Comment réanimer un bébé après un accident?

Les premiers secours sont essentiels pour réanimer un adulte, mais également un bébé ou un enfant.. Que faire lorsqu'un bébé cesse de respirer, par exemple?
Comment réanimer un bébé après un accident?

Dernière mise à jour : 18 novembre, 2021

On ne prévoit jamais de se retrouver devant un enfant qui subit un accident ou s’étouffe et cesse de respirer. Par conséquent, il est bon de connaître certaines manœuvres pour l’aider. La meilleure chose est que vous soyez préparé. S’il s’agit d’un coup à la tête ou d’un accident, l’enfant peut avoir besoin de premiers soins comme une réanimation ou un massage cardiaque. Réanimer un bébé exige une procédure caractéristique.

Comment réanimer un bébé après un accident?

La manœuvre de réanimation peut le blesser s’il respire encore. Assurez-vous que sa respiration ait cessé avant de procéder. Pour ce faire, observez une dizaine de secondes si la poitrine bouge. Vous pouvez aussi porter votre joue à sa bouche pour écouter le passage de l’air et vérifier.

Avant de commencer la manœuvre, assurez-vous que personne autour de vous ne vous dérange, votre espace doit être libre et dégagé.

Si votre intention est de savoir s’il est conscient, vous pouvez le faire mais sans le secouer. Car cela peut être traumatisant pour l’enfant. Il suffit de le toucher pour voir s’il répond ou de mettre votre doigt sous son nez pour vérifier. Par ailleurs, s’il s’évanouit, demandez à quelqu’un de vous aider en le plaçant sur une surface dure sur le dos et le corps allongé.

Placez ensuite votre main sur son front pour soutenir sa tête et forcez son menton à se relever. Avec deux doigts de l’autre main, tenez son menton et ouvrez sa bouche. Si le bébé a moins d’un an, donnez-lui cinq respirations. Soufflez de l’air dans sa bouche et son nez en même temps pendant une seconde cinq fois. Observez ensuite l’effet.

Technique de réanimation d'un bébé.

Si l’enfant ne réagit pas, faites-lui un massage cardiaque. Faites 30 compressions dans le tiers inférieur du sternum, soit environ un doigt en dessous de la ligne des mamelons, avec l’index et le majeur. Ensuite, faites deux respirations bouche-à-bouche et 30 autres massages cardiaques.

Si l’enfant a plus d’un an, pincez-lui le nez avec votre pouce et votre index et maintenez sa bouche ouverte avec l’autre main. Faites 5 respirations d’une seconde chacune en soufflant de l’air dans sa bouche. Soyez attentif aux changements. Si l’enfant ne réagit pas, faites 30 compressions sur le tiers inférieur du sternum avec le coussinet de la paume de la main.

Comment réanimer un enfant plus âgé?

Si l’enfant est plus âgé et fort, appuyez avec les deux mains, en plaçant la paume d’une main sur l’autre. Pressez pour enfoncer un tiers de la largeur du thorax. Ensuite, faites deux ventilations bouche-à-bouche, suivies de 30 compressions thoraciques. Si vous êtes seul avec l’enfant, faites ces manœuvres pendant une minute. Prenez ensuite un moment pour appeler les secours.

Vous pouvez commencer la réanimation par un massage cardiaque en sautant les cinq premières respirations. Le plus important est de suivre la séquence de 30 massages toutes les deux respirations.

Il est important de savoir que les compressions doivent avoir un rythme constant et assez rapide comme trois séquences de 30/2 par minute. Vous devez arrêter si vous voyez que l’enfant commence à respirer ou lorsque vous vous sentez très fatigué.

Une action rapide est la clé pour réanimer un bébé ou un enfant plus grand. Connaître les informations et la procédure est un avantage dans ces cas.

Réanimer un bébé en cas d’accident: il est vital d’agir

Massage cardiaque d'un bébé mannequin.

Le choc accidentel est l’état précédant l’arrêt cardiaque. Il survient lorsque, pour diverses raisons, l’enfant ne reçoit pas suffisamment d’oxygène. C’est une situation très grave, qui nécessite une attention immédiate. Pour cela, il est très important de reconnaître les signes.

Par exemple, regardez l’apparence de l’enfant. Lorsqu’il est en état de choc, il n’a pas un bon teint de peau, il ne répond pas aux stimuli. De plus, il ne voit pas quand on lui parle, il est inconsolable, très agité et a plus de battements cardiaques que la normale.

Vous pouvez également vérifier sa respiration. Observez si elle est rapide, sifflante ou difficile. Dans tous les cas, il faut appeler les urgences sans attendre.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’étouffement chez l’enfant : comment réagir ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’étouffement chez l’enfant : comment réagir ?

Un étouffement chez l'enfant n'est pas seulement un problème qui met en danger les bébés. Les enfants ont pour habitude de mettre à la bouche des o...