Comment sauver la vie de votre enfant s'il s'arrête subitement de respirer?

Comment sauver la vie de votre enfant s'il s'arrête soudainement de respirer? En analysant la situation et en agissant en conséquence...
Comment sauver la vie de votre enfant s'il s'arrête subitement de respirer?

Dernière mise à jour : 27 octobre, 2021

Bien sûr, nous ne souhaitons pas que cela se produise, mais si vous vous trouvez dans cette situation dramatique, il est préférable que vous soyez préparé. Voici comment sauver la vie de votre enfant s’il s’arrête subitement de respirer, afin de ne pas perdre une minute.

Le plus important est d’analyser rapidement la situation et de rester calme. Lorsqu’un enfant ou un bébé cesse de respirer, cela peut être dû à différentes causes. Il est essentiel de connaître la situation pour agir en conséquence.

Mon enfant s’arrête subitement de respirer: quelles sont les différentes causes?

Etouffement

Un enfant qui joue avec des cerises.

Il s’agit de l’obstruction accidentelle des voies respiratoires supérieures ou moyennes. Elle est généralement causée lorsque l’enfant ingère un aliment sans le mâcher correctement.

Cela se produit souvent avec de très gros morceaux que l’enfant n’est pas capable de bien mastiquer, comme la viande. Voilà pourquoi il est important de lui donner de petits morceaux ou de les écraser en purées.

Une autre cause est que l’enfant a ingéré un petit objet, il est donc vital qu’il soit en permanence sous notre surveillance.

Noyade, l’une des causes pour lesquelles un enfant peut s’arrêter de respirer

La noyade survient lorsque notre enfant est incapable de respirer. L’air entrant dans le corps est immergé dans un liquide, et il lui est impossible de respirer correctement. Ce type d’étouffement se produit en été à la piscine ou lors des vacances à la plage.

Toutefois, une négligence lors du bain à la maison peut conduire à la même situation. N’oublions pas que quelques centimètres d’eau suffisent pour qu’un bébé se noie. Il est donc indispensable de surveiller les enfants, et plus particulièrement les bébés, à chaque instant.

Pneumonie

Il s’agit d’une inflammation aiguë du poumon. En général, après un rhume “mal guéri”, cette maladie peut se manifester. L’apparition d’une pneumonie se caractérise par une inflammation des voies supérieures, avec rhinite, et fièvre légère.

Ensuite, l’inflammation descend vers les voies expiratoires inférieures, avec une détresse respiratoire et une augmentation de la fréquence respiratoire. Avec un traitement médical approprié, votre enfant ne souffrira d’aucun problème de santé.

En effet, le pédiatre prescrira des antibiotiques et des inhalateurs bronchodilatateurs pour faciliter le passage de l’air, qui, avec une bonne hydratation, aidera à surmonter la crise.

Bronchospasme, l’une des causes pour lesquelles un enfant peut s’arrêter de respirer

Cela fait référence au rétrécissement de la lumière bronchique, à la suite de la contraction des muscles des bronches qui provoque des difficultés respiratoires. La meilleure chose à faire est d’aller à un service d’urgence car l’enfant ne reçoit peut-être pas suffisamment d’oxygène.

Bronchite

Il s’agit d’une inflammation des voies respiratoires inférieures. Cela se produit lorsque les bronches, situées entre les poumons, s’enflamment à cause d’une infection. Au début, elle affecte le nez et la gorge, puis se propage aux poumons.

Le pédiatre vous prescrira des bronchodilatateurs et des antibiotiques pour améliorer l’apport d’air et guérir l’infection.

Un thermomètre avec un bébé.

Bronchiolite

Le mucus dans les voies respiratoires supérieures produit souvent une toux, qui est le mécanisme naturel pour l’expulser.

Parfois, le mucus atteint les voies respiratoires inférieures, car l’enfant n’a pas pu les expulser correctement et une inflammation se produit.

Chez les très jeunes bébés, cette accumulation excessive de mucus peut les faire s’étouffer. Et ils peuvent même arrêter de respirer.

Pour éviter que cela ne se produise, des lavages nasaux sont recommandés. Les lavages nasaux nettoient les voies respiratoires pour combattre le mucus.

Que faire lorsque votre enfant s’arrête subitement de respirer?

Demander de l’aide le plus rapidement possible

Nous devons réfléchir à ce qui va résoudre la situation immédiatement. En général, il y a deux possibilités: aller aux urgences pédiatriques hospitalières ou appeler directement le 112.

Pendant que les secours arrivent…

La manœuvre de Heimlich

Il s’agit d’une procédure de premiers secours pour débloquer les voies respiratoires, souvent obstruées par un morceau de nourriture ou tout autre objet.

C’est une technique de sauvetage efficace en cas d’étouffement. Le petit doit être allongé sur le dos, sur une surface rigide. En posant les mains l’une sur l’autre entre le sternum et le nombril, il faut exercer une poussée plusieurs fois en direction du thorax.

RCR

Il s’agit d’une procédure d’urgence vitale utilisée lorsqu’une personne a cessé de respirer et que le cœur a cessé de battre.

Le temps de compression est de 120 compressions par minute. La RCR combine le bouche-à-bouche et les compressions cardiaques. Tout cela, jusqu’à ce que la fonction respiratoire et les palpitations cardiaques puissent être restaurées naturellement, ou artificiellement grâce à des moniteurs cardiaques ou respiratoires.

Dans le cas du bébé, cela se fait en le plaçant face contre terre. En s’appuyant sur l’avant-bras, on lui donne 5 coups dans le dos. Nous ne devons jamais oublier que dans ces situations, chaque minute est extrêmement importante, il est donc essentiel de demander l’aide d’un professionnel le plus rapidement possible pour sortir de la situation avec succès.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quatre fait curieux sur la respiration des bébés
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Quatre fait curieux sur la respiration des bébés

La respiration des bébés si rapide dans les premières années d'existence peut préoccuper les parents. Découvrez ce qui est normal et ce qui ne l'es...