Comment soigner les points de l'épisiotomie après l'accouchement ?

31 mai, 2020
Pratiquer ou non l'épisiotomie est un dilemme auquel font face les médecins, encore aujourd'hui, au moment de l'accouchement. Une fois le moment arrivé, et s'ils n'ont pas d'autres options, le plus important est le bien-être du bébé et les soins postérieurs dont devra bénéficier la maman après avoir accouché.
 

Soigner les points de l’épisiotomie après l’accouchement lorsque nous rentrons à la maison est l’une des préoccupations les plus habituelles chez les mamans. En plus de tous les soins que nécessite le bébé, l’accouchement a laissé des séquelles et celles-ci méritent aussi des soins spécifiques.

Après la réalisation d’une épisiotomie, les infirmières se chargeront de soigner la cicatrice à l’hôpital. Cependant, une fois que la mère entrera dans sa nouvelle routine, elle devra le faire toute seule.

C’est pour cette raison qu’il est important de prendre quelques considérations en compte : cela permettra d’éviter des complications par infections.

En quoi consiste une épisiotomie et quand doit-elle être réalisée ?

L’épisiotomie est un procédé qui se réalise au moment de l’accouchement, si on le considère nécessaire. Elle consiste à réaliser une incision entre l’anus et la vulve pour augmenter l’ouverture vaginale et faciliter la sortie du bébé. Lorsque le petit est né, on procède à la suture de l’incision.

Parmi les causes les plus communes qui motivent l’épisiotomie, nous retrouvons : le fait que le bébé soit très grand et ait donc du mal à sortir ; le fait qu’il soit placé d’une mauvaise façon ; la présence d’un danger latent d’une grande déchirure vaginale.

Combien de temps met la suture à guérir ?

Si l’on procède à ce type d’incision, on peut avoir un peu plus mal lors de la récupération post-partum. Cette douleur finira cependant par diminuer au bout de quelques jours.

 

En ce qui concerne le temps de guérison des points, ce dernier variera selon la longueur de l’incision ; il dépendra aussi des soins dont aura bénéficié la maman lors du traitement des points.

Une femme après l'accouchement

Lors d’une épisiotomie, de nombreux points sont nécessaires pour réunir la peau et le muscle de la zone. Ils sont généralement faits d’une matière résorbable qui se dissout ou finit par tomber.

S’il s’agit d’une suture de premier degré, la récupération prend généralement de 2 à 3 semaines ; mais si l’on fait face à des conséquences de troisième ou quatrième degré – plus fréquentes lorsque l’on a déjà subi une épisiotomie –, la récupération peut prendre un mois.

Si la mère a suffisamment de discipline pour soigner ses points d’épisiotomie après l’accouchement, la blessure cicatrisera parfaitement et dans son intégralité. Elle n’aura même pas besoin de consulter un médecin pour retirer les points ; ceci sera bien sûr valable s’il n’y a pas eu de signe d’infection tout au long de la récupération.

Comment soigner les points de l’épisiotomie après l’accouchement

Nous savons déjà qu’après l’épisiotomie, on vous posera quelques points dans la zone du périnée, qui pourront causer des douleurs post-partum. Heureusement, au fil du temps, ces points se désintègrent tout seuls. Étant donné la grande sensibilité de la zone, la patiente doit être très disciplinée dans les soins et l’hygiène extrême de cette partie du corps.

 

L’humidité fait que les blessures mettent plus de temps à guérir. Il est donc fondamental d’éviter de laver trop fréquemment la zone. Par ailleurs, il faut faire tout particulièrement attention au moment d’aller aux toilettes : on doit bien nettoyer et sécher les points en les tapotant, d’avant en arrière, et ne jamais les frotter.

Pour se laver, il faut utiliser du savon neutre ou du sérum physiologique, ainsi qu’une serviette en coton, de la gaze stérile ou du papier pour sécher. On doit absolument éviter les produits ou serviettes qui incluent des parfums, irritants pour la blessure.

Les parents et leur bébé

« Si la mère a suffisamment de discipline pour soigner ses points d’épisiotomie après l’accouchement, la blessure cicatrisera parfaitement et dans son intégralité »

Autres soins et précautions

Le coton n’est pas une matière recommandée car les fils peuvent s’accrocher dans les points et, au lieu d’aider à sécher, fonctionner comme des points d’humidité.

De leur côté, les serviettes post-partum doivent souvent être changées. Il est préférable qu’elles ne contiennent pas de plastique afin que la blessure puisse mieux respirer. Par ailleurs, elles doivent être faites d’une matière cellulosique (ou similaire) pour éviter des réactions allergiques.

 

Au moment d’appliquer un antiseptique, les plus recommandés sont ceux qui contiennent de la chlorhexidine comme principe actif. Il s’agit de l’antiseptique le plus adéquat pour les mères qui allaitent. On doit éviter les produits avec de l’iode car ils pourraient s’infiltrer dans le lait et provoquer des réactions adverses chez le bébé.

Enfin, en tant que dernières recommandations, nous devons laisser la suture s’aérer quelques fois par jour. En faisant cela, la cicatrisation ira beaucoup plus vite.

Pour réussir à soigner correctement et rapidement les points de l’épisiotomie après l’accouchement, il faut éviter de rester debout de manière prolongée et de faire des efforts en portant des choses lourdes. Ces deux actions auront un effet négatif sur la récupération de la mère.