Comment éduquer les enfants sans crier ?

27 février 2018
De nombreux parents crient sur les enfants à un moment ou un autre quand ils se comportent mal par pure frustration. La plupart d'entre eux ont vécu dans leur enfance les cris de leurs parents et le voient comme quelque chose de normal. D'autant plus lorsqu'ils observent que d'autres parents autour d'eux crient également sur leurs enfants et en parlent avec tout le naturel du monde. Cependant, peut-on éduquer les enfants sans crier ?

Bien sûr que oui, il est possible d’éduquer les enfants sans crier. En effet, crier comme stratégie éducative est un des moyens les plus rapides d’aggraver les problèmes de comportements des enfants. De plus, crier finit par devenir une mauvaise habitude qui rend difficile le dialogue et la cohabitation, car cela devient la réaction normale face à toute situation créée par une frustration.

Il se peut que vous parveniez à attirer l’attention de vos enfants en criant, il est même possible que vous obteniez quelque chose d’eux à ce moment-là. Mais en réalité vous ne faites que donner de la place à ce que les problèmes de comportement augmentent. Car, entre autres raisons, vous enseignez à vos enfants que la manière de gérer les conflits et la frustration passe par les cris et la violence verbale.

Éduquer les enfants sans crier est possible avec de la patience et de nouvelles stratégies

Établir des règles claires

Si vous établissez des règles claires par rapport à ce que vous attendez de vos enfants, vous aurez moins de risques de recourir aux cris. Si les enfants ont des difficultés à se souvenir des règles de la maison, il est bon d’avoir une liste écrite de celles-ci dans un endroit bien visible. Cela servira également de rappel aux adultes.

Cette liste écrite rappelle aux enfants ce qu’on attend d’eux. Elle sert aussi de pense-bête aux parents à propos des comportements à prendre en compte. Revoir la liste si nécessité pour l’adapter aux nouveaux besoins. Si les enfants sont trop jeunes et ne savent pas lire, utilisez des dessins et des images.

Expliquer les conséquences avant

Vous devez expliquer très tôt à votre enfant les conséquences négatives d’une infraction aux règles afin qu’il sache clairement comment vous allez tenir votre parole. Ces conséquences peuvent être l’usage d’un temps d’attente, la suppression de privilèges ou des conséquences logiques pour aider l’enfant à apprendre de ses erreurs.

A partir de là, élaborez un plan pour gérer les mauvais comportements avec des stratégies dont les conséquences sont susceptibles d’être les plus efficaces. Faites usage de ces stratégies lorsque vous êtes tentés d’élever la voix. N’oubliez pas que si vous voulez que cela fonctionne, vous devez appliquer les mesures éducatives dès le premier moment. Sinon, cela ne servira à rien.

Pour éduquer les enfants sans crier, il faut donner un cadre très clair

Donner un renforcement positif

Encouragez votre enfant à suivre les règles grâce à un renforcement positif. S’il y a des conséquences négatives en cas d’infraction aux règles, il devrait y avoir aussi des conséquences positives s’il les respecte. Félicitez votre enfant quand il se comporte bien et fait ce qu’on attend de lui. Cela peut aider à prévenir des problèmes de comportements.

En outre, vous devriez accorder beaucoup d’attention positive à votre enfant afin de réduire les mauvaises conduites dont le but est de rechercher l’attention. Si votre enfant a des difficultés avec certains problèmes de comportements, mettez au point un système de récompense.

Evaluer les raisons pour lesquelles vous criez

Si vous vous trouvez trop souvent à crier après vos enfants, vous devriez vous demander pourquoi. De nombreux parents déchargent leur stress et leur frustration sur leurs enfants, bien que ceux-ci ne soient pas forcément coupables. Dans d’autres cas, les cris sont simplement devenus une habitude et un soulagement ou une routine toxique.

Recherchez des stratégies pour calmer vos émotions et gérer votre colère sainement. Cela servira également de modèle pour votre enfant, pour qu’il apprenne à contrôler ses impulsions.

Si vous criez car vous avez l’impression que votre enfant ne vous écoute pas, essayez de nouvelles combines pour attirer son attention. Assurez-vous de lui donner des instructions efficaces au lieu de vous répéter qu’il n’écoute pas.

Avertir avant d’agir

Au lieu de crier, donnez un avertissement à votre enfant quand il n’écoute pas. Rappelez-lui ce qui se passera s’il n’écoute pas ou ne fait pas ce qu’il doit. Lorsque vous criez, vous êtes en train d’établir une lutte de pouvoir dont rien de positif ne sortira.

Plus vous criez sur un enfant, plus il est probable qu’il soit provocateur. Toutefois, en lui fournissant un avertissement de ce qu’il doit respecter, vous montrez à votre enfant que vous êtes sérieux. Encore une fois, rappelez-vous que ces mesures doivent être respectées si votre enfant ne fait pas son devoir.

 

 

A découvrir aussi