoir.

Beaucoup de parents partent sans rien dire pour que l’enfant ne les voit pas partir, ce qui engendre de la tristesse. Ne quittez jamais l’endroit sans dire au revoir à votre enfant.

Soyez compréhensif

Nous devons être aussi compréhensifs et empathiques face à la situation. Il est vital de se mettre à leur place et de comprendre ce qu’ils ressentent, le changement radical qu’ils subissent. S’il nous demande plus d’affection quand nous sommes à la maison, nous devrions la lui donner. Il aura probablement besoin de sentir que nous l’aimons toujours. Rappelez-vous qu’il est très important de le soutenir dans ce processus. Il aura besoin de vous pour s’y adapter.

Établissez la confiance avec la puéricultrice

Il est important que l’enfant sache que nous avons de bonnes relations avec la puéricultrice et qu’il peut également lui faire confiance. Il est bon qu’il nous voit parler amicalement avec elle et se rende compte qu’elle n’est pas une inconnue. Tout cela fera l’enfant se sentir plus calme. Et, par conséquent, nous aussi en tant que parents, connaîtrons un peu mieux la personne qui prend soin de notre enfant.

Maintenir notre joie et notre positivisme

Bien que pour vous, le processus soit aussi compliqué, vous devriez être heureux et positif face à l’idée d’envoyer votre enfant à la garderie. Si vous remarquez que vous êtes plus inquiet que d’habitude ou que vous avez des doutes sur la situation, vous pouvez vous sentir mal à l’aise ou peu sûr de vous.

Emmener nos enfants à la garderie peut être un grand changement pour eux.

Un objet d’attachement

Une bonne façon de l’aider à s’adapter à la garderie est de le laisser emmener son jouet préféré avec lui. Ainsi, il sentira qu’il a entre les mains quelque chose qui le relie à sa maison. Ce type d’objets apporte confiance et sécurité à son processus de transition, ce qui l’aidera à ses sentir à l’aise là où il se trouve.

Les symptômes d’une mauvaise adaptation à la garderie

Il est possible que votre enfant ne s’adapte pas bien à la garderie. Vous devez donc être très attentif aux signes et essayer de le soutenir pour qu’il se sente plus à l’aise. Pour cela, vous devriez étudier son comportement. C’est souvent ce dernier qui nous indique si c’est le cas. Certains des symptômes d’une mauvaise adaptation à la garderie sont les suivants :

  • Votre enfant est trop dépendant de vous. S’il subit une mauvaise adaptation, il se peut que lorsqu’il quitte la garderie, il s’accroche beaucoup plus à vous. Si cela se produit pendant longtemps, vous devriez essayer de corriger et d’atténuer cette réaction.
  • Il est triste toute la journée. Sa puéricultrcie vous informe qu’il pleure toute la journée, ne joue pas et quand vous arrivez, il veut être seul dans vos bras.
  • Il a des troubles du sommeil au cours des premières semaines. Pendant tout ce temps, il peut avoir des difficultés à s’endormir. Cela peut signifier qu’il n’assimile pas les expériences de la journée.
  • L’enfant peut manifester des changements d’humeur. Vous remarquerez peut-être cela parce que vous observez des changements de caractère et parfois il ne veut pas obéir.
  • Il peut montrer des retours en arrière dans son développement. Il peut recommencer à demander le biberon, commencer à manger mal ou avoir les mêmes habitudes que quand il était bébé.

L’aspect le plus important de l’adaptation de l’enfant à ce nouvel environnement est que, en tant que parents, nous devons le comprendre, le guider et le soutenir dans le processus. Ce ne sera pas facile pour lui ou pour vous, mais c’est peut-être une décision que vous devez prendre pour des raisons professionnelles ou personnelles. En outre, il peut s’agir du premier contact de votre enfant avec des inconnus. Par conséquent, ce sera un bon apprentissage pour vous et vos enfants.

 

A découvrir aussi