Compétences parentales : types et activités

Les compétences parentales sont les aptitudes que les parents possèdent pour l'éducation de leurs enfants. Elles peuvent être développées et améliorées. Nous vous en disons plus à ce sujet ci-dessous.
Compétences parentales : types et activités
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 04 avril, 2023

L’éducation des enfants n’est pas une tâche facile. Les enfants ne viennent pas au monde avec un manuel d’instructions. Par conséquent, il est important d’acquérir des compétences qui aboutissent à une parentalité réussie. Celles-ci constituent les compétences parentales que les parents doivent acquérir petit à petit pour réussir à protéger, soigner et éduquer leurs enfants. Ici, nous allons parler des types de compétences et des activités pour les travailler.

Il existe différents types de compétences qui permettent à nos enfants d’avoir une croissance saine. Le développement de ces dernières dépendra de différents facteurs, parmi lesquels figure la situation socioculturelle et socioéconomique de la famille. Cela amènera les parents à acquérir ou non des compétences parentales appropriées et bonnes.

Que sont les compétences parentales ?

Lorsque nous parlons de compétences parentales, nous nous référons aux facultés, aptitudes et atouts que les parents possèdent pour l’éducation de leurs enfants. Tous ces facteurs produiront une réponse différente envers l’enfant et l’implication des parents ou des figures principales en termes d’éducation.

Par exemple, il sera très difficile pour les adultes qui vivent dans des contextes de pauvreté, de criminalité et de consommation de drogue ou d’alcool de développer des compétences parentales appropriées.

Types de compétences parentales

Il existe différents types de compétences, bien qu’elles doivent toutes être liées pour atteindre un développement optimal de l’enfant. Nous allons vous dire quelles sont les plus importantes.

Compétences pédagogiques

Il s’agit des compétences liées à la prise en charge de l’enfant dans sa vie quotidienne. Par exemple, la sécurité personnelle, les soins physiques, l’affection, la maîtrise de soi, la gestion émotionnelle, le développement de ses forces, le soutien inconditionnel, la promotion du respect et de la compréhension.

Les compétences parentales peuvent varier en fonction de différents facteurs tels que la culture, les valeurs, l’environnement, les connaissances, le mode de vie et les contextes sociaux, entre autres.

Compétences personnelles et de couple

Parmi celles-ci, nous pouvons souligner les suivantes :

  • Accords au sein du couple pour établir le même style éducatif. Les réponses aux comportements des enfants doivent être cohérentes et orientées dans la même direction.
  • Être intéressé à comprendre et à connaître les enfants. Nous devons savoir à quel stade de développement ils se trouvent afin de nous y adapter de manière correcte et positive.
  • Les deux membres du couples doivent bien avoir à l’esprit qu’être parents implique des efforts, du dévouement et du temps.

Compétences sociales

Les parents doivent savoir comment résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés avec d’autres personnes. De plus, ils doivent reconnaître à la fois leurs émotions et celles des autres, y compris celles de leurs enfants, et faire preuve d’empathie.

Compétences pour la vie personnelle

Cette compétence est la plus importante car si elle n’est pas bien développée, les autres resteront au stade de l’intention. Pour cela, il est important de se connaître et de travailler sur des aspects qui ne nous profitent pas. Les compétences que les parents doivent acquérir pour élever correctement leurs enfants sont les suivantes :

  • Compétences sociales.
  • Contrôle correct des impulsions.
  • Faire face au stress.
  • Assertivité.
  • Résolution de conflits.
  • Bonne estime de soi.
  • Avoir un projet de vie et qu’il soit bien planifié.
  • Voir la vie de façon positive.

Compétences pour organiser la vie quotidienne

Pour l’organisation de la vie quotidienne, on doit fournir un environnement détendu et calme. Pour cela, il doit y avoir des espaces propres et ordonnés, ainsi qu’un établissement correct des routines quotidiennes.

Il faut éduquer et prendre soin de tous les membres de la famille afin qu’ils acquièrent une vie saine en termes d’alimentation, de repos et d’hygiène.

Activités pour améliorer les compétences parentales

Vous vous demanderez sûrement si vous pouvez améliorer vos compétences parentales. Et la réponse est oui ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser les exercices que nous vous proposons pour réfléchir à votre pratique parentale. Vous pouvez aussi compter sur les autres membres de la famille :

  • Style d’éducation : il est recommandé de faire cette activité en binôme pour établir des accords lorsque nous avons des styles d’éducation différents. Nous pouvons utiliser des phrases telles que « je suis permissif quand…», « je suis autoritaire quand…» ou « je suis démocratique quand… ». Les deux membres du couple doivent finir ces phrases pour se mettre d’accord et regarder tous les deux dans la même direction concernant l’éducation de leur enfant.
  • Est-ce que je connais mon enfant ? Cette activité vous fera réfléchir sur la capacité des parents à connaître leur enfant, c’est-à-dire ses goûts, ses intérêts et ses préoccupations, entre autres. En connaissant bien l’enfant, nous pouvons mieux répondre aux différentes situations auxquelles nous sommes confrontés.
  • Comment résoudre les conflits ? Cet exercice tente d’améliorer la communication au sein de toute la famille. Tous les membres doivent être honnêtes et répondre aux questions suivantes : comment résoudre les conflits ?, et que dois-je faire pour ne pas m’énerver et pouvoir donner une réponse plus calme ? Ensuite, nous ferons un remue-méninges pour voir quelles situations provoquent des conflits et comment nous pouvons les résoudre de manière respectueuse.

Les enfants ont besoin de l’amour de leurs parents

Pour conclure, il est très important que les parents développent les compétences parentales qui leur permettront de bien éduquer leurs enfants. Ainsi, cela leur permettra de jouir d’un développement sain. Il est également vrai que ces compétences ne se développent pas de manière égale chez tous les parents, puisqu’elles dépendent entre autres de leur situation socioéconomique et socioculturelle.

C’est grâce à de bonnes compétences parentales que les enfants deviendront des adultes capables de répondre aux demandes de leurs enfants. Il ne faut pas oublier que pour les petits, leurs parents sont leurs héros. Ainsi, ils attendent d’eux sécurité, protection et attention, mais surtout beaucoup d’amour.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quelles sont les compétences parentales positives ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Quelles sont les compétences parentales positives ?

Savez-vous ce que sont les compétences parentales positives et quel est leur rôle dans l'éducation de l'enfant? Découvrez-le dans cet article.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Quintana, J. C. M., & Casimiro, E. C. (2009). Las competencias parentales en contextos de riesgo psicosocial. Psychosocial Intervention, 18(2), 113-120.
  • Carrobles, J. A., & Perez-Pareja, J. (2011). Escuela de padres / Parents meeting: Guía práctica para evitar problemas de conducta y mejorar el desarrollo infantil / Practical Guide to prevent behavior problems and improve child deve. Piramide Ediciones Sa.
  • Ger, S., & Sallés, C. (2011). Las competencias parentales en la familia contemporánea: descripción, promoción y evaluación. Educación social. Revista de intervención socioeducativa, 49, 25-47.
  • Bernal-Ruiz, F., Rodríguez-Vera, M., González-Campos, J., & Torres-Álvarez, A. (2018). Competencias parentales que favorecen el desarrollo de funciones ejecutivas en escolares. Revista Latinoamericana de Ciencias Sociales, Niñez y Juventud, 16(1), 163-176.

[object Object]