Comment réaliser un massage du périnée

· 12 août 2018
La plus grande peur d'une femme est que son accouchement soit extrêmement douloureux, ou présente des complications. Il est donc fondamental de préparer les muscles et tissus pour accoucher de manière saine et fluide. Le massage du périnée est l'une des techniques les plus efficaces pour détendre les muscles et tissus qui interviennent lors de l'accouchement. Celui-ci peut constituer un excellent entraînement pour la phase d'extraction du bébé.

Néanmoins, sa réalisation présente ses spécificités et ses contre-indications. Nous découvrirons ici quelques-uns des aspects à prendre en compte au moment de masser son périnée.

Qu’est-ce qu’est le périnée ?

D’abord, le périnée n’est autre que la base du bassinCe dernier est composé de parties molles. C’est là où se trouvent l’anus ainsi que les organes reproducteurs masculins et féminins.

C’est dans cette partie que l’on trouve un ensemble de petits muscles qui sont touchés lorsque les médecins sortent la tête et le tronc du nouveau-né.

Chez les femmes, les caractéristiques propres de son organe reproducteur permettent le passage vers cette zone pour sa préparation pré-natale.

Préparons-nous avant de commencer

Pour la lubrification, il est recommandé d’utiliser des huiles naturelles telles que le rosier rouillé ou des produits à base d’amandes. En outre, nous pouvons placer un miroir pour disposer d’un meilleur contrôle des mouvements grâce à la visualisation des parties massées.

La position a également une incidence au moment de réaliser cette pratique. En règle générale, les femmes s’accroupissent. Elles peuvent ainsi voir ce qu’elles sont en train de faire avec les mains. Dans tous les cas, votre confort est le plus important.

Il convient de rappeler que l’on doit se laver les mains avant de commencer afin d’éviter des infections dans les voies urinaires et dans le vagin.

Réalisation du massage du périnée

Avec l’aide d’une huile lubrifiante naturelle, introduisez votre pouce dans votre organe reproducteur. Les muscles à faire travailler se trouvent à seulement 3 ou 4 cm de l’ouverture.

Prendre soin de votre grossesse, c’est prendre soin de votre bébé.

-Anonyme-

L’important est de faire pression  avec votre doigt sur le périnée. Vous devez réaliser cet exercice pendant au moins une minute. Maintenez la direction vers le vagin et l’anus. Au début, vous ne devez réaliser ce mouvement que jusqu’à la limite du tolérable ou s’il entraîne un quelconque symptôme de frottement ou d’inflammation.

Il est également nécessaire d’exercer un mouvement de va-et-vient d’une durée d’environ 3 à 4 minutes. Nous ne pouvons pas omettre les massages externes dans la zone située entre le vagin et l’anus.

Quelques trucs fonctionnels

Au début, la routine peut peut-être un peu gênante. Néanmoins, il n’en sera rien comparé à l’accouchement. Il est important de visualiser que la tête du bébé passera par cette zone au cours de la dilatation.

Nous pouvons également imaginer les points cardinaux à l’intérieur du conduit vaginal : nord, sud, est et ouest. Les massages se font fondamentalement vers le bas et ensuite en forme de « U », de droite à gauche.

En ce qui concerne le quart supérieur, nous devons le manipuler avec précaution. Il est essentiel d’éviter de faire pression sur l’urètre. Cela peut entraîner des infections vaginales de différents degrés. Les massages se font avec le pouce.

Spécification pour la réalisation de la routine

Les docteurs recommandent de commencer cette pratique de façon récurrente à partir de la 32e semaine de la grossesse. 

La femme enceinte peut réaliser elle-même le massage. Il est cependant indiqué que ce soit le partenaire qui intervienne. Il réalisera le mouvement sous la direction de sa femme. Ainsi, l’on stimule la participation  de l’homme.

N’oublions pas que la pression ne doit pas faire mal. Les mouvements doivent cependant être fermes. En effet, l’objectif est que les muscles s’assouplissent. Il faut exercer pour cela une certaine pression.

Quelques contre-indications

Les mains ne peuvent jamais être sales ou mal lavées pour éviter des complications à l’intérieur du vaginEn outre, on déconseille l’application de crèmes ou d’huiles parfumées.

Si la femme enceinte présente des lésions vaginales ou des infections récurrentes, il est préférable d’arrêter cette pratique. L’objectif est que le massage du périnée facilite l’accouchement et non d’entraîner des complications avant celui-ci.

Les femmes avec des complications pendant la grossesse, un risque d’avortement spontané, de déplacement ou de rupture des membranes doivent également s’abstenir. Ainsi, on conseille de commencer les massages après le sixième mois de grossesse. 

De même, il est préférable de consulter votre médecin à propos de la possibilité de pratiquer le massage du périnée.