Caractéristiques et types de tempérament infantile

10 octobre, 2020
Le tempérament infantile est un facteur très intéressant pour connaître sa manière de réagir face aux stimulations externes et à son entourage. C'est donc un aspect important qui nous aidera à identifier et à mieux comprendre l'enfant et ses réactions.

Le tempérament infantile est un aspect très étudié par les théoriciens de la psychologie clinique et du développement. Parmi eux, nous pouvons citer Thomas et Chess.

Grâce à leurs études, ce couple de psychiatres américains a créé une classification des caractéristiques et types de tempérament infantile. Leurs recherches sont aujourd’hui une référence pour comprendre le tempérament de l’enfant.

A propos du tempérament…

Le terme “tempérament” a plusieurs significations. Cependant, la plupart des scientifiques s’accordent sur la définition suivante : “une prédisposition tempéramentale fait référence à un profil distinctif de sentiments et de comportements qui trouvent leur origine dans la biologie de l’enfant et apparaissent tôt dans son développement”.

En réalité, les caractéristiques tempéramentales ne sont pas des conduites apprises, mais des comportements qui sont déjà présents à la naissance. Par conséquent, le tempérament possède une composante génétique.

Cependant, avec le temps, le tempérament se développe également et finit par déterminer la personnalité de l’enfantNotre personnalité sera donc le résultat de l’interaction du tempérament infantile avec l’environnement.

Trois enfants qui jouent avec un ballon.

Selon les chercheurs, les caractéristiques tempéramentales aident à comprendre la psychologie complexe de l’enfant. Par conséquent, si les parents et les éducateurs connaissent ces caractéristiques, ils pourront mieux comprendre les réactions de l’enfant et l’accompagner dans son éducation et son bien-être.

Dans cet article, nous aborderons les caractéristiques qui définissent le tempérament infantile, et quels sont les types de tempérament de l’enfant. Pour cela, nous nous baserons sur les recherches des pédopsychiatres Thomas et Chess.

Caractéristiques du tempérament infantile

L’étude réalisée par Thomas et Chess consistait à observer les caractéristiques de 141 enfants de 85 familles. A partir de leur étude, ils ont identifié neuf traits ou caractéristiques du tempérament chez l’enfant. Déjà présentes à la naissance, ces caractéristiques façonneront les origines de la personnalité. Voyons chacune d’entre elles :

  • Niveau d’activité. Elle est liée à l’activité motrice de l’enfant. On observe la fréquence des mouvements de l’enfant dans l’interaction quotidienne avec les parents et pendant les heures de sommeil ou d’éveil.
  • Rythmicité. Elle indique la régularité des fonctions biologiques. Il s’agit des cycles sommeil-éveil, nutrition-dépositions, etc.
  • Approche/évitement. Cela détermine la disposition du petit face aux situations, lieux, personnes ou choses nouvelles. Autrement dit, cette caractéristique évalue la réaction initiale de l’enfant face à de nouvelles stimulations ou nouveaux individus.
  • Adaptabilité. On observe la capacité d’adaptation face aux stimulus évalués dans le point précédent. Ainsi, cela décrit comment l’enfant affronte les changements ou les transitions.
  • Intensité. Cette caractéristique fait référence à l’expression de l’enfant. On observe l’intensité de la réaction face à des émotions telles que la joie, la tristesse ou la colère.

Caractéristiques supplémentaires du tempérament infantile

  • Seuil sensoriel. Cela définit la sensibilité de l’enfant face aux stimulations physiques comme le bruit, la température, la lumière, etc. On peut ainsi observer le niveau de stimulation nécessaire à l’enfant pour répondre à un stimuli.
  • Humeur. Elle détermine la quantité de réactions positives ou négatives chez l’enfant. Une disposition positive reflète des enfants joyeux et expansifs. En revanche, une disposition négative reflète des enfants sérieux et irritables.
  • Distractibilité. Elle indique le niveau de concentration et de distraction par des stimulus externes lorsque l’enfant réalise une tâche. De même, la distractibilité est liée à la manière dont ces stimuli externes interfèrent avec le comportement de l’enfant.
  • Persistance/attention. Cela détermine la capacité de l’enfant à poursuivre une activité lorsqu’elle est difficile ou qu’il rencontre des obstacles.

Types de tempérament infantile

Selon Thomas et Chess, la combinaison de ces neuf modèles de comportement donne lieu à trois types de tempérament chez l’enfant: difficile, facile et lent à réagir. Trois types d’enfants que les parents reconnaissent facilement. Voyons maintenant chacun d’entre eux.

Deux enfants qui jouent à la balançoire dans un parc.

Enfants difficiles (10 %)

Les enfants ayant ce type de tempérament sont irréguliers en termes d’alimentation et de sommeil. Par ailleurs, il s’agit d’enfants très actifs qui ont peu de capacité d’adaptation. Ils ont donc tendance à rejeter et à s’éloigner des situations nouvelles ou étranges.

Concernant leur humeur, ce sont des enfants irritables et agressifs, dotés de peu d’autorégulation émotionnelle et d’une humeur négative. Face aux stimuli externes, ils réagissent intensément.

Enfants faciles (40 %)

Les enfants faciles sont des enfants présentant une haute rythmicité. Ils s’intéressent aux nouvelles expériences et aux situations nouvelles. D’autre part, ils sont capables de s’adapter correctement aux changements. Leurs réactions émotionnelles sont d’intensité faible ou modérée. Les enfants faciles possèdent également une humeur positive, joyeuse et sont affectueux.

Enfants à réaction lente (10 %)

Les enfants à réaction lente sont peu actifs et inaccessibles. Autrement dit, ce sont des enfants timides et craintifs. Face à l’inconnu, leur première réaction est de s’éloigner, mais avec le temps ils s’adaptent aux changements. De même que les enfants difficiles, ils ont une humeur négative et présentent une réaction d’intensité faible ou modérée face aux stimulations externes.

Ce type de tempérament rend difficile l’engagement des enfants dans les relations sociales. Cela est dû à leur hésitation, leur timidité et leur faible accessibilité.

Types et caractéristiques de tempérament infantile : que faut-il retenir ?

Les recherches suggèrent différentes stratégies d’éducation en fonction du tempérament de l’enfant. Par conséquent, les enfants avec un tempérament difficile requièrent un contrôle plus restrictif ainsi qu’un niveau de négativité parentale moindre.

Les enfants à réaction lente ont besoin d’être encouragés à explorer des situations nouvelles. Enfin, concernant les enfants craintifs, une discipline parentale douce et modérée est préférable.

Pour résumer, en tant que parents et éducateurs, nous devrions connaître les caractéristiques et types de tempérament de nos enfants. Cela nous aiderait à mieux comprendre et appréhender le petit et ses réactions.