Comment garder son calme quand bébé pleure ?

Les pleurs inconsolables peuvent être épuisants et désespérants. Mais si vous apprenez à rester calme, vous vous aiderez vous-même et votre bébé. Découvrez comment y parvenir.
Comment garder son calme quand bébé pleure ?
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 13 novembre, 2022

Le cri d’un petit est un son déchirant pour sa mère. Il s’agit d’un mécanisme adaptatif qui garantit que les principaux soignants s’occupent rapidement du nourrisson lorsqu’il demande leur attention. Cependant, quand tout a été tenté et que les pleurs ne s’arrêtent pas, il est normal que la frustration, le désespoir et le découragement apparaissent. Par conséquent, nous souhaitons vous proposer quelques conseils pour rester calme lorsque votre bébé pleure.

Nous savons tous qu’avoir un bébé à la maison implique de vivre avec des pleurs plus ou moins fréquents. Nous sommes conscients que c’est le seul mécanisme dont dispose le nourrisson pour communiquer et nous sommes ouverts à y faire face et à y répondre. Cependant, certains enfants ont un tempérament plus compliqué ou traversent des étapes au cours desquelles leur agitation empêche le bon repos de leurs parents, ce qui commence à affecter leur santé. Comment agir dans ces cas ? Nous vous disons.

L’importance de rester calme quand bébé pleure

Nous savons qu’il n’est pas facile de rester calme lorsque le bébé pleure, mais il est essentiel qu’en tant que mère, vous fassiez un effort supplémentaire pour vous calmer dans ces situations. En effet, votre propre état émotionnel a une énorme influence sur votre bébé. Rappelez-vous que les enfants ne sont pas encore capables de se réguler. Ainsi, lorsqu’ils ressentent de la douleur, de l’inconfort, de la peur, de la faim ou toute autre sensation négative, ils ont besoin de leurs figures d’attachement pour obtenir soutien et réconfort et retrouver un bien-être.

Les bébés sont extrêmement sensibles aux émotions de leurs soignants et ont tendance à les mimétiser. Par conséquent, si vous perdez votre calme, il sera impossible de réconforter et de rassurer le petit.

Découvrez quoi faire pour rester calme quand bébé pleure

N’oubliez pas que vous êtes le pilier et la figure de référence de votre bébé. Par conséquent, vous devez être stable pour lui offrir les soins et l’environnement détendu dont il a besoin. C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais il existe quelques astuces qui peuvent vous aider.

Rappelez-vous qu’il y a toujours une raison

Lorsque rien ne semble fonctionner pour calmer votre bébé, vous pouvez penser qu’il vous manipule émotionnellement ou qu’il veut juste de l’attention, mais rien n’est plus éloigné de la vérité. Les bébés n’ont pas la complexité cognitive pour le faire : leurs actions sont donc toujours motivées par un besoin réel. Ainsi, il peut avoir sommeil,  faim ou froid ; ou peut-être qu’il est fatigué et qu’il ne peut pas dormir ou qu’il se sent malade. Savoir qu’il y a une raison pour laquelle il pleure vous aidera à rester calme et plus compatissante.

Vous êtes une bonne mère

C’est un autre des messages incontournables que vous devez toujours garder à l’esprit. Vous êtes une bonne mère, même si votre bébé n’arrête pas de pleurer. Après plusieurs tentatives pour le réconforter, il est possible que vous commenciez à vous sentir frustrée, maladroite et coupable, mais cela ne fera qu’augmenter votre anxiété. Ne vous jugez pas et ne soyez pas dure avec vous-même. Gardez à l’esprit que toutes les mères vivent cette situation à de multiples reprises et que cela ne reflète pas leur capacité à remplir leur rôle. Simplement, les bébés pleurent et il n’est pas toujours facile de les calmer.

Votre présence et votre contact sont très précieux

Vous ne savez pas quoi faire pour rassurer votre enfant ? Restez simplement présente : soyez à ses côtés, aussi près que possible. Croyez-le ou non, votre présence a un puissant effet réconfortant sur le bébé puisque vous êtes son refuge. Même quand ses pleurs continuent, sachez qu’être à ses côtés l’aide à se sentir aimé et en sécurité, ce qui est vraiment précieux. Ainsi, si vous souhaitez augmenter ces émotions positives, vous pouvez faire du peau à peau. Pour ce faire, vous devez placer l’enfant sur votre poitrine nue, en ne lui laissant que sa couche.

Sentir la chaleur corporelle de la mère et le rythme de sa respiration, ainsi que l’écoute des battements de son cœur, ont un effet très bénéfique sur le bébé.

Apprenez à vous détendre

Si vous n’arrivez pas à calmer votre bébé, vous pouvez commencer par essayer de réguler votre propre anxiété. Comme nous l’avons dit, cela aura un impact direct sur l’humeur de l’enfant. Ainsi, vous pouvez jouer de la musique relaxante ou tamiser l’éclairage pour ajuster l’environnement. Vous pouvez même pratiquer une technique de respiration. Apprendre à réguler ses émotions est essentiel pour aider votre enfant à gérer les siennes.

Connaissez vos limites et respectez-les

Enfin, il est tout à fait normal qu’à un moment donné, le désespoir s’empare de vous et que vous ayez l’impression de ne plus pouvoir le supporter. Ne vous sentez pas coupable, c’est naturel. Cependant, apprenez à identifier les moments où vous atteignez vos limites et demandez de l’aide. Peut-être que votre partenaire, un membre de la famille ou un ami proche peut prendre le relais avec le bébé pendant quelques instants. Cela vous aidera tous les deux à vous vider la tête. N’ayez pas peur de déléguer, vous n’avez pas besoin d’être parfaite.

Pour conclure, il est probable que durant les premières années de maternité, vous fassiez face à des situations de ce type à plusieurs reprises. Par conséquent, il est nécessaire que vous vous armiez de patience, de compréhension et de compassion envers vous-même. N’oubliez pas que vous êtes la meilleure mère pour votre enfant. Parfois, les bébés ont besoin de pleurer pour libérer de l’énergie. Si vous avez vérifié qu’il va bien, restez simplement à ses côtés et transmettez-lui amour et calme. C’est beaucoup plus précieux que vous ne le pensez.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 raisons pour lesquelles le bébé pleure
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 raisons pour lesquelles le bébé pleure

Connaître les raisons pour lesquelles votre bébé pleure vous aidera à savoir comment le réconforter correctement dans chaque cas.



  • Gorrita Pérez, R. R., Bárcenas Bellót, Y., Gorrita Pérez, Y., & Brito Herrera, B. (2014). Estrés y ansiedad maternos y su relación con el éxito de la lactancia materna. Revista cubana de pediatría86(2), 0-0.
  • Cerezo, M. Á., Trenado, R. M., & Pons-Salvador, G. (2006). Interacción temprana madre-hijo y factores que afectan negativamente a la parentalidad. Psicothema18(3), 544-550.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.