Comment gagner la confiance de mon enfant adolescent ?

19 mai 2018
L'adolescence est une période difficile dans certains cas, où les parents seront testés par leurs enfants. Malgré les difficultés possibles, il existe des lignes directrices pour que les parents gagnent la confiance des jeunes.

Les enfants grandissent et chaque parent se pose la même question. « Comment gagner la confiance de mon enfant adolescent ? » Beaucoup croient faussement que l’éloignement fait partie d’une simple étape de rébellion. Cependant, tous les cas ne sont pas identiques.

La relation parent-enfant ne se détériore pas toujours. Cela dépend d’un ensemble d’aspects. Par exemple, la compatibilité des caractères et les processus internes du jeune. La relation se forge dès l’enfance et toutes les expériences passées l’influencent.

Bien sûr, ce qui est arrivé dans le passé ne peut pas être réparé. Mais pouvons-nous encore faire quelque chose pour nous rapprocher de nos enfants pendant leur adolescence ? Il y a beaucoup d’experts qui indiquent que oui, et beaucoup de facteurs l’influencent. L’une de ces variables importantes est l’attitude des parents.

C’est le moment de passer l’épreuve

Pendant l’enfance, nous étions le miroir dans lequel nos enfants se regardaient. Ce que nous ne comprenons souvent pas, c’est que cette relation de valeur change avec sa croissance. Une fois qu’ils se sentent «plus âgés» et indépendants, les jeunes commencent à évaluer les choses par eux-mêmes.

Les parents ne seront pas l’exception à cette pondération des adolescents. Par sa complexité, l’adolescence est une étape où le parent sera mis à l’épreuve, au-delà de son autorité.

Comment gagner la confiance de mon adolescent ?

L’adolescent mesurera certains aspects de l’attitude de ses parents. Parmi eux, la morale, la justice, la patience, l’ouverture, la compréhension, etc. La rébellion adolescente joue certainement un rôle prédominant. Ils vérifient si, en tant que parents, nous leur donnerons tout ce qu’ils demandent.

Gagner la confiance de mon enfant adolescent contrôle ou confiance

C’est l’un des aspects qui peuvent séparer ou unir une mère avec son enfant. Au cours de l’émancipation émotionnelle, les jeunes valorisent qu’on leur fasse confiance et qu’on ne les traite pas comme des enfants. Il y a plusieurs occasions où les parents doivent choisir entre faire confiance ou contrôler.

Au jour le jour, des conjonctures vont surgir qui nous forceront à contrôler, punir, prévenir ou empêcher. Mais même dans ces cas, il existe toujours des alternatives et des approches pour faire face à la situation. Bien sûr, il faudra également faire confiance à d’autres occasions.

Notre niveau de permissivité vacillera entre le contrôle et la confiance. Par conséquent, les parents devront faire attention à ne pas se comporter de manière irrationnelle ou subjective. Parler, offrir des renforcements positifs et ne pas donner d’ordres est la clé du succès.

« Une fois qu’ils se sentent plus vieux et indépendants, les jeunes commencent à apprécier les choses par eux-mêmes ».

Plutôt que de donner des ordres, fixer des limites

Un adolescent est proche d’être un adulte. Il est donc logique qu’il ne comprenne pas quand on lui donne des ordres stricts. Au contraire, ce qu’il faut faire, c’est lui donner la liberté progressivement. C’est à dire, en établissant certaines limites.

Pour ces raisons, il vaut mieux laisser de côté les ordres. Commencez plutôt à stipuler des marges d’action. Donc, des limites sur les horaires et l’heure de rentrer, les espaces à fréquenter, etc. Bien entendu, face à des risques imminents, nous devrons refuser la permission, mais en expliquant toujours la raison.

Lorsque nous autorisons, nous faisons quelque chose de plus important : laisser respirer. En faisant cela, nous donnons une marque de confiance et de respect à sa personnalité propre. De toute façon, tôt ou tard, le jeune devra commencer à se débrouiller tout seul.

Beaucoup de communication efficace

Si vous vous êtes demandé «comment gagner la confiance de mon enfant adolescent ?», une autre des réponses est la communication. Mais nous ne communiquerons pas toujours comme les autorités que nous sommes, ni de la manière familière que nous voudrions en tant que parents.

À ce stade, l’essentiel, c’est de trouver des ponts communicatifs efficaces, des thèmes communs, des tons, des espaces et des usages du langage. C’est logique que le parent de l’adolescent se réinvente à l’expectative de son jeune enfant.

Ce ne sera pas facile. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les jeunes veuillent toujours partager leur vie affective. Même ceux qui idolâtrent leurs parents trouvent cette externalisation difficile. Le reste consiste à de comprendre qu’ils exerceront leur intimité.

Il y a certains aspects dont vous devrez discuter pour gagner la confiance de votre adolescent.

Comment gagner la confiance de mon enfant adolescent ?

Comme nous l’avons vu, l’essentiel, c’est de comprendre que les enfants ont définitivement grandi. En effet, ils vont bientôt entrer dans la vie adulte. De même, les parents de jeunes enfants devraient être vigilants. La confiance dans le futur de l’adolescent se construit dès l’enfance.

Tout semble indiquer que la manipulation et la transition de la peur des parents ont des effets négatifs avec le passage du temps. Un enfant qui a toujours été libre et compris ne ressentira pas le besoin de se libérer. Au moins, cela semble logique, même dans la psychologie actuelle.

 

A découvrir aussi